+ Reply to Thread
Page 47 of 47 FirstFirst ... 37 45 46 47
Results 323 to 325 of 325
  1. #323
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Samir Rahim :


    Dimanche 29 Mai 2011 -- La direction générale de la société Arcelor-Mittal Annaba et le syndicat de l’entreprise sont parvenus, tard dans la nuit de samedi à dimanche, à un accord portant sur des augmentations des salaires. Il s’agit de l’une des principales revendications des travailleurs qui ont déclenché samedi une grève générale illimitée entraînant la paralysie totale du complexe sidérurgique d’El Hadjar. Ainsi, après une seule journée de débrayage qui a pris fin ce dimanche matin, la direction générale a donné son accord pour une augmentation de salaires, étalée dans le temps. À commencer par une hausse 10% dés le 1er juin 2011 avec effet rétroactif à partir de janvier 2011. Cependant, il est précisé qu’en cas de difficultés financières de l’entreprise, ces échéances seront reportées à une date plus favorable. Le même accord fait état d’une nouvelle augmentation de 4% au 1erdécembre 2011 conditionnée par l’atteinte d’un objectif de production de l’acier liquide brut de mai à novembre fixé à 590.000 tonnes. La hausse sera de 3% si la production atteint 540.000 tonnes, de 2% Si elle atteint 480.000 tonnes et 1% si elle atteint 460.000 tonnes. Une troisième augmentation de 2% interviendrait au 1er juillet 2012. Elle est liée à l’atteinte des objectifs qui seront négociés en novembre 2011 au moment de l’élaboration du budget 2012. Une dernière augmentation de 2% est également prévue le 1er décembre 2012 liée à l’atteinte d’autres objectifs. Dans cet accord, la direction précise qu’elle a pris acte des engagements de ses partenaires sociaux à maintenir à tout prix la paix sociale et d’accompagner le redressement et le développement industriel pour les années à venir. Les deux parties ont convenu de se réunir prochainement pour le traitement d’autres sujets comme les indemnités de commandements, grilles des salaires, organigrammes et mise en place de la convention collective.

  2. #324
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Samir Allam :


    Dimanche 29 Mai 2011 -- Depuis le début de l’année, l’Algérie fait face à une vague de revendications salariales sans précédent. Les salariés de plusieurs entreprises publiques (Sonatrach, Sonelgaz…) ainsi que les fonctionnaires de plusieurs secteurs ont obtenu d’importantes hausses de salaires, allant jusqu’à 80% avec effet rétroactif. Ces augmentations ont été accordées sans aucune condition. Comme un voleur qui distribue une partie de son butin de crainte d’être dénoncé. Pour la première fois, une entreprise a conditionné les augmentations de salaires à la réalisation d’objectifs de production. À l’issue d’une réunion avec le syndicat de l’entreprise après une seule journée de grève, la direction d’Arcelor-Mittal Annaba a en effet décidé d’accorder des augmentations de salaires d’un total de 18%. Mais ces hausses seront étalées dans le temps et surtout conditionnées à l’accomplissement d’objectifs précis.

    Avec cette décision, Arcelor-Mittal vient de donner une leçon au gouvernement et aux managers publics. Même si elle est légitime, une augmentation de salaire doit résulter d’un contrat social entre l’entreprise et le salarié. L’entreprise s’engage à faire un effort de rémunération mais le salarié doit aussi comprendre qu’en échange, il doit s’engager à participer à l’effort collectif pour améliorer la rentabilité de son entreprise et rendre les hausses de salaires supportables. L’État a concédé d’importantes hausses de salaires ces derniers mois pour les salariés du secteur public. Mais à aucun moment, il n’a conditionné cet effort à la réalisation d’objectifs de production ou d’amélioration de la qualité de service. Ce faisant, il a envoyé un message négatif à l’ensemble de la société : il suffit de faire grève et de descendre dans la rue pour obtenir une hausse de salaire. La symbolique de la hausse du salaire a été totalement occultée.

    L’autre leçon qui nous vient du management d’Arcelor-Mittal concerne la gestion de la grève elle‑même. Dès le premier jour du débrayage, la direction a engagé avec le syndicat de l’entreprise des négociations qui ont duré jusque tard dans la nuit, avant de déboucher sur un accord et la fin de la grève. Ainsi, l’activité de l’entreprise n’a presque pas été perturbée. Dans les entreprises publiques et les administrations, le gouvernement a toujours attendu le pourrissement de la situation pour intervenir et accorder des hausses de salaires. Il est vrai que les managers d’Arcelor-Mittal gèrent l’argent de leurs actionnaires alors que le gouvernement ne fait que dépenser l’argent du pétrole.

  3. #325
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Samir Rahim :


    Lundi 30 Mai 2011 -- Pour accompagner le projet de la future usine automobile en Algérie, le groupe Arcelor-Mittal envisage de réaliser une aciérie dans la région d’Oran. «Implantée à Oran, elle aura une capacité de 700.000 tonnes/an pour 1.200 postes de travail directs», a indiqué à TSA Smaïl Kouadria, secrétaire général du syndicat de l’entreprise. Sa déclaration est confirmée par Vincent le Gouïc, directeur général d'Arcelor-Mittal. «L’Algérie envisage sérieusement d’augmenter ses capacités sidérurgiques. Une stratégie dans laquelle nous nous inscrivons. D’où les dossiers en suspens avec un groupe turc pour la réalisation d’une aciérie électrique pour la production d’acier automobile dans l’Ouest du pays», avait‑il indiqué récemment à TSA. Il s’était exprimé après que les 5.300 travailleurs du complexe sidérurgique El Hadjar aient enclenché, et arrêté 24 heures après, le processus de grève générale illimitée. Selon Mohamed Benmeradi, le président de la République en personne suit le dossier de cette aciérie électrique à Oran destinée à produire de l'acier automobile.

Posting Permissions

  • You may not post new threads
  • You may not post replies
  • You may not post attachments
  • You may not edit your posts