+ Reply to Thread
Page 37 of 47 FirstFirst ... 27 35 36 37 38 39 ... LastLast
Results 253 to 259 of 325
  1. #253
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Merouane Mokdad :


    Mercredi 9 Juin 2010 -- La direction du complexe Arcelor-Mittal El Hadjar a commencé cette semaine l’opération de départ volontaire pour le personnel. L’offre vient d’être faite en priorité aux salariés de l’administration et du service commercial. Une compensation financière de 3 millions de dinars est proposée en guise de dédommagement. Pour inciter les salaries à adhérer à la proposition, la direction avec à sa tête Vincent Le Gouic a revu à la hausse la compensation financière qui était au début fixée à 2 millions de dinars. Pour les responsables du complexe, la réduction de la main d’œuvre est nécessaire à toute relance réelle de ses activités. Le complexe emploie 7.200 salariés. Le syndicat n’a encore rien dit sur cette nouvelle offre de départ volontaire. En 2007, le syndicat a signé un document élaboré par la direction du complexe proposant un mouvement graduel de départs volontaires. Cependant, un mouvement de grève est annoncé pour le 20 juin prochain pour protester contre la non application d’un avenant à la convention de branche relatif à l’augmentation des salaires. Les modalités de l’application de ce débrayage seront décidés jeudi 10 juin lors de l’assemblée générale du conseil syndical. Côté direction, on craint que la grève ne ralentisse l’activité du complexe. Vincent Le Gouic a précisé dans un message aux travailleurs, que le débrayage de janvier a coûté 6 millions de dollars au complexe avec une perte sèche de 36.000 tonnes de production.

  2. #254
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Mohammed Zerrouki :


    Jeudi 10 Juin 2010 -- Le Parti des travailleurs (PT) a apporté, hier, son soutien inconditionnel au syndicat et aux travailleurs du complexe d’Annaba. Ce soutien intervient à la veille de la tenue de l’assemblée générale des 6.000 travailleurs qui tranchera à propos du conflit social qui les oppose à la direction générale de ce complexe, selon un communiqué parvenu hier à notre rédaction. Il convient de rappeler que les négociations menées entre le syndicat des travailleurs et la direction générale pour tenter d’éviter la grève ont toutes échoué. Le PT a dénoncé «le non-respect des engagements de la multinationale et son mépris à l’égard des lois de la République et des décisions de la tripartite quant aux augmentations de salaires de tous les travailleurs algériens». Le secrétariat politique du PT appelle «à la solidarité des travailleurs des autres secteurs et à l’intervention du Premier ministre pour rétablir les travailleurs dans leurs droits de revendiquer une amélioration de leurs salaires et le renouvellement de l’outil de production, conformément à l’accord signé en janvier dernier, sous le parrainage de la direction de l’UGTA et du Premier ministre», lit-on dans le communiqué. Pour le PT, «cette situation conflictuelle a trop duré et démontre si besoin était encore l’échec de ce partenariat qui s’apparente à un pillage étrange, la multinationale ayant profité de multiples avantages de la part de l’Etat algérien, sans contrepartie en matière d’investissement, de création d’emplois et d’amélioration du sort des travailleurs». Le PT considère que la seule issue conforme aux intérêts de la nation algérienne, de l’économie et donc aux aspirations des travailleurs «réside dans la nationalisation sans indemnités ni rachat du complexe».

  3. #255
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Samir Rahim :


    Jeudi 10 Juin 2010 -- Les négociations ont finalement échoué. Les travailleurs du complexe sidérurgique Arcelor-Mittal ont voté ce jeudi 10 juin la grève générale et illimitée. Le débrayage débutera le dimanche 13 juin prochain. Plus de 4.000 travailleurs étaient réunis ce matin devant le siège de la direction de l'entreprise pour procéder au vote. Préalablement, Smaïn Kouadria le secrétaire général du conseil syndical de l’entreprise, est intervenu pour rappeler les différentes étapes qui ont amené « à cette extrême décision ». Il s’agit du rejet par la direction de la plateforme des revendications et notamment l’application de la convention de branche décidée lors de la dernière tripartite, a précisé Kouadria. Il y a bien eu des tentatives d’opposition à cette grève de quelques dizaines de travailleurs et la confrontation a failli dégénérer en bagarre générale. Abdelmadjid Bouraï, le président du comité de participation, a réussi à calmer quelque peu les esprits de certains agents armés de couteaux à cran d’arrêt. L’arrivée des gendarmes a achevé de ramener le calme.

  4. #256
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    ALGIERS, June 10, 2010 -- Workers at the Arcelor-Mittal steelworks in Annaba, northeast Algeria, voted Thursday to go on an unlimited strike from June 20 to back a pay claim, a union official said. "Five thousand workers took part this morning in a general assembly and they unanimously voted in favour of an unlimited strike, which can only begin on June 20 because of the legal delays," Smain Kouadria said. The strike warning will officially be handed in on Sunday. Pay talks between the management of Arcelor-Mittal and the unions broke down on Tuesday, according to the union. However, the communications official for the steel complex, Mohamed Guedha, said Thursday that "talks have not broken off" and added that the director of Arcelor-Mittal Annaba, Vincent Le Gouic, had made proposals to the labour force in a letter on Tuesday. "Management will continue the dialogue with the union," the letter said. It gave a timetable for "the opening in December of talks on salaries for the year 2011, the setting up in November of a bonus system contingent on the performance of the company, the opening in October of talks on the indemnity scheme and the updating from September of the collective bargaining agreement." The union also wants the steel giant to apply a clause of an agreement signed between the Federation of Workers in Mechanical Industry, Electricity and Electronics (FNTMEE) and the Algerian state investment firm Translob, which holds 30 percent of shares in Arcelor-Mittal Annaba, Kouadria said. "Management doesn't recognise this branch convention, though ... Translob is a shareholder in Arcelor-Mittal Annaba," the union official added. Arcelor-Mittal chief executive Le Gouic stated that the average basic salary has increased by 25 per cent since January 2009 and will go up again by another five percent on July 1. The company employs some 6,000 salaried workers and annually produces about 700,000 tonnes of steel.

  5. #257
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    ALGIERS, June 10, 2010 (Reuters) - Workers at Arcelor-Mittal's Algerian steel plant will go on indefinite strike from June 20 in a dispute over pay, a union leader at the plant told Reuters on Thursday. "We have no choice but to go on general and indefinite strike starting June 20," said Smain Kouadria, head of the union that represents most of the 7,200 workers at the Arcelor-Mittal plant near Annaba in eastern Algeria. The union says that Arcelor-Mittal, the world's biggest steelmaker, is failing to respect a government instruction that private sector employees be given pay rises between 13 and 20 percent. Union leaders said earlier this month they would strike over the issue unless Arcelor-Mittal gave the state a controlling stake in the plant. Arcelor-Mittal could not immediately be reached for comment. In a statement on the pay dispute which was emailed to Reuters earlier this month, the company said it was not breaking any rules. "Arcelor-Mittal Annaba, as decided in 2002 by union representatives and the company, is not bound to an industry agreement ... A 'company pact' was agreed in July 2009 which is valid until end 2010," the statement said.

    Arcelor-Mittal is one of the biggest foreign investors outside Algeria's dominant oil and gas sector. Analysts say that the climate for foreign investors has grown more difficult in the past few years. In the most high-profile case, Egyptian mobile phone operator Orascom Telecom is likely to pull out of the Algerian market after it was hit with back-tax claims. It was in talks to sell an Algerian unit to another mobile phone operator, but the Algerian government blocked this and is now negotiating to buy the unit itself. Arcelor-Mittal bought a 70 percent share of the previously state owned El Hadjar steel plant in October 2001, with Algerian state owned steelmaker SIDER retaining a 30 percent share. The El-Hadjar plant produced 750,000 tonnes of steel in 2009, most of it for consumption inside Algeria though some is sold to the Mediterranean market. In January this year, a strike by the union at the plant over Arcelor-Mittal's investment programme halted production for nine days.

  6. #258
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Vendredi 11 Juin 2010 -- Le Parti des Travailleurs a condamné ce qu’il a qualifié de « non respect de la part de la multinationale des ses obligations et son refus d’appliquer les lois de la république et des décisions de la tripartite en ce qui concerne l’augmentation des salaires », et appelé le premier ministre Ouyahia à intervenir pour rétablir le droit des employés à une augmentation des salaires. En plus d’avoir annoncé son soutien « inconditionnel » aux revendications du syndicat du complexe sidérurgique Arcelor-Mittal de Annaba, le parti a demandé à tous les secteurs d’activité de « soutenir et être solidaire » des travailleurs de ce secteur dans leur confrontation à l’administration de la compagnie. Le PT trouve en effet fans un communiqué publié avant-hier à l’issue de la réunion de son secrétariat général, que la position de l’associé indien est « du mépris à l’égard de la législation algérienne et des décisions de la tripartite », réitérant son rejet « d’un partenariat qui a échoué »et déclarant que la seule solution est de « nationaliser le complexe sas indemnités ou rachat, et ce en l’intégrant aux les entreprises publiques pour qu’il bénéficie des dispositions de la loi de finances complémentaire 2009 ».

  7. #259
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Mardi 15 Juin 2010 -- La direction d'Arcelor-Mittal Annaba estime "illégale" une grève annoncée par le syndicat d'entreprise pour le 21 juin, dans un texte transmis mardi aux employés et à la presse. "La grève annoncée pour le 21 juin est illégale", car "toutes les démarches entreprises ne sont pas conformes à la loi et à notre convention collective", affirme la direction dans un bulletin "infos-usine" spécialement édité avant l'arrêt de travail. "L'inspection du travail n'a pas délivré de procès verbal de non conciliation" et "nous continuons à discuter avec le syndicat", poursuit le texte. La direction estime qu'une assemblée générale tenue le 10 juin durant laquelle avait été votée une grève illimitée "n'était, ni demandée par le syndicat, ni autorisée par la Direction Générale". Elle affirme également que "le processus d'approbation de la grève était irrégulier car il n'y a pas eu de vote à bulletin secret" et que l'assemblée "n'a regroupé que 800 des 6.200 employés de l'usine. Nous considérons que la grève annoncée sera donc illégale".

Posting Permissions

  • You may not post new threads
  • You may not post replies
  • You may not post attachments
  • You may not edit your posts