+ Reply to Thread
Page 7 of 8 FirstFirst ... 5 6 7 8 LastLast
Results 43 to 49 of 53
  1. #43
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Noureddine Bensalem :


    Lundi 3 Mai 2010 -- L’usine de production d’eau minérale Ifri est désormais certifiée ISO 9001 dans sa version 2008. L’annonce a été faire jeudi dernier par le responsable de ce complexe industriel, M. Kaci Ibrahim, lors d’une cérémonie organisée au profit des travailleurs, qui ont été gratifiés par des primes pour leurs efforts et leur contribution à la réussite de ce projet, en particulier, et de l’usine, en général. La certification a été attribuée par un organisme canadien, le QMI. Le responsable de cette unité a souligné que cette certification n’est qu’un début et que d’autres vont suivre, dont la certification Haccp, un système reconnu au niveau mondial sur la sécurité sanitaire des aliments. «C’est notre objectif pour l’année en cours», a indiqué M. Ibrahim. «La mise en place d’un système de qualité conformément à la norme ISO 9001, version 2008 est à la fois un défi et une nécessité vu que notre production est vendue à l’échelle nationale et internationale», a-t-il ajouté. Ce système s’appuie sur deux critères importants, à savoir l’amélioration de la performance globale à travers une bonne gestion du processus de production et la mobilisation de l’entreprise par l’amélioration des conditions de travail, a souligné le même responsable. Le souci de l’entreprise est de répondre aux exigences de la clientèle. À noter que la SARL Ibrahim et fils Ifri emploie quelque 1.600 travailleurs et est l’une des plus performantes entreprises à travers le pays et leader en la matière.

  2. #44
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Yazid Slimani :


    Samedi 18 Décembre 2010 -- Sortir de la dépendance alimentaire. Jusqu'ici ce n'était qu'un slogan vide, répété comme un credo par les premiers ministres et les ministres de l'Agriculture qui se sont succédé au gouvernement. Mais ces derniers mois, il semble que l'Etat veuille reprendre en main ce secteur. Il multiplie en tout cas les annonces visant à réduire les importations de biens alimentaires de base. Ainsi, comme nous l'annoncions jeudi, le gouvernement a décidé de rétablir à partir de janvier 2011, les droits de douanes pour 36 produits agricoles ou issus de l’agriculture importés de l'Union Européenne. Sur les trente-six concernés, la plupart sont des produits agricoles bruts ou transformés, comme le sucre, les vaches laitières, des légumes, des fruits, de la margarine, des fromages, etc.

    Déjà, la loi de finances complémentaire 2010 prévoyait une augmentation des droits de douane sur le blé dur importé par des privés. Conséquence: en quelques mois, avec un prix de la tonne passé à 200 dollars, les importations de blé dur ont sensiblement baissé. Le Bureau canadien du blé (CWB) s'est publiquement inquiété de cette nouvelle donne ce samedi 18 novembre. «Les importations de blé dur par l'Algérie ont effectivement fortement diminué. Evidemment nous souhaiterions que ces droits de douane soient revus à la baisse, mais c'est une décision du gouvernement algérien», a déclaré un de ses responsables. L'Algérie est en effet le deuxième client du Canada après les Etats-Unis, avec 483.500 tonnes de blé dur vendues pour la saison 2009/2010.

    Ces augmentations et rétablissements de droits de douane visent à favoriser le développement de l'agriculture nationale et un accès au marché moins concurrentiel pour les producteurs nationaux. Le gouvernement a ainsi mis en place des mesures incitatives pour développer la filière du lait cru, en augmentant la prime d'intégration et les primes de productions, en mettant notamment en place une subvention sur la poudre de lait. L'Etat a également décidé de soutenir les initiatives privées dans ce secteur comme le développement des céréales avec un rapprochement producteurs-transformateurs initié par le groupe Benamor. Cette politique très volontariste mettra sans doute du temps avant de porter ses premiers fruits. Elle devra également être relayée par un investissement dans la modernisation des infrastructures agricoles de production et de transformation. Car le secteur n'est absolument pas capable à l'heure actuelle de fournir un marché de 35 millions de consommateurs.

  3. #45
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    MONTREAL, January 7, 2011 — A top diplomat will head to Algeria and Qatar next week to bolster economic and political ties, the foreign ministry announced Friday. Foreign Minister Lawrence Cannon will visit Algeria from January 9-11 to meet with Algerian Foreign Minister Mourad Medelci, along with other ministers, Ottawa said. Cannon will also hold meetings with Canadians doing business in Algeria, which is considered an emerging economy. The foreign minister will go to Qatar on January 12-13, where he will co-chair a forum for the G-8-Broader Middle East and North Africa Initiative (BMENA). Cannon will help chair the event with Qatar's Prime Minister and Foreign Affairs Minister, Hamad Bin Jassim Bin Jabr Al-Thani. The BMEMA Initiative was launched at a G8 Summit in 2004, to support reforms in the Middle East and northern Africa and to establish informal dialogue. Cannon will "build on the strong bilateral relationship with Qatar and Canada's enduring commitment in the Gulf region," Ottawa said.

  4. #46
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Lundi 10 Janvier 2011 -- L'Algérie et le Canada ont souhaité ce lundi 10 janvier approfondir leur coopération bilatérale à l'occasion d'une visite de trois jours à Alger du ministre canadien des Affaires étrangères Lawrence Cannon. L'Algérie est le premier partenaire commercial du Canada en Afrique et dans le monde arabe, a souligné M. Cannon lors d'un point de presse à l'issue d'une rencontre avec son homologue Mourad Medelci. Le Canada, a-t-il ajouté cité par l'agence APS, est un "partenaire de choix" de l'Algérie qui a un "ambitieux" programme de relance économique et sociale. Pour Ottawa, l'Algérie est un "acteur clé" de l'Union africaine, de la Ligue arabe et du Maghreb. Dans un entretien au quotidien Liberté de lundi, M. Cannon avait indiqué que le déficit commercial canadien pour la période janvier-octobre 2010 atteignait les 2,6 milliards de dollars. Reçu dans l'après-midi par le président Abdelaziz Bouteflika, le ministre a souligné que son pays "reconnaissait l'Algérie sur de grands dossiers d'intérêt commun, comme ceux de la lutte contre le terrorisme et la promotion de la paix et de la sécurité en Afrique". Le terrorisme est un fléau "tellement destructeur qu'il menace le monde entier", a-t-il jugé. "Le Canada veut jouer un rôle constructif (dans la lutte contre le terrorisme), a ajouté le ministre, et n'hésitera pas à prendre conseil de pays partenaires tel que l'Algérie dans les actions à suivre". Outre une coopération économique à laquelle sont intéressées les entreprises canadienne, M. Cannon a annoncé un accord bilatéral de coopération dans le transport aérien. M. Medelci considère cette visite comme un "signal supplémentaire" de "l'excellence des rapports" des deux pays et a souhaité que leur coopération se développe "davantage". Pour le ministre algérien, cette dernière doit s'élargir notamment à l'énergie et aux infrastructures. "Il était important de saisir la visite de M. Cannon pour affirmer que les relations liant les deux pays sont fortes et que le potentiel de leur développement est encore plus fort", a-t-il ajouté. Les deux pays réfléchiront "très rapidement" à un mécanisme destiné à permettre aux entreprises des deux pays d'oeuvrer ensemble. Concernant le protocole d'entente pour la mise en place d'un mécanisme de consultations politiques, signé entre les deux pays, M. Medelci a souligné que les deux pays pourront ainsi renforcer leur dialogue dans tous les domaines.

  5. #47
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    January 10, 2011 -- Canada wants to renew its political and economic partnership with Algeria, APS quoted Canadian Foreign Minister Lawrence Cannon as saying upon his arrival in Algiers on Sunday (January 9th). The partnership "has been sadly neglected over the past decade", Cannon said at the start of the three-day visit, during which he and Algerian counterpart Mourad Medelci will discuss security and trade co-operation.

  6. #48
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    ALGIERS - Algeria and Canada on Monday pledged to strengthen bilateral cooperation, particularly in the aviation sector, during a three-day visit by Canadian Foreign Minister Lawrence Cannon. Algeria is Canada's top trading partner in Africa and the Middle East, Cannon told reporters after meeting with his counterpart Mourad Medelci. Medelci saw Cannon's visit as a further sign of the "excellent relationship" between the two countries and said cooperation should develop even further, including in the areas of energy and infrastructure. "It was important to seize on Mr. Cannon's visit to say that the ties binding the two countries are strong and that the potential for their development is even stronger," he added. The Canadian minister, who also held talks with President Abdelaziz Bouteflika, said that the two countries shared similar views on fighting terrorism and promoting peace and security in Africa.

  7. #49
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Ali Idir :


    Vendredi 14 Janvier 2011 -- Le groupe Cevital et la compagnie canadienne Roche ltée ont décidé de créer une entreprise commune d’ingénierie et de gestion d’entreprise de taille mondiale, a-t-on appris vendredi auprès du président de Cevital, premier groupe privé algérien par son chiffre d’affaires. L’accord a été signé le 10 janvier à Alger. «Nous avons décidé de créer avec Roche ltée une société de service spécialisée dans l’ingénierie et la gestion d’entreprise», a précisé M. Rebrab. «Roche reconnaît l'intérêt et l'importance de mettre sur pied une coentreprise s'inscrivant au premier rang des bureaux d'études en Algérie», a déclaré Mario W. Martel, président et chef de la direction de Roche. «Nous entendons faire de cette coentreprise un point de référence en matière d'ingénierie, de gestion de projet, d'appui et d'accompagnement à la gestion d'entreprise», a-t-il ajouté, soulignant par ailleurs que la coentreprise sera active dans les domaines de l'industrie, des infrastructures et de l'énergie.

Posting Permissions

  • You may not post new threads
  • You may not post replies
  • You may not post attachments
  • You may not edit your posts