+ Reply to Thread
Page 9 of 9 FirstFirst ... 7 8 9
Results 57 to 61 of 61
  1. #57
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Hamid Guemache, Lundi 6 Décembre 2010 :


    L’introduction à la Bourse d’Alger de votre compagnie a été un succès. Quels sont les résultats définitifs de l’opération de souscription ?

    Cette opération est une réussite totale pour le marché. Nous avons eu beaucoup de sollicitations, même après l’expiration du délai de souscription le 2 décembre. Beaucoup de particuliers notamment s’étaient présentés dans les banques pour souscrire, mais c’était trop tard. On n’a pas pu les satisfaire. Les chiffres définitifs sur l’opération ne sont pas encore disponibles. Ils le seront dans deux ou trois jours. Selon le bilan provisoire, les actions ont été souscrites 1,4 fois par 5.000 souscripteurs.

    Ces chiffres montrent que le marché a soif d’opportunités d’investissement, notamment les petits porteurs et les familles. C’est un bon signal pour les futures introductions en Bourse. Pourriez-vous nous fournir des détails sur la participation ?

    Par wilayas, la capitale arrive largement en tête en nombre d’actions souscrites. Dans le top 10, il y a, en plus d’Alger, les wilayas de Tlemcen, Oran, Bejaïa, Tiaret, Blida, Sétif, Constantine, Chlef et Batna. Ce classement est provisoire. Les particuliers ont dépassé de plus de 250% leur quota (600.000 actions). Les personnes morales ont épuisé seulement 24% de leur part et les institutionnels environ 50% de leur quota. D’un commun accord avec les banques, on avait convenu de laisser le marché agir et de n’intervenir qu’à la fin de l’opération. La participation des particuliers a été massive. Elle constitue un bon signal au marché pour les futures introductions en Bourse.

    La forte participation des particuliers implique-t-elle un changement de la répartition des quotas entre différents segments ?

    Tous les particuliers qui ont souscrit seront servis ! C’est un engagement que nous allons tenir. Pour le reste, nous attendons la consolidation des chiffres pour décider. Les particuliers ont souscrit 1,4 million d’actions sur les 1,8 million d’actions proposées à la souscription.

    Comment expliquez-vous la faible participation des entreprises ?

    D’abord, je tiens à préciser qu’une cinquantaine d’entreprises a souscrit à l’opération. C’est un signe de confiance en notre compagnie. Ces entreprises ont compris l’enjeu d’une telle opération pour l’avenir du marché financier national. D’autres entreprises n’ont pas participé en raison peut être de leurs difficultés financières. Il y a cependant des patrons qui n’ont pas compris l’enjeu et qui ne sont pas encore prêts à prendre part à des introductions en Bourse de sociétés privées. Il faudrait peut être davantage de pédagogie pour les convaincre d’y prendre part. Mais Alliance Assurances a ouvert la voie. Nous souhaitons que d’autres entreprises suivent notre exemple.

    Hormis le FCE, les autres organisations patronales n’ont pas soutenu publiquement votre opération. Pourquoi ?

    Les associations patronales ont raté l’occasion historique de soutenir la première introduction en Bourse d’une entreprise privée en Algérie. J’espère aussi que le patronat soutiendra les prochaines introductions en Bourse. Il est important que les associations patronales s’engagent dans ce genre d’opérations pour marquer leur solidarité avec les entreprises qui acceptent d’aller sur le marché pour trouver des financements. L’introduction en Bourse signifie que l’entreprise accepte la transparence totale et opte pour un nouveau mode de gestion moderne et efficace pour ne pas décevoir le marché et les nouveaux actionnaires. Les patrons doivent envoyer des signaux forts pour exprimer notre volonté de créer un marché financier. Il ne faut pas se contenter d’attendre le gouvernement. Il faut être actif et assumer notre part de responsabilité.

  2. #58
    james_usus is offline Registered User
    Join Date
    Nov 2009
    Posts
    2

    Alliance Assurance est un succes

    Photo souvenir en exclusivite de la derniere reunion du comite de suivi au niveau de la bourse d'Alger :

    Attached Images

  3. #59
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Ali Idir :


    Mardi 28 Décembre 2010 -- L’admission du titre au niveau de la Bourse d’Alger s’effectuera «probablement au cours du mois de février 2011», a déclaré mardi le directeur général de la Bourse d’Alger, Mustapha Ferfera. Le titre sera coté avant fin février prochain, a indiqué pour sa part, Hassen Khelifati, PDG d’Alliance Assurances, au cours d'une conférence de presse à Alger. Alliance Assurances a réussi à lever 1,4 milliard de dinars pour augmenter son capital social à 2,2 milliards de dinars et se conformer aux nouvelles règles prudentielles sur les compagnies d’assurances. L’opération de souscription qui s’était déroulée du 2 novembre au 2 décembre a vu une forte participation notamment des particuliers. Le niveau de la demande de souscription validée a représenté 139,73% de l’offre globale des nouvelles actions, selon M. Ferfera. «La participation massive des personnes physiques (particuliers) s’est traduite par une forte demande de souscription dont le niveau a atteint 1.995.459 titres soit 79,1 % de la demande globale», a-t-il expliqué. Le nombre de souscripteurs a atteint 5.501 dont 5.374 ont été retenus, selon le même responsable. Ces résultats ont obligé la Bourse a réviser la segmentation de l’offre pour notamment satisfaire les particuliers dont la part a été augmentée de 123,06 % pour atteindre 1.338.346 actions au lieu de 600.000 actions initialement, selon le même responsable. Cette révision a été faite au détriment des personnes morales (-54,30%), les investisseurs institutionnels (-64,68%), les agents généraux d’Alliance Assurances (-91,52%) et les salariés d’Alliance Assurances (-89,13%), selon les chiffres fournis par M. Ferfera.

  4. #60
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Hamid Guemache :


    Lundi 7 Mars 2011 -- Première cotation pour Alliance Assurances à la Bourse d’Alger, ce lundi 7 mars. Au total 1.500 titres ont été échangés pour un cours de clôture à 830 dinars, inchangé par rapport au prix d’introduction clôturée le 2 décembre 2010. Alliance Assurances est la première compagnie privée cotée à la Bourse d’Alger. Cette première séance de négociation des actions Alliance Assurances a été animée par six intermédiaires en opérations de Bourse (IOB) représentant tous des banques publiques : CPA, BNA, BEA, BADR, BEA, BDL et la CNEP Banque. «Ces derniers ont introduit un volume cumulé des ordres à l'achat et à la vente totalisant 5100 actions et ont échangé un volume global de 1.500 titres. Le cours déterminé à l'issue de la confrontation des ordres validés par le système de négociation s'est établi à 830 dinars donnant lieu à une valeur globale transigée de 1.245.000,00 DA», a précisé la Société de gestion de la bourse des valeurs (SGBV) dans un communiqué. Alliance Assurances a levé plus de 1,4 milliard de dinars en émettant 1.804.511 nouvelles actions au prix de 830 dinars l'action. Ces titres ont représenté un peu plus de 30% du capital. Ils ont été souscrits par 5.518 investisseurs dont une prédominante majorité constituée de personnes physiques (5.374 souscripteurs).

  5. #61
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Hakim Arous :


    Jeudi 10 Mars 2011 -- Watanya Telecom Algérie pourrait s'introduire à la bourse d'Alger maintenant que la société a renoué avec les profits. C'est ce qu'a annoncé Joseph Ged, le Pdg de WTA ce jeudi 10 février, rapporte l'agence de presse économique Bloomberg. «Nous projetons de mettre un pied sur le marché boursier. Mais d'abord nous devons encore améliorer notre position financière et notre rentabilité d'ici les deux prochaines années», a-t-il affirmé. WTA serait ainsi la deuxième société privée à entrer à la bourse d'Alger après Alliances Assurances en 2010. WTA, qui exploite l'opérateur de téléphonie mobile Nedjma, a réalisé 10 millions de dollars de bénéfice en 2010 après une perte de 35 millions de dollars en 2009. «Cette croissance a été portée par le football», a précisé Joseph Ged. La société est en effet le principal sponsor de l'équipe nationale qui a participé à la coupe du monde de football l'été dernier en Afrique du Sud. Ainsi, au troisième trimestre de 2010, Nedjma a gagné 39% d'abonnés et totalise 30% de parts de marché dans la téléphonie mobile en Algérie, selon son Pdg. En 2011, WTA compte réaliser d'importants investissements – 150 millions de dollars, selon Joseph Ged - pour développer son réseau. «Nous projetons également d'importants investissements dans la 3G. Nous considérons très sérieusement de nous porter candidat pour une licence 3G, et cela pourrait intervenir dans le courant de l'année», a affirmé Joseph Ged.

+ Reply to Thread
Page 9 of 9 FirstFirst ... 7 8 9

Posting Permissions

  • You may not post new threads
  • You may not post replies
  • You may not post attachments
  • You may not edit your posts