+ Reply to Thread
Page 8 of 16 FirstFirst ... 6 7 8 9 10 ... LastLast
Results 50 to 56 of 112
  1. #50
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Ali Idir :


    Mercredi 6 Août 2008 -- Bonne nouvelle pour les jeunes diplômés : l'éducation nationale recrute des enseignants pour le lycée. Un concours de recrutement de 2 597 nouveaux formateurs aura lieu le 13 septembre, a annoncé mercredi le ministère de l'Education nationale. Le concours qui sera organisé à travers les 48 wilayas du pays est ouvert aux titulaires d'une licence d'enseignement supérieur ou d'un diplôme d'ingénieur dans 23 spécialités différentes: maths, physique, langue arabe, langue française, etc.

    Chaque wilaya a un quota d'enseignants à recruter par filière. Le ministère de l'Education recherche notamment 474 enseignants de langue française, dont 34 pour M'sila, 29 pour Tizi-Ouzou et 24 pour Chlef. La langue française est suivie des sciences islamiques avec 398 postes disponibles, de la langue anglaise (330) et de l'éducation physique (310).

    La wilaya de Sétif bénéfice du plus grand nombre de postes ouverts, avec 132 enseignants à recruter dont 22 en langue française et 20 en langue allemande. Elle suivie par Tizi-Ouzou, avec 120 postes disponibles dont 25 pour langue tamazight et de la wilaya de Rélizane, avec 109 nouveaux enseignants à recruter dont 26 en langue française et 24 en langue anglaise. Aucun recrutement n’est prévu cette année pour les sciences économiques.

    Le concours du 13 septembre devrait attirer une foule de milliers de candidats. Dans plusieurs régions du pays comme en Kabylie et le sud du pays, l'Education nationale est l'un des rares secteurs qui recrute.

  2. #51
    boby is offline Registered User
    Join Date
    Jun 2008
    Posts
    7
    we a Chinese company looking for assistant(Secretary) and sales person who can speak good english, anybody who has interest,please contact with me by e-mail boby@ufi-motor.com; or leave your contact information here,we will contact with you.

  3. #52
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Mardi 9 Septembre 2008 -- Dans l’objectif de combler le grand déficit que vit l’université algérienne en matière d’encadrement, environ 5 688 nouveaux postes budgétaires pour le recrutement des maîtres assistants et 7 000 postes de formation en magister ont été ouverts cette année. L’annonce a été faite hier par le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique. «5 688 nouveaux postes budgétaires pour le recrutement de maîtres assistants et 7 000 postes de formation en magister ont été ouverts cette année. Quelque 420 bourses de formation au profit des maîtres assistants et chargés de cours pour finalisation de la thèse de doctorat et 100 bourses aux majors de graduation, sélectionnés par voie de concours national, seront octroyées», a soutenu M. Rachid Harraoubia.

    Sur un autre registre, le ministre de l’Enseignement supérieur, M. Rachid Harraoubia, a indiqué qu’un budget de 1 milliard de centimes sera alloué à chaque université pour se doter des équipements informatiques. Il est prévu pour cette année l’achat de 4 300 micro-ordinateurs pour un coût de 818 millions de dinars. Le ministre a annoncé «une augmentation du débit de l’Internet au sein des établissements universitaire le portant à 100 mégabits». Toujours en ce qui concerne les mesures prises pour appuyer la réforme, M. Harraoubia a fait état de la mise en fonction du réseau de visioconférences et système de télé-enseignement dans tous les établissements de formation comme outil de soutien aux enseignements potentiels. Evoquant l’orientation et les inscriptions des nouveaux bacheliers, le ministre a défendu l’efficacité et la rationalité de l’opération en déclarant que «95% des nouveaux lauréats à l’examen du baccalauréat 2008 ont été affectés à l’un de leurs dix choix». Avant d’ajouter : «Nous avons été justes et équitables avec l’ensemble des étudiants, car nous n’avons aucun intérêt à favoriser X ou Y et je pense qu’on ne peut pas aller au-delà de cette transparence.»

    Par les chiffres, 259 901 nouveaux inscrits sont attendus à l’université, dont la rentrée officielle aura lieu le 4 octobre prochain. L’université algérienne dispose-t-elle des infrastructures nécessaires pour que les étudiants suivent leur cursus dans de bonnes conditions ? Le premier responsable du département estime que «toutes les conditions sont réunies» pour une meilleure prise en charge des étudiants, aussi bien pour l’aspect pédagogique que pour l’hébergement, la restauration et le transport. La nouveauté révélée par le ministre de l’Enseignement supérieur est l’adaptation des horaires de restauration et de transport à celui de la pédagogie. Une mesure qui ne manquera pas sans nul doute de favoriser plus d’assiduité chez les étudiants, lesquels, soulignons-le, ont été de tout temps suspendus à la disponibilité du transport et aux horaires de fermeture des restaurants universitaires.

    Le ministre a soutenu par ailleurs la disponibilité, au titre de la prochaine rentrée, de 114 000 nouvelles places pédagogiques et de près de 83 000 nouveaux lits portant ainsi le nombre total à 460 000 lits. Devant les directeurs des établissements universitaires, réunis pour évaluer les préparatifs de la rentrée universitaire 2008/2009, Harraoubia a annoncé l’existence d’un projet de texte au niveau du chef du gouvernement portant sur l’instauration, au niveau de chaque établissement universitaire, d’un tutorat pour orienter et accompagner les étudiants inscrits au système LMD (licence-master-doctorat) durant tout leur cursus universitaire. L’objectif recherché à travers cette mesure : arriver à une meilleure qualité de formation universitaire en préparant l’étudiant à s’adapter avec le monde du travail une fois ses études terminées.

  4. #53
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Samedi 20 Septembre 2008 -- Leur vœu est exaucé. Les cadres algériens résidant à l’étranger vont pouvoir mettre leurs compétences et leur expérience au service de l’Algérie. Le ministère de l’Enseignement scientifique et de la Recherche scientifique (MESRS) vient de leur faire appel pour participer à l’exécution d’une nouvelle stratégie de recherche en développement. Leur rôle consistera à prendre place au sein de comités ayant pour mission d’évaluer des projets de recherche visant l’exécution de programmes de développement économique dans 34 secteurs. 100 000 milliards de dinars (soit 1,5 milliard d’euros) constituent la base de financement de cette ambitieuse initiative qui doit apporter ses fruits dans 5 ans. Pour ne pas perdre de temps, l’Association des compétences algériennes (ACA) s’est empressée d’alerter l’ensemble de ses membres en les invitant à lui adresser leurs candidatures pour rejoindre l’un des comités mis en place. Le MESRS l’a chargé en effet d’identifier les membres potentiels. Dans un courrier électronique adressé aux adhérents mardi dernier, la direction de l’ACA assure avoir été mandatée par le département de Rachid Harraoubia pour accomplir cette mission. Les critères de sélection tiennent compte en priorité de l’expérience des postulants dans la direction de projets de recherche. Cette expérience — de cinq ans minimum — devra être étayée par la publication de travaux et la participation à des comités scientifiques et à des conférences. Une connaissance parfaite des exigences du secteur économique est un atout supplémentaire. Dans ce cadre, les candidats ayant un pied dans des organismes professionnels nationaux ou internationaux, seront privilégiés. Enfin, la compréhension des besoins de l’Algérie en matière de développement figure parmi les conditions d’accès aux comités. Les chercheurs ont jusqu’au 30 octobre pour remettre leurs dossiers de candidature à l’ACA. Ils devront inclure un exemplaire de leur CV, une lettre de motivation et l’indication de l’intitulé du programme auquel ils voudront participer. Selon l’association, la mise en place des premiers comités interviendra à la fin de l’année en cours. Environ 150 000 chercheurs algériens sont disséminés aux quatre coins de la planète.

  5. #54
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Mardi 23 Septembre 2008 -- Le site d'emploi et recrutement en Algérie souffle sa première bougie. Un évènement qui s'accompagne d'une précieuse récompense, celle de son positionnement comme un leader de l'emploi et recrutement en Algérie. En une année d'activité, Tawdif.com a permis de séduire plus de 550 entreprises et cumule plus de 25 000 demandeurs d'emploi inscrits, et son audience évolue rapidement enregistrant 5 200 visiteurs par jour. Les demandeurs d'emploi bénéficient d'un service dédié et totalement gratuit. Ils ont la possibilité de créer jusqu'à 10 CV et lettres de motivation, postuler en ligne et créer des alertes emails.

  6. #55
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

  7. #56
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Samedi 27 Septembre 2008 -- Les unités de l’armée et de la police ont renforcé leurs groupes antiterroristes, selon le processus d’exécution du plan de renforcement du système sécuritaire professionnel contre la criminalité sous toutes ses formes, et pour atteindre cet objectif, l’armée nationale et populaire ainsi que la direction générale de la police ont multiplié, durant les années précédentes, les concours pour enrichir leurs effectifs. L’armée et la police considèrent que, se sont les deux secteurs les plus attractifs pour les jeunes dont le niveau d’instruction est moyen ou supérieur, contrairement aux autres secteurs. Le processus tracé par le Président Bouteflika a pour but de la professionnaliser, et la renforcer par de nouvelles technologies. Apres que la profession de policier, durant les années quatre vingt dix, faisait fuir les jeunes à cause de la dégradation de la situation sécuritaire ainsi que la mort des centaines de policiers dans le cadre de la lutte antiterroriste. Avec le temps, elle est devenue un rêve pour beaucoup d’entre eux, la preuve est que ce n’est plus facile de rejoindre le corps. Avec le retour du « militarisme » dans le pays, en parallèle avec la recrudescence des attaques terroristes, les corps sécuritaires ont multiplié leur avis pour rejoindre leurs établissements à travers tout le territoire national. Le directeur général de la sûreté nationale s’attend à atteindre 200 000 policiers en 2009, c’est un chiffre qu’aucun secteur n’est arrivé à atteindre, que se soit le secteur de la fonction publique, le secteur économique ou bien le secteur des services.

+ Reply to Thread
Page 8 of 16 FirstFirst ... 6 7 8 9 10 ... LastLast

Posting Permissions

  • You may not post new threads
  • You may not post replies
  • You may not post attachments
  • You may not edit your posts