+ Reply to Thread
Page 1 of 4 1 2 3 ... LastLast
Results 1 to 7 of 24
  1. #1
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Japan - Algeria business ties

    The Finances Minister, Mourad Medelci, will ratify next Monday, an agreement with the Japanese chargé d' affaires, Mr. Nagano Naotisgi, to pay off Algeria's debt early. It is worth recalling that Algeria has signed until now similar agreements with 14 Member States of the Paris Club, and negotiations with Germany are carried and this country has requested to adopt the partial formula in reimbursing its debts.

    Algeria had reimbursed at the end of last June the equivalent of 4.3 billion dollars of the whole of its debts towards the Paris Club countries, estimated at 7.9 billion dollars and which should be refunded before next November. This follows the ratification last May of an agreement of reimbursement by anticipation of the debts of Algeria towards the member states of the Paris Club. To date Algeria has signed agreements with France, Spain, the United States, Canada, Belgium, Austria, Sweden, Denmark, Holland, Portugal, Norway, Finland, the United Kingdom and Switzerland and to finish Japan while waiting for the signature of a similar agreement with Germany.

    Algeria has started to reimburse its debts thanks to the formula of reimbursement by anticipation in 2004, it has reimbursed tens of loans concluded and granted by the African Bank of Development with a value of 633.8 million dollars, when it has reimbursed by anticipation 22 million dollars of the whole of loans granted by the World Bank and which are estimated at 652 million dollars.

    Concerning 2005, Algeria has prematurely reimbursed 1.285 billion dollars of the whole of the loans granted by international financial organizations which reach 3.107 billion dollars.

    Algeria to sign early debt repayment agreement with Japan

  2. #2
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Lundi 22 Septembre 2008 -- Sonatrach a cédé, dimanche 22 septembre, la coprésidence du comite économique conjoint algéro japonais au Forum des Chefs d'entreprises (FCE), lors d'une cérémonie organisée à l'hôtel Hilton d'Alger. Cette passation s'est déroulée en présence du président du FCE, Rédha Hamiani, du PDG de sonatrach, Mohamed Meziane, du coprésident du comité algéro japonais et PDG de JGC, Yoshihiro Shigehisa, du Président du CNES, Mohamed Seghir Babes, de diplomates et de nombreux hommes d'affaires et chefs d'entreprise algériens et japonais. "Les deux pays veulent élargir le domaine de leur coopération et sortir du cadre des hydrocarbures pour englober d'autres secteurs non moins importants à même de booster les échanges entre les deux pays", a déclaré M. Hamiani.

    "L'idée d'élargir le comité conjoint algero japonais aux entreprises hors hydrocarbures était sur la table des discussions depuis des mois, elle a été favorablement accueillie par les ministres de l'Energie et des Mines et des Affaires Etrangères". En cédant cette co-présidence au FCE, Sonatrach reste un membre actif de ce comité d'affaires.

    Le volume des échanges commerciaux entre l'Algérie et le Japonais a été de 55 millions de dollars en 2006 contre 121 millions de dollars en 2004. Le coprésident du comité conjoint algéro japonais M. Shigehisa, a expliqué la volonté des hommes d'affaires japonais de développer les échanges avec l'Algérie dans tous les domaines. Il a annoncé l'arrivée d'une importante délégation d'hommes d'affaires japonais les 24 et 25 novembre à Alger pour étudier le marché algérien et nouer des contacts avec des entreprises nationales dans le but d'examiner les possibilités de partenariats. Le comité conjoint algéro japonais a été créé en 1991 et tiendra sa 6eme session en novembre 2008 à Alger.

  3. #3
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Mercredi 8 Octobre 2008 -- L'Algérie a pris part à la "Global fiesta" du Japon, organisée à Hibiya Park, à Tokyo, a-t-on appris mardi auprès de la représentation diplomatique algérienne dans la capitale nipponne. L'objectif de cette manifestation, qui couvre plusieurs domaines d'activités, est de créer des opportunités d'Affaires, de rencontres, d'échanges et de discussions autour de questions d'actualité, a-t-on précisé de même source. L'ensemble des institutions et organisations nipponnes intervenant dans le domaine des sciences, des Affaires étrangères, de la coopération et de l'environnement, ont pris part à cette rencontre, où ont été conviées les représentations diplomatiques accréditées à Tokyo. L'Algérie a réservé son stand à une exposition de produits à caractère touristique, culinaire et vestimentaire, donnant ainsi un aperçu fidèle du vaste patrimoine culturel de l'Algérie, dont la richesse, a suscité l'intérêt de nombreux visiteurs, visiblement émerveillés par la qualité des produits présentés.

  4. #4
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Lundi 17 Novembre 2008 -- La filiale algérienne de la compagnie japonaise JGC, un des géants mondiaux de l'engineering pétrolier et gazier, lancée le 25 novembre, à l'occasion de la tenue de la 6ème session du comité économique algéro-japonais.

  5. #5
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Mardi 18 Novembre 2008 -- Le 25 novembre 2008 aura lieu à l’hôtel Hilton d’Alger la cérémonie marquant le lancement officiel de la filiale algérienne de la compagnie nippone JGC, un des géants mondiaux de l’engineering pétrolier et gazier. La cérémonie de lancement interviendra à l’issue des travaux de la 6e session du comité économique Algérie-Japon, prévue les 24 et 25 novembre 2008 à Alger, avec la participation d’une vingtaine d’entreprises nippones, dont le géant de l’électronique NEC, la compagnie Sharp ainsi que la Sumitomo Mitsui Bank et la Bank of Tokyo Mitsubishi UFJ.

  6. #6
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Sonia Lyes :


    Samedi 22 Novembre 2008 -- Une délégation composée d'une centaine d'entreprises japonaises est attendue, lundi 24 novembre, à Alger pour prendre part à la sixième session du Comité économique algéro-japonais, a appris toutsurlalgerie (tsa-algerie.com) de source proche du Forum des chefs d'entreprises (FCE). Le FCE co-préside ce Comité depuis septembre dernier. Créé en 1991, le Comité économique algéro-japonais était présidé par la Sonatrach.

    La délégation attendue lundi est la plus importante délégation d'entreprises japonaises à se rendre en Algérie depuis l'indépendance. Les entreprises japonaises seront représentées par leurs PDG ou de hauts responsables opérationnels, selon la même source. Parmi les entreprises qui seront présentes figurent des géants comme JGC, Sharp, Sabi Systems, Japan Bank...

    Côté algérien, les PDG des principales entreprises publiques et privées seront présents à l'événement. Plusieurs ministres directement concernés par le dossier des investissements y participeront également. Le coup d'envoie des travaux de la session sera donné par Hamid Temmar qui, à cette occasion, va prononcer une allocution sur les investissements en Algérie, selon la même source.

  7. #7
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Lundi 24 Novembre 2008 -- La 6e session du comité économique conjoint algéro-japonais s’ouvre aujourd’hui, à l’hôtel Hilton (Alger). Placée sous le thème : “Une nouvelle dynamique pour un partenariat diversifié”, cette session d’une journée est organisée conjointement par le Forum des chefs d’entreprise (FCE) et l’organisation patronale japonaise Keidanren. Pour rappel, depuis septembre dernier, Sonatrach a cédé la coprésidence pour la partie algérienne, du comité au Forum des chefs d’entreprise. Une délégation composée d’une centaine d’entreprises japonaises, la plus importante à se rendre en Algérie depuis l’Indépendance, participera à la rencontre. Les entreprises japonaises, représentées par des présidents-directeur généraux ou de hauts cadres, interviennent dans différents secteurs : les banques, le BTP, l’immobilier, l’électronique…

    Selon une source du Forum des chefs d’entreprise, la rencontre s’articulera autour de thèmes traitant, notamment de l’évolution de la situation économique et l’environnement des affaires en Algérie ainsi que de la présentation des perspectives de l’élargissement du partenariat algéro-japonais dans les secteurs hors hydrocarbures. En présence du ministre de l’Industrie et de la Promotion de l’investissement, il sera question, entre autres, durant la matinée de la présentation du cadre macroéconomique et du climat des affaires en Algérie. Alors que l’après-midi sera dédiée aux secteurs, au créneau qui peuvent intéresser les Japonais, comme les télécommunications, les nouvelles technologies, le BTP… Il s’agira pour les deux parties de débattre des opportunités de diversification de la coopération bilatérale qui reste confinée aux hydrocarbures et d’identifier, par la même occasion, les secteurs porteurs à même d’élargir le champ des relations économiques entre les deux pays, dont les échanges demeurent en deçà des potentialités réelles encore inexploitées.

    De 1992 à 2007, l’Algérie a importé du Japon 4% du total des importations, constituées à 95% de biens d’équipements industriels et demi-produits. En 2007, le montant des importations a atteint un milliard de dollars. Les exportations vers le Japon sont constituées à 98% d’hydrocarbures. Concernant les investissements japonais, le président du FCE, en septembre dernier, a déjà constaté leurs faiblesses, concentrées dans le secteur des hydrocarbures. Le coprésident du comité pour la partie algérienne, M. Réda Hamiani, avait déclaré, lors de la cérémonie de cession de la coprésidence par Sonatrach au profit du Forum des chefs d’entreprise, que les “deux pays veulent élargir le domaine de la coopération et sortir du cadre des hydrocarbures pour booster les échanges”. Il a ajouté que “l’initiative est devenue évidente au regard des mutations de l’économie algérienne” en matière, notamment de positionnement du secteur privé.

+ Reply to Thread
Page 1 of 4 1 2 3 ... LastLast

Posting Permissions

  • You may not post new threads
  • You may not post replies
  • You may not post attachments
  • You may not edit your posts