+ Reply to Thread
Page 8 of 47 FirstFirst ... 6 7 8 9 10 18 ... LastLast
Results 50 to 56 of 325
  1. #50
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0
    Dimanche 21 Octobre 2007 -- L'Algérie futur grand producteur d'acier en Méditerranée ? Depuis quelques jours, les groupes étrangers multiplient les annonces d'investissements dans le secteur de la sidérurgie. Dernière annonce en date : celle du géant franco-indien Arcelor Mittal. Le numéro un mondial du secteur ambitionne de réaliser une nouvelle usine de fabrication de rond à béton d'une capacité de 600.000 tonnes par an à Jijel. Le montant de l'investissement avoisine 800 millions de dollars. Le projet, prêt, attend le feu vert du gouvernement.

    L'annonce de cet investissement intervient quelques jours après celle du géant arabe de l'acier, l'égyptien Ezz. Le groupe sidérurgique vient d’obtenir l'accord du gouvernement pour réaliser un complexe sidérurgique à Bellara dans la wilaya de Jijel pour plus 750 millions de dollars. Le groupe Ezz veut produire essentiellement du rond à béton.

    Par sa part, le groupe privé Cevital discute avec l'italien Danieli pour la construction d'un complexe sidérurgique de 10 millions de tonnes à Cap Djenet, près d'Alger. Le montant de l'investissement attendu pourrait avoisiner 2 milliards de dollars.

    Ces trois grands projets devraient permettre de relancer la sidérurgie algérienne. Cette dernière a failli disparaître à la fin des années 90, faute de financements. Le seul complexe sidérurgique du pays, celui d'El Hadjar, au bord de la faillite, avait été racheté et sauvé par l'indien Ispat, devenu aujourd'hui Arcelor Mittal.


  2. #51
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0
    Mardi 6 novembre 2007 -- A partir d’aujourd’hui, Bernard Bousquet prendra en charge la gestion du complexe sidérurgique Arcelor Mittal Annaba après une opération de passation de consignes, prévue entre les deux PDG. D’origine française, M. Bousquet cumule les fonctions de vice-président du n° 1 mondial du fer et de l’acier, Arcelor Mittal, et président-directeur général d’Arcelor Mittal Annaba.

    L’arrivée de M. Bousquet intervient au moment où 329 travailleurs sur les 1500 programmés partiront à la retraite à partir de ce mois. Bien que l’accord convenu entre Arcelor Mittal et le partenaire social prévoie le départ à la retraite de 1200 travailleurs, l’engouement suscité par cette opération a fait bondir le chiffre de 300. La Caisse nationale de retraite Annaba (CNR) s’est engagée avec l’employeur à traiter une moyenne de 200 dossiers de retraite de travailleurs/mois. Mais les dossiers bien ficelés et l’organisation efficace de la CNR lui ont valu de dépasser les objectifs escomptés. Le traitement total des 1500 dossiers, quant à lui, est prévu, selon des sources responsables, pour février 2008.

    Cependant, cette performance, selon toujours la même source, n’a pas affecté outre mesure la gestion générale de la CNR. En effet, plus de 700 nouveaux dossiers de retraite dont ceux d’Arcelor Mittal avaient été traités au 31 octobre 2007. Une opération réussie qui a poussé le DRH et le directeur des opérations d’Arcelor Mittal à se déplacer à Vienne à l’occasion d’un séminaire qu’Arcelor Mittal a organisé pour remettre le rapport positif de l’opération au DRH du groupe. Ce déplacement n’est pas fortuit. Les deux cadres percevront une prime de leur employeur en guise de « service rendu ». Sur le plan social, hormis le rappel de 11 mois de salaires que les futurs sidérurgistes retraités en vont bénéficier, une majoration salariale de 40% ajoutée à une prime supplémentaire de 60 millions centimes est prévue par la convention.

    Rappelons que ce changement à la tête de Arcelor Mittal Annaba avait été précédé par celui de Dipak Ashar qui a été désigné, quelques jours auparavant, au poste de vice-président des finances à Annaba. Le mouvement que vient d’effectuer le conseil d’administration du leader mondial de la sidérurgie a été favorablement accueilli par le personnel. D’autant que les travailleurs sont totalement réfractaires à l’opération relative à l’élaboration des organigrammes. Des organigrammes qui, selon toujours la même source, ont été élaborés sans aucune assisse professionnelle. Ce qui a fait l’objet d’un point de discorde à l’origine du préavis de grève émis en août dernier. Par ailleurs, selon des sources bien informées, l’ex-Sider connaîtra d’autres changements dans les jours à venir.


  3. #52
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

  4. #53
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Mardi 25 Décembre 2007 -- Une centaine de travailleurs dépendant d'une entreprise intérimaire activant pour le compte de l'entreprise Arcelor Mittal a observé, hier, un mouvement de grève qui a paralysé, pendant près de sept heures, l'activité du haut fourneau numéro 2 et les aciéries qui en dépendent. Le mouvement a été amorcé de manière spontanée à dix heures et trente minutes par les travailleurs qui réclament leur intégration à part entière au sein du complexe, comme convenu dans le cadre du protocole d'accords signé entre les représentants d’Arcelor Mittal et le syndicat d'entreprise en août dernier. Les grévistes, qui ont bloqué au moyen de blocs de pierres la voie de chemin de fer située en amont du poste haut fourneau, ont empêché ainsi l'alimentation en matière première de ladite installation. Ce n'est qu’hier vers dix-sept heures, après que les travailleurs contestataires eurent pris langue avec le secrétaire général du syndicat, que le piquet de grève a été levé et la voie ferrée ouverte à la circulation, permettant la reprise des activités des installations.

    Rappelons que le problème des travailleurs exerçant sous contrat pour les entreprises sous-traitantes d’Arcelor Mittal El Hadjar a été soulevé lors des négociations entreprises par l'employeur avec le partenaire social et qu'il a été dûment spécifié que les concernés seraient embauchés, en toute priorité, au fur et à mesure des besoins en ressources humaines du complexe. Le secrétaire général du syndicat d'entreprise qui a rencontré les travailleurs a assuré à ces derniers que ceci ne sera possible que lorsque les organigrammes permettant le transfert de recrutement seront finalisés et entérinés. M. Kouadria, qui n'a pas avancé de date précise quant à la concrétisation de ce projet, a quand même indiqué que les travaux de préparation desdits organigrammes sont presque achevés.

  5. #54
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0
    Mercredi 26 Décembre 2007 -- Arcelor Mittal, premier sidérurgiste mondial, a annoncé lundi, à partir de son siège à Luxembourg, la signature d’un contrat d’achat d’actions en vue de l’acquisition de 100% des actions de l’entreprise autrichienne de distribution d’acier Eisen Wagner GmbH auprès des propriétaires actuels, apprend-on de la direction de cette entreprise à Annaba.

    Selon nos sources, cette transaction, qui vise à renforcer la présence d’Arcelor Mittal en Europe centrale, est soumise à l’approbation des autorités de la concurrence. Eisen Wagner est l’une des principales entreprises de distribution d’acier en Autriche, indique-t-on. Elle a écoulé 140 000 tonnes et traité 60 000 tonnes de produits sidérurgiques en 2007.


  6. #55
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Mercredi 26 Décembre 2007 -- Après les rassemblements en automne dernier au cours desquels une centaine de jeunes chômeurs de Sidi Ammar et El-Hadjar avaient bloqué les portes d’Arcelor-Mittal, revendiquant du travail à la suite des promesses qui leur avaient été faites par les représentants du syndicat, ces derniers sont revenus hier sur le site pour bloquer l’accès principal du complexe. Ces jeunes en colère demandent cette fois-ci aux deux représentants du syndicat qui leur avaient fixé début décembre comme date limite pour donner satisfaction à leurs revendications et entamer leur recrutement, au fur et à mesure des départs en retraite des travailleurs du complexe concernés par le débrayage qui, rappelons-le, était l’objet d’un grave conflit à la fin de juillet entre le syndicat et la direction générale d’Arcelor-Mittal.

    Aussi, ne voyant rien venir, les intéressés, pour la plupart des universitaires et des bacheliers, ont décidé de revenir à la charge pour faire entendre leur voix, décidés à occuper le site jusqu’à l’aboutissement de leurs revendications. Inquiets devant la répétition des mouvements de revendications de toutes sortes, qui se produisent depuis des mois devant les portes du complexe sidérurgique et qui en bloquent l’activité, les responsables d’Arcelor-Mittal ont lancé, hier après-midi, un véritable appel de détresse aux autorités locales. Ils demandent ainsi à ces derniers d’user des pouvoirs que leur confèrent leurs fonctions respectives pour protéger leur outil de travail contre ce qui s’apparente, selon eux, à une campagne de déstabilisation.

    Dans la lettre qui a été adressée expressément au wali de Annaba, la direction générale d’Arcelor-Mittal rappelle qu’“une obstruction semblable s’est produite en septembre dernier et a paralysé l’usine pendant trois jours”. “Ces manifestations incontrôlées ouvriraient, selon l’auteur de la correspondance adressée au wali, la voie à un processus dangereux, sachant que les empêchements qu’elles induisent paralysent tout mouvement de et vers l’usine et causent des désagréments insupportables à la société”. Ce qui ne manquera pas, est-il écrit encore, “de se répercuter négativement sur l’état d’esprit des collectifs, sur les rapports avec la clientèle dans le cadre des relations commerciales et au final sur le process de fabrication lui-même”.

    La direction du complexe s’inquiète également sur les conséquences désastreuses que de tels débordements pourraient avoir sur la réputation de l’entreprise, notamment pour ses relations extérieures. Un avis partagé par l’opinion publique autant à El-Hadjar qu’à Annaba où l’on en est à se demander ce que font les autorités pour asseoir un dialogue serein entre les manifestants et la direction du complexe sidérurgique.

  7. #56
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0
    Mercredi 26 Décembre 2007 -- Plusieurs centaines de travailleurs du complexe sidérurgique d'El-Hadjar ont été empêchés d'accéder à leur lieu de travail par des jeunes demandeurs d'emploi. Il était 8h30', quand les travailleurs de Arcelor Mittal se sont heurtés à un groupe de jeunes se trouvant devant l'entrée principale du complexe et les entrées secondaires leur interdisant toute entrée ou sortie. Des dizaines de voitures, engins et autres camions de transport de gros tonnage attendaient devant l'usine. Des éléments de la brigade de gendarmerie de Sidi Amar étaient sur les lieux pour faciliter la circulation. Les nombreux travailleurs, pour leur part, espéraient un dénouement pour pouvoir rejoindre leurs postes de travail.

    Mais les protestataires ne l'entendaient pas de cette oreille. «Cela fait des mois que l'on nous fait attendre. On nous a promis de nous recruter en remplacement des travailleurs sortant en retraite, mais rien n'a été fait», déclare un jeune chômeur. «Nous n'arrêterons pas notre mouvement, jusqu'à ce qu'on trouve un interlocuteur à même de prendre en charge notre préoccupation», ajoute un autre.

    La manifestation d'hier intervient après celles du mois de septembre où, ces mêmes jeunes, qui avaient bloqué l'accès au complexe sidérurgique, avaient reçu la promesse d'être recrutés en remplacement de la vague de travailleurs devant sortir en retraite. « On leur a donné une bonification de 600 000 DA pour leur départ. Finalement on les retient encore au détriment de l'emploi dont nous devons bénéficier », indique un jeune ingénieur en métallurgie, en chômage depuis des années. Aux environs de 10h30, les travailleurs du complexe, comme lassés et par petits groupes, ont commencé à quitter les lieux. La place s'est vidée peu à peu, laissant les jeunes protestataires seuls face aux grands portails fermés.


+ Reply to Thread
Page 8 of 47 FirstFirst ... 6 7 8 9 10 18 ... LastLast

Posting Permissions

  • You may not post new threads
  • You may not post replies
  • You may not post attachments
  • You may not edit your posts