+ Reply to Thread
Page 6 of 18 FirstFirst ... 4 5 6 7 8 16 ... LastLast
Results 36 to 42 of 122

Thread: Cevital

  1. #36
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Mardi 27 Mai 2008 -- Le 14 ème forum économique international de Montréal au Canada se tiendra du 9 au 12 juin et réunira plus de 3 000 participants et…deux Algériens. Issad Rebrab, le PDG de Cevital, est en effet invité à ce prestigieux rendez-vous, l’instar du président du Fonds Monétaire International (FMI), le français Dominique Strauss-Kahn, Henry Kissinger ancien secrétaire d’Etat américain ou le président de la Réserve fédérale américaine (FED), l'argentier le plus puissant de la Planète. M. Rebrab est le seul chef d’entreprise issu d’un pays émergent à être invité à cette rencontre.

    Différents sujets seront abordés durant ce forum parmi lesquels, « les perspectives d’une économie internationale en crise, la crise financière et son impact global ; le développement durable et l’innovation, l’accès à l’énergie et les problématiques liées à l’agri-food.

    Parmi les participants on relèvera également Michelle Bachelet la présidente chilienne, le gouverneur de la Banque de France ou encore Gerard Mestrallet, le président du groupe Suez. Tout comme ces personnalités, Issad Rebrab interviendra devant un auditoire composé de journalistes et d’experts venus du monde entier. On ignore le thème de l'intervention du patron de Cévital.

    Liste des invités

    - Michelle Bachelet, Présidente du Chili
    - Patrus Ananias de Sousa, Ministre brésilien du développement
    - Dominique Strauss-Kahn, Président du FMI
    - Angel Gurria, Secrétaire Général de l’OCDE
    - Christian Noyer, Gouverneur de la Banque de France
    - José Miguel Insulza, Secrétaire général de l’Organisation des Etats d’Amérique
    - Haruhiko Kuroda, Président de l’Asian Development Bank
    - Donald Kaberuka, Président de la Banque africaine de développement
    - John Engler, Président de la National Association of Manufacturers (USA)
    - Guy Ryder, Sécretaire général de l’International Trade Union Confederation (ITUC)
    - Michael Reid, Directeur de la Publication du magazine The Economist
    - Issad Rebrab, PDG de Cevital
    - Gérard Mestrallet, Président du groupe français SUEZ
    - Jean Lemierre, Président de l’European Bank for Reconstruction and Development (EBRD)
    - Francis Gurry, sous-Directeur de l'Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle
    - Rosalia Arteaga Serrano, ancienne president de l’Equateur
    - Compton Bourne, Président de la Caribbean Development Bank
    - Taïeb Chérif, L’Organisation de l'aviation civile internationale Organization (ICAO)
    - Andrew Ferrier, PDG de Fonterra

  2. #37
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Jeudi 29 Mai 2008 -- Invité par la Faculté des sciences économiques et de gestion de l’université Sâad-Dahleb, de Blida, Issad Rebrab, P-DG du groupe Cevital, a exposé hier devant un nombre d’enseignants et d’étudiants son savoir-faire dans la gestion et sa réussite dans la construction du plus grand groupe industriel qu’a connu l’Algérie depuis l’Indépendance. Après avoir donné un historique sur son parcours dans le monde des affaires et sur sa première expérience dans la création de l’entreprise Profilor, le P-DG de Cevital a indiqué que le chiffre d’affaires de son groupe a atteint 1 milliard 600 millions de dollars US en 2007, et que le nombre du personnel employé par son groupe a atteint, cette année 2008, les 7 500 travailleurs. L’industriel a tenu à annoncer devant les étudiants que son groupe a signé une convention avec l’université pour le recrutement de quatre ou cinq majors de promo dans différentes filières. Dans ce contexte, le P-DG de Cevital a précisé que son groupe connaît une importante extension dans les différents secteurs économiques et prévoit ainsi, d’ici l’an 2012, d’atteindre le nombre de 25 000 employés. “L’innovation est le principal vecteur de la croissance d’une entreprise”, a déclaré le P-DG de Cevital, Issad Rebrab.

  3. #38
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Samedi 31 mai 2008 -- Après avoir été fermée par les habitants du village Tafsa, dans la commune d’Agouni Gueghrane, pendant 20 jours, l’unité d’eau minérale Lalla Khedidja a repris ses activités le 24 mai dernier, au grand bonheur de ses 260 employés. Ce sont les villageois qui ont procédé à la fermeture des vannes au niveau de la source ainsi que de l’accès à l’usine et qui ont été contraints par la justice de les rouvrir suite au procès en référé qui a eu lieu le 18 de ce mois et qui a rendu son jugement en faveur de la direction de l’unité qui a déposé plainte contre 11 personnes accusées d’être les auteurs présumés de cet acte. Pour sa part, le comité du village de Tafsa par le biais de son président, Merhab Kamel, avec qui nous avons discuté, réfute l’accusation faisant état de l’implication de son comité dans la fermeture de l’usine, en précisant que «les citoyens ont agi de leur volonté pour exprimer leur mécontentement contre les engagements non tenus de la direction de Lalla Khedidja envers la population». Ce qui a poussé les jeunes du village à fermer l’usine, explique notre interlocuteur, «c’est le mépris affiché par le directeur de l’unité qui refuse tout dialogue». Et d’ajouter : «Le directeur refuse même de recevoir le comité du village et il n’a même pas donné de réponse à une lettre que nous lui avons adressée en début avril, lui demandant de nous organiser un rendez-vous pour rencontrer le patron de Cevital, Issad Rebrab», estiment les membres du comité du village «si le directeur nous avait écouté, on n’arriverait pas à ce stade».

    Le président du comité du village nous a remis une copie du procès-verbal de la réunion tenue le 2 avril 2006 au siège de la direction générale de Cevital à laquelle avaient pris part les représentants du comité ainsi que le vice-président de Cevital, Rebrab Malik, et M. Boumali Salah en sa qualité de chef de projet de l’unité Lalla Khedidja. Dans ce document de quatre pages, signé par les deux parties, il est mentionné que «dans leurs interventions, les membres de la délégation du comité du village ont tenu à exprimer leur entière collaboration et à ne ménager aucun effort afin d’intervenir pour résoudre tout litige, incident, obstacle, malentendu, somme toute prévisible, pouvant provenir d’un ou de plusieurs villageois voulant entraver les travaux de réalisation de l’unité ». Parmi les points sur lesquels Cevital se serait engagée, selon le document en question, la priorité dans les recrutements sera réservée aux habitants de Tafsa, notamment les propriétaires de terrains sur lesquels est bâtie l’usine, et ce, selon les profils demandés. Ce chapitre est loin d’être satisfait à en croire le président du comité du village qui déclare «avoir déposé environ 300 dossiers sur demande de la direction de l’usine». Un autre point sur lequel se serait engagé Cevital, selon le P-V, c’est la réalisation d’une conduite d’eau potable au profit du village. Sur ce point, le comité du village ne voit rien venir à l’horizon. Il est de même pour la prise en charge de trois malades que le vice-président de Cevital se serait engagé, selon le P-V, à satisfaire après étude des dossiers. «Un malade peut-il attendre éternellement pour être soigné ?» se demande un membre du comité.

    En somme, ce sont ces «engagements non tenus» par la direction de Cevital et le refus de tout dialogue qui a fait débordé le vase en poussant les jeunes à passer à l’action, estiment les membres du comité du village de Tafsa, qui se sont pris, selon leurs dires, entre le marteau et l’enclume. D’un côté, les promesses non tenues par Cevital et de l’autre, la pression des citoyens. Pour eux, la population de Tafsa n’a fait que revendiquer son droit le plus légitime car des citoyens ont cédé leurs terrains pour une somme dérisoire de 350 DA le mètre carré dans le but de permettre à M. Rebrab d’investir dans la région et permettre à la jeunesse de sortir des griffes du chômage. A l’effet de mettre un terme à ce conflit, le président du comité du village lance un appel au patron de Cevital d’honorer ses engagements. Nous avons tenté de joindre au téléphone le directeur de l’unité pour connaître la version de Cevital, en vain. Notre interlocuteur au bout du fil, nous a signifié que le directeur est occupé et qu’il nous rappellera dès que possible. Il ne l’a pas encore fait.

  4. #39
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0
    Mardi 3 Juin 2008 -- "...Enfin, le groupe privé Cevital, va lancer dans les prochaines semaines sa chaîne de supermarchés Uno. Le premier magasin ouvrira à Alger. Cevital, via à sa filiale de grande distribution Numidis, affiche son ambition de devenir le numéro un du secteur en Algérie. « Nous allons ouvrir d'ici à 2025 une dizaine de centrales logistiques d'achat, 1.500 supermarchés et des môles [grands centres commerciaux, ndlr] », a déclaré en avril dernier, Issaâd Rebrab, PDG de Cevital, au quotidien français La Tribune."

  5. #40
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Mercredi 11 Juin 2008 -- Cevital poursuit sa diversification et concrétise ses projets dans la grande distribution. Le premier groupe privé algérien a inauguré, mardi 10 juin, son premier supermarché sous l'enseigne UNO au quartier de Garidi sur les hauteurs d’Alger. Le magasin, d'une surface de vente de 2000 m2, dispose d'un parking de 50 places et emploi directement 160 personnes, a indiqué à toutsurlalgerie.com Fodil Korichi, directeur du développement chez Numidis, filiale grande distribution de Cevital. Indirectement, le magasin pourra employer jusqu'à 800 personnes, selon la même source. Le premier supermarché UNO de Cevital propose un mixage entre des produits importés et des produits «made in Algeria» pour encourager la production nationale.

    Numidis ambitionne également d'ouvrir 12 à 15 hypermarchés à travers le pays durant les cinq prochaines années et de créer 3000 emplois directs dans la grande distribution. Le premier de ces hypermarchés actuellement en chantier à Bab Ezzouar à l'est d'Alger sera ouvert au public en avril 2009. «Cet hypermarché a une surface de vente de 5000m2», a indiqué M. Korichi.

    Cette inauguration intervient dans un contexte où la grande distribution intéresse les grands groupes étrangers du secteur : après Carrefour qui a implanté son premier supermarché à Alger, l’allemand Metro et le français Casino s’apprêtent à lancer des projets en Algérie. Cevital, via à sa filiale de grande distribution Numidis, affiche son ambition de devenir le numéro un du secteur en Algérie. «Nous allons ouvrir d'ici à 2025 une dizaine de centrales logistiques d'achat, 1.500 supermarchés et des môles [grands centres commerciaux, ndlr]», a déclaré en avril dernier, Issaâd Rebrab, PDG de Cevital, au quotidien français La Tribune.

  6. #41
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Samedi 14 juin 2008 -- Ambitieux comme toujours, le leader de l’agroalimentaire en Algérie Cevital, continue à réaliser et diversifier ses engagements dans le lancement de ces différents projets. Ce dernier vient de concrétiser son projet dans la grande distribution. Eh oui, le premier groupe privé algérien a inauguré, mardi dernier, son premier supermarché sous l’enseigne UNO au quartier de Garidi, sur les hauteurs d’Alger. Le magasin, d’une surface de vente de 2000 m2, dispose d’un parking de 50 places et emploie directement 160 personnes, a indiqué à toutsurlalgerie.com M. Fodil Korichi, directeur du développement chez Numidis, filiale grande distribution de Cevital. Indirectement, le magasin pourra employer jusqu’à 800 personnes, selon la même source. Ainsi donc, le premier supermarché UNO de Cevital propose un mixage entre des produits importés et des produits «made in Algeria», pour encourager la production nationale. Dans le même ordre d’idées, Numidis ambitionne également d’ouvrir 12 à 15 hypermarchés à travers le pays durant les cinq prochaines années et de créer 3 000 emplois directs dans la grande distribution. Le premier de ces hypermarchés, actuellement en chantier à Bab Ezzouar à l’est d’Alger, sera ouvert au public en avril 2009. «Cet hypermarché a une surface de vente de 5000 m2», a indiqué M. Korichi.

    Il faut signaler que cette inauguration intervient dans un contexte où la grande distribution intéresse les grands groupes étrangers du secteur : après Carrefour qui a implanté son premier supermarché à Alger, l’allemand Metro et le français Casino s’apprêtent à lancer des projets en Algérie. Cevital, via sa filiale de grande distribution Numidis, affiche son ambition de devenir le numéro un du secteur en Algérie. «Nous allons ouvrir d’ici à 2025 une dizaine de centrales logistiques d’achat, 1.500 supermarchés et des môles [grands centres commerciaux, ndlr] », a déclaré, en avril dernier, M. Issaâd Rebrab, P-DG de Cevital, au quotidien français La Tribune. A noter que Numidis, filiale du groupe Cevital, spécialisée dans la grande distribution, compte entretenir les besoins d’une variété de clients, par la création d’une chaîne de magasins sous différents formats (supermarchés, hypermarchés et centres commerciaux) couvrant ainsi le territoire national.

    Dans le but de s’adapter aux besoins de ses clients et pour mieux les servir, Numidis distribue une gamme de produits alimentaires et non alimentaires, conservés dans les meilleures conditions à des prix très attractifs associant choix, qualité, nouveauté et modernité. L’objectif principal de Numidis : devenir leader de la grande distribution en Algérie, répondre aux besoins des consommateurs en disposant les produits en libre-service, les présenter dans les meilleures conditions dans le respect des règles du marchandising, et d’avoir des prix les plus compétitifs sur le marché grâce à une politique d’achats centralisée ainsi que la réduction des intermédiaires. En outre, les produits du groupe mère Cevital se vendent dans plusieurs villes africaines dont Lagos, Niamey, Bamako et Tunis. Il faut dire qu’aujourd’hui, Cevital Agroalimentaire est le plus grand complexe privé en Algérie. En lançant sa chaîne de supermarchés, le groupe Cevital va devancer de plusieurs mois ses principaux et futurs concurrents étrangers.

  7. #42
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Lundi 16 Juin 2008 -- Le Groupe Cevital a annoncé, hier dans un communiqué, la création de l’entreprise COGETP, la Compagnie générale des équipements de travaux publics, représentant exclusif de Volvo Construction Équipment pour l’Algérie. La cérémonie d’inauguration aura lieu demain 17 juin à 10 heures au siège de l’entreprise sis Haouch En-Badaoui, lot n°8, Dar El-Beïda à Alger.

+ Reply to Thread
Page 6 of 18 FirstFirst ... 4 5 6 7 8 16 ... LastLast

Posting Permissions

  • You may not post new threads
  • You may not post replies
  • You may not post attachments
  • You may not edit your posts