Jeudi 19 Mai 2011 -- Selon la direction générale de l'Entreprise portuaire d'Alger (EPAL), les les manutentionnaires en grève depuis dimanche dernier ont repris le travail. "Les grévistes ont repris normalement, ce matin, le travail", a fait savoir ainsi dans une déclaration à l'APS, le directeur général par intérim de l'EPAL, Abdelaziz Ghetas. Selon ce responsable, la direction générale de l'EPAL établira, en fin de matinée, un pré-bilan pour estimer les pertes pour le port d'ALGER engendrées par cette grève. "La journée de vendredi sera consacrée, quant à elle, à rattraper le retard", a-t-il dit, signalant qu'à cet instant, l'activité a repris "normalement". Pour rappel, la majorité des travailleurs de l'entreprise , notamment les manutentionnaires, ont observé depuis dimanche une "grève générale spontanée". Ce mouvement de protestation, considéré "illégal" par la direction du port, porte principalement sur trois revendications, à savoir la revalorisation des salaires de 24%, la "permanisation" de plus de 240 journaliers et l'amélioration des conditions de travail, notamment la prise en charge médicale et les équipements de travail. Dans la soirée de mercredi, la DG de l'EPAL avait annoncé que l'application de la généralisation de l'attribution de l'indemnité de travail posté aux personnels concernés interviendra au plus tard avant le 31 mai prochain. Elle avait également annoncé que l'octroi du bénéfice du repos compensatoire aux ouvriers manutentionnaires contractuels sera appliqué à la même date. La direction générale de l'EPAL s'est engagée enfin à régulariser l'ensemble des ouvriers manutentionnaires journaliers restant au plus tard avant le 31 décembre de l'année en cours.