+ Reply to Thread
Page 2 of 17 FirstFirst 1 2 3 4 12 ... LastLast
Results 8 to 14 of 117
  1. #8
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0
    ALGIERS, March 15, 2007 (AFP) Spain's King Juan Carlos on Thursday backed Algeria's bid to join the World Trade Organisation and called for closer economic ties between the two countries.

    "The negotiations for Algeria's membership of the WTO, which Spain firmly supports, are currently going on," said the king at a meeting of Algerian and Spanish business leaders.

    Spain considered Algeria as one of the priority countries for investment and the development of economic ties, he added.

    "Over and above the energy sector, numerous areas of cooperation exist between the two countries," he said, citing transport, ship-building, public works, hydraulics and the pharmaceuticals industry.

    The king was speaking on the third day of a visit with Queen Sofia to Algeria, during which he has met with President Abdelaziz Bouteflika, Prime Minister Abdelaziz Belkhadem and Energy Minister Chakib Khelil.

    The royal visit has combined business-related meetings with cultural events.

    On Tuesday, the two countries signed six cooperation agreements relating to economic, diplomatic and parliamentary links.

    Spain is Algeria's third largest trade partner both in terms of imports and exports. Trade between the two countries is worth three billion dollars (2.3 billion euros).


  2. #9
    FORTUNATO is offline Registered User
    Join Date
    Sep 2004
    Posts
    2,778
    Algeria has been waiting for more than 16 years , never one country has wait as long as Algeria, and every year they said this year we will join, so no surprise to see in 2008...2009

    all this because of Taxation going to some hypokrites pockets
    A government that robs Peter to pay Paul can always depend on the support of Paul.
    By: George Bernard Shaw

  3. #10
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Le ministre du Commerce, Hachemi Djâboub, a indiqué que les négociations pour l’adhésion de l’Algérie à l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC) sont arrivées à une étape très avancée, et que l’Algérie avait répondu, jusqu’à présent, à 1500 questions posées par les pays membres de l’OMC. Djâboub a posé une nouvelle fois la problématique du foncier agricole et industriel, indiquant que 20 000 commerçants ont été exclus sur un total de 1,1 million de commerçants actifs.

    Le ministre du Commerce a précisé, lors d’une conférence tenue hier au cinquième forum économique organisé à l’Institut national de statistiques et de planification de Ben Aknoun, que l’Algérie va entrer dans le système de libre zone avec l’Union européenne à partir de 2017, et il a considéré l’intégration au réseau commercial et économique mondial comme un aspect positif, bien qu’il ait posé le problème de l’uniformité des exportations algériennes, représentées par les produits pétroliers, en plus de l’absence d’une véritable industrie lourde, capable de concurrencer les industries internationales; cela est dû au problème du foncier et au manque de main d’œuvre qualifiée.

    Djâboub a confirmé les démarches du ministère afin de casser cette uniformité commerciale et économique, comme cela s’est passé récemment avec la crise du lait, qui a connu un dénouement provisoire.

    Dans le même contexte, l’expert Bachir Mustapha a expliqué ces profonds échecs par des erreurs commises au niveau des décisions politiques, résultant de la marginalisation des compétences et des institutions spécialisées, dans la prise de décisions économiques.


  4. #11
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Les négociations d’adhésion à l’OMC :


  5. #12
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0
    Dimanche 16 septembre 2007 -- Abdelaziz Belkhadem, chef du gouvernement, a présidé hier une réunion du comité gouvernemental chargé du suivi et de la supervision de l’accession de l’Algérie à l’Organisation mondiale du commerce (OMC). La réunion a été consacrée à l’examen de l’état d’avancement des négociations engagées depuis plusieurs années. Le processus s’est arrêté au chapitre des négociations bilatérales. Les membres du comité de suivi ont à l’occasion effectué une évaluation des discussions avec les différents partenaires. Une synthèse a été faite, suivie d’une proposition de mandat de négociation relatif à l’accès aux marchés des marchandises et des services.

    Selon le communiqué de la chefferie du gouvernement, la suggestion retenue en matière d’accès aux marchés et au secteur des services est de nature à faire progresser le processus de l’accession de l’Algérie à l’OMC. Cependant, la nature de cette « proposition » n’a pas été révélée. Pour rappel, le processus d’adhésion à l’OMC a été engagé en 1995, soit depuis maintenant douze années. Depuis le début des négociations, l’Algérie a répondu à plus de 1500 questions sur son système économique et la législation correspondante. Ces questions émanaient de pays membres, notamment les Etats-Unis qui se sont montrés trop exigeants. La politique des privatisations et de l’investissement, les services, les prix de l’énergie, les tarifs douaniers et les subventions agricoles sont là quelques questions auxquelles notre pays a déjà formulé des réponses.

    Le 10e round de négociations a eu lieu en juin 2006 à Genève, à l’occasion duquel l’Algérie a présenté les amendements et les abrogations de certaines lois qu’elle a introduites, suivant les exigences des pays membres de cette organisation internationale de commerce. La même année, l’équipe algérienne a été contrainte de répondre à 100 questions additionnelles posées par les Etats-Unis, l’Union européenne, l’Argentine et l’Australie. Il faut dire que l’une des entraves à l’avancement des négociations reste l’accord d’association avec l’Union européenne, que l’Algérie est tenue de respecter.


  6. #13
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

  7. #14
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Djaâboub plaide pour l’adhésion à l’OMC dans les plus brefs délais :


    Mercredi 26 septembre 2007 -- Le ministre du commerce M. Hachemi Djaâboub a souligné la nécessité de l’adhésion de l’Algérie à l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC) avant la fin du cycle de Doha. Il a aussi affirmé que l’instabilité politique qui a caractérisé l’Algérie durant les années 90 à cause du terrorisme l’a contraint à ne pas être un membre constitutif de l’OMC.

    Le ministre a également révélé la phase des négociations entre l’Algérie et l’OMC. Dans les jours à venir, l’Algérie présentera une nouvelle offre concernant les droits douaniers et les services aux Etats négociateurs, et ce après l’avoir modifiée selon la requête des 19 Etats négociateurs.

    Par ailleurs, le ministre a affirmé qu’un nombre considérable d’entreprises algériennes sera poursuivit en justice car elles n’ont pas encore remis leurs comptes sociaux au centre national des registres de commerce, puisque parmi plus de 99 000 entreprises seulement 24 000 ont remis leurs bilans.


Posting Permissions

  • You may not post new threads
  • You may not post replies
  • You may not post attachments
  • You may not edit your posts