+ Reply to Thread
Page 56 of 194 FirstFirst ... 6 46 54 55 56 57 58 66 106 156 ... LastLast
Results 386 to 392 of 1354
  1. #386
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Samedi 8 Mars 2008 -- Nedjma annonce une promotion attrayante au grand bonheur des abonnés de Nedjma Plus. En effet, du 6 mars au 6 avril 2008, un bonus de 50% utilisable vers tous les réseaux est offert à tous les clients de l’offre Nedjma Plus pour chaque rechargement à partir de 500 DA effectué par carte de recharge ou par la formule électronique Storm. Ce bonus sera attribué automatiquement sur le compte du client au plus tard 24 heures après chaque rechargement. Le client est notifié par SMS lui indiquant le montant du bonus offert. Ainsi, les clients de Nedjma Plus qui bénéficient déjà de nombreux avantages dont le tarif le plus bas sur le marché qui est de 3,99 DA l’appel vers GAA, les réseaux et l’appel gratuit par jour, verront le prix de leur communication baisser encore plus durant la période de cette promotion jusqu’à atteindre 2,66 DA l’appel vers tous les réseaux.

  2. #387
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Samedi 8 Mars 2008 -- Le Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD) s'étonne des extensions du groupe Orascom «qui embrassent tous les secteurs d'activités économiques». Dans un commentaire publié aujourd'hui sur son site Internet, le parti de Saïd Sadi n'hésite pas à parler de «bombe à retardement» en évoquant la montée en puissance du groupe égyptien dans les secteurs. II en veut d'autant plus que cela intervient "au moment où les autres opérateurs sont bloqués ou en tout cas découragés dans leurs entreprises et projets d'investissement ou de prises de participations dans le processus de privatisation."

    Le RCD s'interroge ainsi sur "les conséquences d'une investigation sérieuse sur la façon dont a été livré le marché algérien de la téléphonie mobile. Le parti de Saïd Sadi qui semble douter fortement des clauses de ces marchés, note que la concession a été cédée pour un montant de 700 millions de dollars "qui n'ont pas encore été intégralement versés." Le RCD souligne également que le groupe Orascom a bénéficié "de facilités si généreuses" qui lui ont permis de transférer " 600 millions de dollars par an."

    Le RCD ne comprend pas pourquoi le Maroc qui offre un marché équivalent, a vendu 50% du capital de Maroc Télécom pour la somme de 1,5 milliards d'euros soit 2,2 milliards de dollars au groupe Vivendi avec en prime un siège marocain au conseil d'administration dudit groupe ! Et de jeter un pavé dans la marre en estimant "les opérations mirobolantes d'Orascom n'ont été possibles que parce que la plupart des actionnaires sont recrutés dans les tous premiers cercles du pouvoir ".

    Le parti de Saïd Sadi est convaincu que quand tous "les dessous du montage de ces manœuvres seront connus, l'affaire Khalifa relèvera du fait divers." Il faut souligner que c'est la première fois qu'un acteur politique ou social s'attaque aussi frontalement à l'empire Orascom notamment sa filiale de la téléphonie mobile "Djezzy".

  3. #388
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Dimanche 9 Mars 2008 -- Dans un communiqué rendu public, Mobilis annonce le lancement de 100% bonus sur le rechargement électronique spécial point de vente «Arsselli» et ce, jusqu’au 31 du mois en cours. Les clients des offres prépayées «MobilisCarte», «Gosto», «PobiPoste» et «MobiControl» vont également pouvoir bénéficier «d’un bonus voix et SMS en intra réseau du 5 au 25 mars 2008». Le bonus, faut-il le signaler, est valable sur les rechargements à partir d’une valeur allant de 40 à 5 000 DA. Les tarifs des communications, souligne encore le communiqué, sont taxés à 5 DA par palier de trente secondes, l’envoi du SMS est à 5 DA. «Arsselli» est un service de rechargement de crédit d’un compte vendeur, points de vente ou agences, vers un compte client à travers la réception d’un SMS envoyé par le vendeur, contenant le montant transféré.

  4. #389
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Samir Allam :


    Lundi 10 Mars 2008 -- Le très faible Arpu (Revenu moyen mensuel par client) enregistré par Nedjma en Algérie est du au fait que l'opérateur a gonflé artificiellement le nombre de ses clients réels, ont affirmé à toutsurlalgerie.com des experts dans le domaine des télécommunications. Avec un revenu mensuel moyen de 2,5 Dinars koweitien, la filiale algérienne de Wataniya enregistre l'Arpu le plus faible de toutes les entités du groupe koweitien. Ce revenu moyen s'éleve à près de 8 dinars en Arabie Saoudite et 15 au Koweit. Même en Tunisie, un pays où la téléphonie mobile est peu développée et le pouvoir d'achat des citoyens moins élevé que celui des Algériens, la filiale locale de Wataniya enregistre de meilleurs performances que Nedjma.

    « La seule explication pour une telle faiblesse de l'Arpu en Algérie est que le nombre de clients réels de Nedjma ne correspond pas aux chiffres annoncés par l'opérateur. Dans un même pays, les revenus issus des communications téléphoniques sont souvent identiques, car les offres se ressemblent et les prix ne sont pas très différents. Les consommateurs se comportent de façon identique, quel que soit l'opérateur. En Algérie, Nedjma a l'avantage de proposer des offres de contenus et logiquement, son Arpu devrait être plus élevé que celui de ses concurrents », explique un expert en télécommunication, spécialiste des marchés émergents.

    Officiellement, Nedjma, après plus de trois ans de présence sur le marché algérien revendique 4,35 millions de clients. Ce chiffre représente plus de la moitié du parc total des cinq pays où Wataniya est présente (Koweit, Arabie Saoudite, Maldives, Tunisie et Algérie). En 2007, selon les données officielles de l'opérateur, Nedjma a gagné près de 1,6 millions de clients supplémentaires, dans un contexte de marché difficile en Algérie. En réalité, selon des sources bancaires à Paris, la maison mère de Nedjma, Qatar Telecom (Qtel) aurait choisi de gonfler artificiellement les chiffres de sa filiale algérienne pour mieux la vendre dans les prochains mois… Interrogé par toutsurlalgerie.com, Nedjma n'a pas souhaité commenter nos informations.

  5. #390
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Mardi 11 Mars 2008 -- La Safex et l’Agence Capedes organisent conjointement du 12 au 18 avril prochain la 17e édition du Salon de l’informatique et de la communication (Sicom) au Palais des expositions des Pins Maritimes. L’objectif de ce partenariat est de faire du Salon un grand carrefour du marché de la communication, des télécommunications, de l’informatique et de la bureautique et les nouvelles technologies. Comme chaque année, les exposants qui peuvent prendre part à cet événement sont les fournisseurs de matériels informatiques et de logiciels, les fournisseurs de matériels d’impression et de bureautique, ainsi que les consommables, les sociétés de télécommunication, les fabricants et fournisseurs de mobiliers de bureau et les agences de communication. Ce salon se déroule dans un contexte d’évolution rapide des moyens et des techniques de traitement et de diffusion de l’information, de l’accroissement spectaculaire des besoins d’accès à Internet pour les entreprises, les administrations et les citoyens, et de multiplication des sociétés spécialisées dans l’informatique.

  6. #391
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Mardi 11 Mars 2008 -- Touiza Télécom, groupement d’intérêts communs pour la promotion de l’Internet en Algérie, est née. L’annonce officielle de cet événement a été faite, hier, lors d’une conférence de presse animée par son porte-parole au Centre international de presse (CIP). M. Mebarek Boukaba a précisé que «le nombre des sociétés réunies au sein de ce groupe est de 11 ISP [Internet Services providers] et le champ est encore ouvert à ceux qui veulent nous rejoindre».

    L’objectif de ce groupement, précise le porte-parole de Touiza, procède de la préoccupation d’introduire à une plus grande échelle les technologies de l’information et de la communication en Algérie. L’intervenant «a regretté le fait que l’Algérie ait perdu l’avance qu’elle avait dans ce domaine notamment sur ses pays voisins le Maroc et la Tunisie et ce, malgré les moyens humains et matériels dont dispose le pays». Cette situation de retard est due, selon lui, «à un manque de stratégie, d’où notre constitution en groupement pour trouver des solutions et faire des actions pour rattraper ce retard», d’autant, rappelle M. Boukaba, que «nous sommes à l’approche de l’échéance fixée par le président de la République[2010] pour atteindre les 6 millions de foyers équipés en ordinateurs et raccordés à l’Internet à haut débit». Car actuellement, «nous sommes à peine à 200 000 accès et il reste de ce fait beaucoup à faire pour atteindre ce challenge». Pour essayer de remédier à cette situation, le porte-parole de Touiza dira qu’«il est grand temps pour les pouvoirs publics de faire une étude approfondie pour mettre un terme aux dysfonctionnements existants».

    Le groupement naissant a fait part de son intention de se rapprocher d’Algérie Télécom et de s’associer avec des équipementiers pour promouvoir l’utilisation de l’Internet dans le pays et surtout les contenus. Le conférencier n’a pas manqué de rappeler qu’Algérie Télécom dispose d’un réseau de fibres optiques extrêmement dense mais qui malheureusement est sous-utilisé. En affichant la disponibilité de Touiza à apporter tout le savoir-faire de ses experts dans le domaine des TIC, M. Boukaba a tenu à rappeler que les technologies de l’information sont le vecteur de développement de l’économie. «Sans ça, nous n’aurons pas de place dans le monde.» Au niveau de Touiza, «nous avons l’intention de relever le défi pour redresser la situation et atteindre les objectifs du chef de l’Etat».


    ALGIERS, March 11, 2008 -- The creation of a common interest group for promoting internet in Algeria "GIC-Touiza Telecom" was announced Monday, at a news conference in Algiers. Made up of eleven Internet service providers (ISP), Touiza Telecom's main objective is to create a technical and economical excellence centre in a position to undertake substantial actions in relation to Internet and its applications in Algeria, the group's spokesman Mebarek Boukaba emphasized.

  7. #392
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Mardi 11 Mars 2008 -- Après la création d’une association, les fournisseurs d’Internet ont annoncé la création hier d’une nouvelle organisation, à but commercial. Il s’agit d’un Groupement d’intérêts communs (GIC), dénommé Touiza Télécom, qui réunit 11 ISP (Internet service provider) autour d’un seul objectif, à savoir le développement de l’Internet en Algérie. Le GIC entend, selon ses initiateurs, créer «un pôle d’excellence technique et économique à même de mener des actions allant dans le sens du déploiement de l’Internet et de ses applications».

    Lors de la conférence de presse qu’il a animée hier au CIP, le porte-parole de ce groupement, M. Boukaâba, a estimé que pour atteindre cet objectif, il importe «de réaliser une étude profonde pour cerner les dysfonctionnements» qui entravent le développement de l’Internet en Algérie, aussi bien en terme de contenus que d’applications. Dans ce cadre, un obstacle majeur a été relevé par les fournisseurs d’Internet, à savoir «le monopole» exercé par l’opérateur historique Algérie Télécom et sa «politique commerciale hostile».

    Ces derniers déplorent, en effet, le fait qu’ils doivent payer à Algérie Télécom le prix fort pour avoir accès à la bande passante. M. Bouaâkba a rappelé qu’en 2000, AT leur vendait les 2 méga à 800 000 dinars pas mois avant de réduire progressivement ce montant à 200 000 dinars/mois, ce qui reste encore très cher, puisque certains opérateurs étrangers proposent 2,5 gigabits à 2 000 euros et 10 gigabits à 7 000 euros. Le porte-parole du GIC a souligné, dans ce cadre, que pour un ISP, le coût des 512 kilo-octets qui sont vendu aux clients lui revient 20 000 dinars, ce qui explique le fait que l’accès à l’Internet soit encore relativement cher.

    M. Bouaâkba affirme qu’entre 2004 et la fin de 2007, «il y avait au niveau d’AT une politique commerciale mercantile» qui a conduit à la disparition de bon nombre d’ISP qui sont passés de 100 à, à peine, une dizaine. Ceux qui restent «survivent» du fait qu’ils sont «endettés». «Le comportement discriminatoire d’AT», a ajouté le conférencier, relevait d’«une stratégie de démolition systématique des ISP». Une situation à cause de laquelle le développement et surtout le déploiement d’Internet tant souhaités par les pouvoirs publics, n’ont pas eu lieu dans le cadre de l’opération Ousratic. Cette opération, qui tablait sur l’équipement de 6 millions de foyers en PC et en Internet haut débit à l’horizon 2010, s’avère être un échec total puisque, selon M. Bouaâkba, à peine 200 000 PC ont été vendus.

    En dépit de ces critiques, certains ISP qui n’ont pas encore rejoint Touiza Télécom ont reconnu à l’opérateur historique le droit de «ne pas céder ses profits» au bénéfice des ISP, même s’il «n’est pas normal que pour cela, nous devons tous disparaître», a estimé M. Labadi, représentant de Vocalone Telecom. La solution, selon lui, est que «tout le monde se mette autour d’une table et discuter». AT doit se «repositionner et trouver sa place» dans ce créneau dans un cadre concurrentiel loyal, a-t-on estimé. Avec la mise en place d’une nouvelle direction au sein d’AT, Touiza Télécom espère que les obstacles seront levés. D’ailleurs, le porte-parole du groupement a affirmé que «cette nouvelle direction que nous avons rencontrée s’est montrée sensible à notre préoccupation et nous avons déjà engagé les discussions».

    Les 11 ISP qui constituent Touiza Télécom sont ACI, DZNET, GECOS, EGT, MEGASYS, OSS, PROCOM, SAADNET, SERI, SATLINKER, TECHNI-COMMUNICATION. Le groupement s’est dit ouvert à tout nouvel arrivant.

Posting Permissions

  • You may not post new threads
  • You may not post replies
  • You may not post attachments
  • You may not edit your posts