+ Reply to Thread
Page 14 of 14 FirstFirst ... 4 12 13 14
Results 92 to 94 of 94

Thread: Algérie Poste

  1. #92
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Rania Hamdi :


    Lundi 6 Juin 2011 -- Le gouvernement a donné son feu vert pour la revalorisation des salaires des travailleurs d’Algérie Poste, en grève depuis plus d’une semaine, paralysant complètement l’activité de l’entreprise. Le ministre des Postes, des télécommunications et des nouvelles technologies de l’information a rencontré, hier dimanche 5 juin, des représentants de la fédération UGTA des Postes et télécommunications pour leur faire part de cette décision. Ainsi, les postiers recevront une augmentation de l’ordre de 30% au minimum sur les salaires nets, avec effet rétroactif à partir de janvier 2008. Le ministre en personne annoncera cette mesure, mercredi prochain au plus tard, selon nos sources. La tutelle a donc cédé à la pression des salariés d'Algérie Poste, déterminés à ne pas suspendre leur mouvement jusqu’à la satisfaction de leurs revendications de manière formelle et officielle. Après les médecins, les policiers, les salariés de Sonelgaz ou encore de Sonatrach, le gouvernement poursuit donc sa stratégie d'apaisement en lâchant une nouvelle fois du lest face aux protestations sociales. Selon le projet de loi de finances complémentaire pour 2011, la dépense publique va ainsi s'élever à plus de 112 milliards de dollars. Une dépense «destinée à prendre en charge des préoccupations sociales des citoyens», expliquait hier le ministère des Finances. Dans les bureaux de poste, la situation devient de plus en plus difficile du fait de l’affluence de la population qui ne supporte plus d’être prise en otage dans ce conflit et surtout de ne pouvoir retirer son argent. Aujourd’hui à la Grande Poste à Alger, des directeurs centraux se sont mis derrière les guichets pour prendre en charge les clients.

  2. #93
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Samia Amine :


    Mardi 7 Juin 2011 -- Les employés d'Algérie Poste n'ont pas suspendu leur mouvement de débrayage ce mardi 7 juin après l'annonce de la revalorisation de 30% de leur salaire. «Les postiers étaient satisfaits des décisions qui ont été annoncées hier. Mais ils n'ont reçu aucun écrit jusqu'à maintenant. Donc, ils ont décidé de poursuivre la grève», indique un syndicaliste au bureau de poste de Kouba. Une augmentation de l'ordre de 30% au minimum sur les salaires nets avec effet rétroactif à partir de janvier 2008 a été annoncée dimanche à l'issue d'une rencontre entre le ministre des Postes, des télécommunications et des nouvelles technologies de l’information et les représentants de la fédération UGTA des Postes et télécommunications. Le premier responsable de la tutelle annoncera en personne cette mesure, mercredi au plus tard. La grève illimitée a été entamée le 28 mai dernier par les travailleurs. Ces derniers protestaient contre le non-respect des accords d'avril dernier concernant leurs revendications. Des millions de personnes ont été pénalisées par ce mouvement de grève. Parmi les treize millions d'Algériens possédant un compte postal, beaucoup reçoivent leurs rémunérations via ce compte. C'est notamment le cas pour les fonctionnaires et les retraités.
    Last edited by Guest 123; 9th June 2011 at 22:41.

  3. #94
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Yasmine Merzouk :


    Mercredi 8 Juin 2011 -- Le ministère de la Poste et des technologies de l'information et de la communication n'a validé aucune augmentation de salaires en faveur des employés d'Algérie Poste. C'est ce qu'a affirmé son premier responsable Moussa Benhamadi dans une déclaration à TSA. Il qualifie d'ailleurs cette nouvelle de «rumeur» qui a été propagée par certaines parties. La question de l'augmentation des salaires des postiers revient, selon le ministre,«au conseil d'administration d'Algérie Poste». La tutelle, insiste‑t‑il, ne s'immisce pas dans les affaires de l'entreprise. M. Benhamadi lance un appel aux employés d'Algérie Poste, en grève illimitée depuis plus d'une semaine, à utiliser «des moyens légaux» pour revendiquer leurs droits et de ne pas recourir au débrayage afin de préserver leur entreprise. Pour lui, Algérie Poste est avant tout une entreprise économique qui n'hésitera aucunement à augmenter ses salariés si elle en a les moyens. «Les employés doivent respecter les règles de la démocratie», estime‑t-il. Ainsi, poursuit le ministre, ils ne doivent pas tenir en otage les autres employés, les clients et même l'avenir de leur entreprise dont le rendement est affecté par ce mouvement de grève. Concernant la revendication des grévistes au sujet du départ de l'actuel patron d'Algérie Poste, Omar Zeraga, seulement trois mois après sa nomination, Moussa Benhamadi précise que l'évaluation du travail du premier responsable d'une entreprise publique revient au conseil d'administration et à la tutelle. Les salariés de l'entreprise, qui ont entamé une grève illimitée le 28 mai dernier, ne semblent pas près de suspendre leur mouvement de protestation. La grève a d'ailleurs été observée ce mercredi 8 juin dans de nombreux bureaux à travers le territoire national. Les protestataires étaient en fait en attente d'une annonce relative à leur augmentation à laquelle le ministre en personne devait procéder. Peine perdue. Le responsable de la tutelle a clairement indiqué qu'il s'agit d'une rumeur. Interrogé sur l'éventualité d'une poursuite de la grève au cas où il n'y aurait pas d'augmentation, M. Benhamadi a précisé que le conseil d'administration d'Algérie Poste tiendra une réunion ce mercredi. Il est le seul à pouvoir prendre ce genre de décision, tient‑il à rappeler.

Posting Permissions

  • You may not post new threads
  • You may not post replies
  • You may not post attachments
  • You may not edit your posts