+ Reply to Thread
Page 13 of 13 FirstFirst ... 3 11 12 13
Results 85 to 86 of 86
  1. #85
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Ameziane Athali :


    Lundi 8 Février 2010 -- La firme Canadienne SNC Lavalin, en charge des travaux de transfert des eaux du barrage de Koudiat Acerdoune (Bouira), a décidé de fermer ses chantiers se trouvant sur le territoire de la wilaya de Tizi Ouzou, a-t-on appris de sources concordantes. Cette décision a été prise il y a plus d’un mois pour des considérations sécuritaires, selon les mêmes sources. Elle a été décidée après l’enlèvement, le 6 janvier dernier, de l’un des ingénieurs de SNC Lavalin, à Djebahia près de Bouira. L’otage a été relâché quelques jours plus tard, sous la pression des forces de sécurité. L’entreprise canadienne a limité sa présence dans la wilaya de Tizi Ouzou à un seul bureau situé dans la zone très militarisée du barrage de Taksebt. Elle a également déplacé tout son parc roulant vers sa base de vie à Bouira. Récemment, une niveleuse se trouvant sur ces chantiers a été détruite à l’explosif par un groupe terroriste. Désormais, les chantiers de SNC Lavalin au Sud de Tizi Ouzou sont fermés en attendant la mise en place d’un dispositif sécuritaire adéquat. Aucune date n’a été précisée concernant la reprise des travaux. Du coup, le projet de transfert des eaux du barrage de Koudiat Acerdoune qui devait initialement être partiellement livré en mars prochain sera retardé.

  2. #86
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Sonia Lyes :


    Dimanche 3 Avril 2011 -- La France considère le risque terroriste très élevé en Algérie. Dans ses dernières recommandations à ses ressortissants se rendant en Algérie, le ministère des Affaires étrangères note que «les menaces renouvelées d’Al‑Qaïda au Maghreb Islamique contre les intérêts français, la persistance d’attaques menées par les groupes terroristes, principalement contre les forces de l’ordre dans le quart nord‑est du pays, mais susceptibles de concerner aussi bien les étrangers et d’autres régions, et la dangerosité accrue de la zone sahélienne, limitrophe de l’Algérie, aboutissent à ce que le risque terroriste reste élevé en Algérie». «Ce risque concerne toutes les régions en Algérie, aussi bien les régions du Nord que le Grand Sud», relève le Quai d'Orsay. Paris déconseille ainsi à ses ressortissants de se rendre particulièrement dans les régions de Djanet et Tamanrasset. Pour la Kabylie, où le risque est jugé élevé également, le MAE français estime que «tout déplacement par voie routière, même avec une escorte au demeurant nécessaire, doit être considéré avec la plus grande prudence». «Tout en restant prudent en toute circonstance et sur tous les axes, il est nécessaire d’éviter les axes secondaires et non surveillés et de ne pas circuler la nuit», précise le ministère français. Autres risques relevés : la délinquance et les mouvements urbains. Il est ainsi conseillé aux ressortissants français de s’entourer de «précautions» lors de leurs déplacements et d’éviter les comportements «ostentatoires».

Posting Permissions

  • You may not post new threads
  • You may not post replies
  • You may not post attachments
  • You may not edit your posts