Algeria.com Discussion Forum - Powered by vBulletin


+ Reply to Thread
Page 29 of 39 FirstFirst ... 19 27 28 29 30 31 ... LastLast
Results 197 to 203 of 267
  1. #197
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    ORAN, Lundi 18 Janvier 2010 -- Un projet de création de systèmes intégrés de contrôle de la sécurité maritime et au niveau des ports a été lancé par le ministère des Transports, a annoncé, samedi à Oran, le ministre du secteur, Amar Tou. Présidant une séance de travail consacrée à la présentation des projets de développement destinés au secteur dans le cadre du quinquennat 2010-2014, il a souligné que ces nouveaux systèmes aideront à mieux maîtriser les moyens de contrôle en recueillant les données avant leur traitement vidéo grâce au système radar. Il a ajouté que ces nouveaux systèmes, dont sera doté l'Institut supérieur maritime de Bou Ismail, permettront de connaitre avec précision le trafic des navires dans les ports algériens et ceux traversant les eaux territoriales, notamment leurs pavillon et qualité et les marchandises à leur bord.

  2. #198
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    January 18, 2010 -- Grandweld, a UAE-based shipbuilding, ship repair and conversion specialist, said it has secured a major contract worth $128 million for the construction of three new salvage tugs for Sogeport-GICEP of Algeria. Grandweld is a division of GMMOS Group, a leading provider of marine services to the offshore oil and gas industry backed by Abraaj Capital and Waha Capital. Contracts have been signed with the ports of Algiers, Arzew and Skikda for the three vessels intended for sea search-and-rescue operations in co-operation with the Algerian Coast Guard. 'This contract for three 58m Salvage Tugs is yet another achievement for Grandweld and has helped us maintain a strong and healthy order book into 2012,' said Jamal Abki, general manager of Grandweld. 'International recognition, experience, quality of work and commitment for on-time delivery at Grandweld are some of the strengths that helped us win this contract,' he added. The vessels will each be delivered during the time frame between 26 to 31 months, Abki said. Powered by two 4,000kw diesel engines to achieve bollard pull of 130t, these vessels will be designed to meet unmanned machinery requirements with FIFI 2 and DP capabilities as per the requirements of the owners. From its shipyard at Al Jadaf in Dubai, Grandweld has built a strong reputation for on-time delivery of high-quality offshore vessels within budget.

  3. #199
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Mardi 19 Janvier 2010 -- La crise du port d’Alger, née au lendemain de l’entrée en vigueur des mesures d’interdiction de la marchandise non conteneurisée au niveau de cette infrastructure, ne semble pas prês de connaître son épilogue. Et pour cause, les 650 travailleurs journaliers ayant perdu leurs postes ne comptent pas se laisser faire par la direction générale de l’Entreprise du port d’Alger (EPAL). Ces victimes directes de la décision du gouvernement, prise le mois d’octobre 2009, déclarent qu’ils n’ont reçu aucun salaire depuis trois mois. Pour exprimer leur ras-le-bol devant les promesses non tenues par la tutelle, ils n’ont pas trouvé mieux que de déclencher une grève illimitée. Leurs principales revendications sont leur intégration en tant qu’employés permanents et leur réhabilitation définitive. Amorçant déjà leur deuxième semaine de grève illimitée, les représentants de cette frange de travailleurs ont fait part, hier, au Jeune Indépendant, de leur détermination d’aller jusqu’au bout de leur requête. Eux (les travailleurs journaliers du port d’Alger, ndlr), racontent-ils, étaient payés à la journée, et comme plusieurs terminaux sont mis à l’arrêt depuis l’entrée en vigueur des mesures d’interdiction de la marchandise non conteneurisée au niveau de ce port, ils se sont retrouvés au chômage. Outre la concession, en 2009, du grand terminal (môle n° 7) à la compagnie émiratie, Dubaï Port World, au moins deux môles des cinq restants ont été fermés. Ce qui fait que les 650 travailleurs se sont rabattus depuis sur les deux seuls môles qui reçoivent encore les navires. Une situation qualifiée de «catastrophique» par l’ensemble des journaliers dont la fiche de paie fait foi.

    Aujourd’hui, ces travailleurs ne perçoivent plus que 1 200 DA par mois alors que leur salaire de base initial s’élevait à plus de 16 000 DA. Conformément à la loi 90/11 du 21 avril 1990, les travailleurs journaliers du port d’Alger revendiquent la régularisation de leur situation professionnelle par des contrats à durée indéterminée (CDI), à l’instar de ce qui se fait pour les travailleurs du même rang (journaliers, NDLR) d’autres ports au niveau national (Annaba, Skikda, Béjaïa…). La plate-forme de revendications de ces travailleurs est pourtant prise en charge par la centrale syndicale, et ce depuis juillet 2007, à l’issue d’une réunion de travail entre le secrétaire général de l’UGTA et le syndicat de l’entreprise du port d’Alger. Ce dernier, dissous depuis quelques mois, tarde à être renouvelé. Dans le même ordre d’idées, les protestataires revendiquent l’application des recommandations émises depuis 2008 par un groupe de travail chargé de l’examen du dossier des travailleurs journaliers du port d’Alger, composé des représentants de l’entreprise, du ministère du Travail, du ministère des Transports, de Sogeport et de l’UGTA. Pour mettre plus de pression sur la tutelle, les protestataires ont décidé d’organiser un sit-in, aujourd’hui, devant le siège du ministère du Travail.

  4. #200
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Farid Abdeladim :


    Jeudi 21 Janvier 2010 -- Les travailleurs journaliers du port d’Alger ont répondu favorablement, hier, à l’appel de leurs délégués pour organiser un imposant rassemblement devant le siège du ministère des Transports. Ils étaient plusieurs dizaines à s’y rendre pour exprimer leur ras-le-bol. Les éléments des forces de l’ordre, déployés plus tôt aux alentours du ministère, ont intercepté les manifestants. Scandant leur marasme dès leur arrivée sur les lieux, ils seront vite priés par les policiers de se disperser. Au même moment, un émissaire a été dépêché par le ministère pour leur promettre de recevoir leurs délégués pour une audience avec les responsables du département d’Amar Tou. Mais la colère des protestataires était tellement difficile à contenir que les policiers ont usé de tout leur tact pour les ramener à de meilleurs sentiments. «Non ! Je ne quitte pas les lieux avant qu’une solution concrète à nos problèmes soit trouvée par le ministère. Je n’ai plus aucune autre histoire à raconter à mes enfants pour leur expliquer que je n’ai plus de quoi les nourrir. Cela fait déjà plus de trois mois que je ne perçois plus aucun sou !», a clamé furieusement un protestataire d’une cinquantaine d’années environ, devant l’instance des flics à disperser la foule. Son collègue explique à un officier de police : «Ce qu’il vous dit n’est pas un mensonge. Oui, nous sommes devenus des chômeurs depuis trois mois, et la tutelle ne semble pas se soucier de notre cas. Nous sommes des travailleurs au port d’Alger depuis 2003 et nous nous retrouvons en chômage en 2010.»

    Les travailleurs journaliers du port d’Alger, au nombre de 650, sont les victimes directes des mesures prises par le gouvernement en octobre 2009, interdisant les marchandises non conteneurisées au niveau de l’infrastructure portuaire de la capitale. L’application de ces mesures a engendré la fermeture de 3 môles sur les 5 restants. Le môle n°6 est fermé pour travaux, tandis que le plus grand terminal du port d’Alger (môle n° 7) est concédé, depuis, à la compagnie émiratie, Dubaï Port World. Depuis, les 650 travailleurs journaliers du port d’Alger se retrouvent tous regroupés dans les deux môles qui reçoivent encore les navires. Ils sont rémunérés à la journée, comme l’indique bien leur nom (journaliers). La réduction des tâches au niveau de ce port leur a été fatale : la quasi-majorité d’entre eux n’arrivent plus à aligner deux journée de travail de suite. Leur fiche de paie tourne depuis autour de 1 000 DA/mois, soit moins de 35 DA la journée, alors qu’initialement, ils touchaient un salaire de base de plus de 16 000 DA, conformément aux clauses de leur recrutement. Devant cette situation confuse et catastrophique, conjuguée à la dissolution du syndicat de l’EPAL, ces travailleurs ont décidé de prendre leur sort en main et sont montés au créneau pour organiser un mouvement de protestation. Déjà en grève illimitée depuis près de deux semaines, les protestataires veulent frapper à toutes les portes en vue de trouver une solution à leur problème. Avant-hier, ils étaient au ministère du Travail. Sur place, on les a orientés vers leur ministère de tutelle (Transports, ndlr). Le département d’Amar Tou va-t-il mettre un terme au calvaire des journaliers du port d’Alger ?

  5. #201
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    CONSTANTINE, Jeudi 28 Janvier 2010 -- Les travaux de réalisation d'un port sec seront ''prochainement'' lancés à El Khroub (Constantine) par la direction régionale des Douanes algériennes, a indiqué le wali, mardi. Cette future infrastructure ''servira d'aire de stockage pour les conteneurs et les marchandises, et contribuera ainsi au désengorgement du port de Skikda'', a-t-il précisé, en marge de journées ''portes ouvertes" organisées au siège de la direction régionale des Douanes, à la cité Zouaghi. Le directeur régional des Douanes, M. Abdelouahab Laïb, a indiqué, de son côté, que ces "portes ouvertes'' ont pour objectif de montrer au large public le "degré d'efficacité atteint par la Douane en matière de contrôles routiers et frontaliers".

  6. #202
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Lundi 1 Février 2010 -- Les exportations de déchets ferreux à partir du port de Ténès ont connu une chute vertigineuse en 2009 puisqu’elles ne totalisent que 51 000 tonnes contre 648 222 tonnes en 2008. Ces chiffres ont été communiqués hier à l’occasion des journées portes ouvertes qu’organise l’inspection divisionnaire des Douanes de Chlef. Cette baisse fait suite, indique-t-on, à la mise en place d’un nouveau cahier des charges réglementant cette activité. Signalons que plusieurs exportateurs de cette matière, issus pour la plupart de la région algéroise, exploitent ce créneau depuis des années. Leurs opérations représentent le gros des exportations de cette infrastructure portuaire qui est située à moins de 200 km d’Alger.

    Rappelons qu’un navire togolais destiné au chargement de cette marchandise avait coulé en décembre dernier à l’entrée de ce port, faisant deux morts et six disparus parmi les membres de l’équipage. Par ailleurs, en matière d’importation, il a été enregistré plutôt une augmentation des opérations d’acquisition de produits alimentaires, de matières premières et de biens d’équipement, tel le matériel destiné notamment à la nouvelle station de dessalement de Ténès et à la centrale électrique de Hadjret Nouss, dans la wilaya de Tipaza. Globalement, le volume des importations est passé de 494 531 t en 2008 à 586 864 t en 2009.

  7. #203
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    February 10, 2010 -- With effect from 9 February 2010, Arkas Algérie SPA took charge of all agency duties for the German shipping company Hamburg Süd in Algeria. Arkas Algérie SPA has offices in the two principal ports of Algiers and Oran and succeeds Dolphin One, the agency with which Hamburg Süd has successfully worked in Algeria up to now. Hamburg Süd's press release stated that "with the integration of Arkas Algérie SPA, the shipping group is enhancing its commercial presence in the region and guaranteeing its customers short communication channels and significantly faster, on-the-spot handling.

    ***

    Hamburg Süd

    ***

Posting Permissions

  • You may not post new threads
  • You may not post replies
  • You may not post attachments
  • You may not edit your posts