+ Reply to Thread
Page 4 of 9 FirstFirst ... 2 3 4 5 6 ... LastLast
Results 22 to 28 of 60
  1. #22
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Mardi 1 Juillet 2008 -- L'alimentation en eau potable, les transferts, la construction des barrages et le dessalement de l'eau de mer, ont été au centre des travaux d'une rencontre entre experts algériens et coréens tenue dimanche. Cette rencontre a regroupé plusieurs opérateurs coréens conduits par le vice- président de l'Association des entrepreneurs de la République de Corée du Sud, M. Kang Kyo Sik, et des cadres du ministère des Ressources en eau, précise la même source.

  2. #23
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Mercredi 16 Juillet 2008 -- LG Electronics installera bientôt sa propre succursale en Algérie. La décision est d’ores et déjà prise par les responsables et le projet est actuellement à l’étude. Cette structure s’occupera de la distribution de toute la gamme de produits LG ainsi que du marketing de la marque. C’est à cette société qui sera créée que revient aussi la mission d’orienter et de manager les activités liées à la production des téléviseurs en partenariat avec l’entreprise nationale Enie. Les négociations entre les deux parties pour la finalisation de ce contrat sont, faut-il le rappeler, toujours en cours.

    Cela étant, les agents distributeurs agréés par LG Algérie seront tous maintenus de par leur parfaite connaissance du marché national. “Désormais, il est question de passer au stade du renforcement de notre présence à travers la succursale prévue à l’ouverture qui est inscrite au chapitre de notre développement”, précise la direction. Les dirigeants du groupe sud-coréen accordent un important intérêt au marché algérien. La récente visite en Algérie de M. KW Kim, président de LG Electronics pour la région Afrique et Moyen-Orient, constitue une preuve concrète de cet intérêt. “La place du marché algérien dans la stratégie globale de LG vient de connaître un sursaut qualitatif avec cette visite”, indique-t-on dans un communiqué. Une chose est certaine, LG veut progresser davantage sur le marché national. Le leader mondial de l’électroménager et des communications mobiles a été encouragé par les performances qu’il a réalisées durant l’exercice actuel.

    Des atouts et des ambitions…

    LG a doublé, en effet, son chiffre d’affaires pour le 1er semestre 2008 par rapport à la même période de l’année écoulée. Encore plus ambitieux, le sud-coréen veut poursuivre son offensive. Il prévoit un chiffre d’affaires de 60 millions de dollars d’ici à la fin de l’année 2008. Mieux, il envisage d’atteindre un CA de 240 millions de dollars à l’horizon 2012. “Nous comptons réaliser 60 millions de dollars à la fin de l’année en cours avec l’objectif d’atteindre les 240 millions de dollars à l’horizon 2012”, affirme M. Ahn Deuk Soo, directeur général de LGA lors de la réunion du Média Club de LG organisée lundi passé.

    LGA arrache de plus en plus de parts de marché. Ses ventes ont augmenté sensiblement. Il continue progressivement à rattraper le retard qu’il a accusé dans le créneau du GSM. Les nouvelles valeurs introduites sur toute la gamme de produits, à savoir, entre autres, le design et la technologie, ont pu séduire les consommateurs algériens. Il n’est donc point un hasard si M. Ahn affiche clairement ses ambitions. “Nous voulons annoncer dores et déjà que dans le GSM, nous aspirons à la deuxième place en Algérie et ce, grâce à une stratégie que nous comptons mettre en place et que nous ne pouvons point dévoiler pour le moment”, annonce-t-il.

    Par ailleurs, LG, souligne la direction, “fait sienne la politique de proximité et d’écoute constante de sa cliente sur différents segments, à savoir téléphonie mobile, produits électroniques et électroménagers”. Le DG souhaite, par conséquent, faire de LG “la marque préférée des Algériens et la plus proche d’eux”. La direction semble satisfaite du business qu’elle fait en Algérie. Ce qui se manifeste à travers l’intérêt et l’engouement du client algérien pour la marque LG et le taux de satisfaction manifesté par la société à l’égard de ses partenaires.

    La récente promotion lancée à l’occasion de l’Euro 2008 sur le téléviseur Plasma 32 pousses avec home cinéma a été couronnée par un franc succès d’autant plus que les stocks ont été épuisés en un temps record, soit 15 jours seulement ! “Ceci, illustre la parfaite harmonie commerciale et de confiance qui règne entre LG et ses fidèles clients”, précisent encore les responsables. À cela, il y a lieu d’ajouter la multiplication des modèles de téléphonie mobile introduits par LG sur le marché tel que le Viewty, KF510 et KF600. Ces mobiles, n’ont, faut-il ajouter, pas laissé insensible une clientèle avide de nouveautés technologiques qui allie design, qualité, prix et diverses options multimédia dont l’utilisation peut être à la portée de tous.

  3. #24
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Mercredi 23 Juillet 2008 -- Les travaux pour la construction d'un centre de production de semences de pomme de terre, en partenariat avec la Corée du Sud, devraient débuter d'ici peu à Sebaïne, à 35 km à l'est de Tiaret. A partir de septembre prochain, il produira près de 30% des besoins nationaux en semences de pomme de terre. Des ingénieurs sud-coréens resteront jusqu'à fin 2009 pour permettre le transfert de technologie. Les travaux du projet vont bon train. Le ministre de l'Agriculture et du Développement rural, Rachid Benaïssa, qui a reçu lundi au siège de son département ministériel, M. Jung Hai-Ung l'ambassadeur de la Corée du Sud à Alger, a évoqué justement ce projet de partenariat dans le domaine de la semence de pomme de terre. Le ministre, ainsi que l'ambassadeur, ont passé également en revue d'autres projets en cours menés avec les partenaires coréens notamment le projet de développement de la production céréalière. Rachid Benaïssa a, à cet effet, mis l'accent sur l'intérêt d'introduire le système d'irrigation d'appoint pour l'amélioration des rendements et l'utilisation rationnelle des ressources hydriques. Le ministre et son hôte ont exprimé leur volonté d'encourager les relations entre les institutions de recherche des deux pays, notamment avec l'Institut coréen des cultures des Hauts-Plateaux, et de réunir les conditions pour l'élargissement de la coopération au domaine de l'agroalimentaire et aux technologies de développement des semences et plants.

    Pour revenir au projet lié à la semence de pomme de terre, une délégation d'experts a séjourné dernièrement à Tiaret où elle a visité la commune de Sebaïne où devrait s'implanter un Centre national pour l'amélioration des techniques de production des semences de pommes de terre.Le choix du terrain n'a pas posé de problèmes puisque les techniciens coréens ont opté pour l'endroit où est situé L'ITGC (Institut de traitement des grandes cultures). Projet co-financé par les deux parties à hauteur de 1,8 million de dollars pour la partie coréenne et de 10 milliards de centimes pour l'Algérie, par le biais du ministère de l'Agriculture, et qui sera suivi par le CNCC (Centre de certification des plantes et semences en collaboration avec l'INRA). Un centre comprenant un grand laboratoire s'étendant sur 1 500 mètres et de grandes serres d'acclimatation devant s'achever d'ici juin prochain. Le contrat prévoit une formation de techniciens algériens en Corée du Sud. L'assistance technique, qui court, jusqu'à 2009, doit permettre aux jeunes Algériens d'assurer la maintenance et l'entretien de ce centre hautement sophistiqué devant subvenir aux besoins nationaux en semences de pomme de terre à concurrence de 30% de la demande. Le choix est dicté, dit-on, par l'étendue des terres vierges dans cette région de la wilaya plutôt à vocation céréalière où déjà plusieurs opérateurs privés et étrangers à l'exemple de "Mahaçil" comptent s'implanter.

  4. #25
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0
    Quote Originally Posted by Al-khiyal View Post

    August 8, 2008 -- President Lee Myung-bak met with Algerian and Turkmen leaders separately Friday to discuss closer cooperation in natural resources and infrastructure development on the sidelines of the opening ceremony of the Beijing Olympics, Cheong Wa Dae said.

    Lee arrived in Beijing in the morning for a two-day visit. He is the first South Korean head of state to attend an Olympic opening abroad.

    He also joined with other leaders, including U.S. President George W. Bush, in a welcome lunch hosted by Chinese President Hu Jintao.

    During the luncheon, Lee encountered North Korea's No. 2 leader Kim Yong-nam.

    But it was not known immediately whether Lee spoke to Kim, chairman of the North Korean Supreme People's Committee, in their first encounter.

    During a summit with Algerian President Abdelaziz Bouteflika, Lee proposed that the two countries further expand cooperation through joint oil and gas exploration projects, the presidential office said.

    Lee asked the Algerian leader to support South Korean firms in the African nation's forthcoming international bid for a joint oil and gas project, it said.

    Lee also proposed more South Korean construction firms, which have advanced know-how and technology on infrastructure development, participate in building projects in Algeria.

    Bouteflika expressed satisfaction with improving relations with South Korea ranging from economic and cultural to global cooperation since the two nations' establishment of diplomatic ties in 1990, it said.

    He pledged full support for continued, substantial cooperation with the Korean government in the area of defense industry, as well as economic cooperation, and infrastructure and energy resources development.

    Seoul and Algiers agreed in March 2006 to upgrade their bilateral relationship to that of a strategic partnership.

    Lee also agreed with Turkmen President G. Berdimuhamedow that their two nations would push for various economic cooperation programs, a Cheong Wa Dae official said.

    The Turkmen leader expressed support for South Korean firms' participation in the Central Asian nation's projects to develop social infrastructure and undersea resources in the Caspian Sea, he said.

    With an area of 488,100 sqare kilometers, Turkmenistan has huge reserves of natural resources, including liquefied natural gas and crude oil. There is a wide range of minerals to produce chemicals.

    The two leaders also agreed to expand bilateral cooperation on the sector of culture and sports, said the official.

    The two countries established diplomatic ties in 1992.

    On Saturday, President Lee is scheduled to hold summits with Chinese President Hu. He will also visit the South Korean athletes' base camp before returning home.

  5. #26
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    August 26, 2008 -- South Korean enterprises are "very interested" in carrying out development projects in Algeria's Jijel region, the country's Ambassador to Algeria Jung Hai Ung said Monday (August 25th) during a two-day working visit in the eastern province, APS reported. Jijel "offers many investment opportunities and provides the required facilities", the ambassador said.

  6. #27
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Mardi 26 Août 2008 -- Des entreprises sud-coréennes sont « très intéressées » par la réalisation de projets de développement dans la wilaya de Jijel dans le cadre de la coopération algéro-sud-coréenne, a indiqué l’APS, hier, citant l’ambassadeur de la République de Corée à Alger, Jung Hai Ung, lors d’une visite d’information et de travail de deux jours dans la wilaya. Accompagné d’une délégation d’hommes d’affaires et de chefs d’entreprises, notamment ceux de Daewoo Engineering and Construction et de Korea Trade and Shipping, l’ambassadeur a notamment souligné l’intérêt des entreprises de son pays de travailler dans cette wilaya qui, a-t-il indiqué, « offre de nombreuses opportunités d’investissement et dispose d’équipements d’accompagnement ». « Nous nous intéressons notamment au secteur de la pêche, à la construction navale et au tourisme », a précisé le chef de mission diplomatique sud-coréenne dans une déclaration à la presse en marge de sa visite sur plusieurs sites de la région. Lors de cette visite, le représentant de Daewoo E and C a fait part de sa « ferme intention » de soumissionner pour les grands travaux d’aménagement et de développement du port de Djendjen relatifs, notamment, à la réduction d’une jetée pour éviter au port le phénomène de ressac, au rétrécissement de la passe, à la réalisation d’un nouveau terre-plein et au terminal de transbordement pour containers. La future zone industrielle de Bellara, qui s’étend sur une superficie de 467,8 ha, a constitué la seconde étape de la visite de la délégation coréenne, qui s’est notamment intéressée aux activités à promouvoir dans ce grand espace. Deux géants de l’industrie sidérurgique, en l’occurrence El Izz Steel et le numéro un mondial de l’acier ArcelorMittal, ont été les premiers à se manifester pour réaliser à Bellara des usines de production de ronds à béton pour les besoins nationaux et l’exportation, rappelle-t-on.

  7. #28
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Mercredi 3 Septembre 2008 -- Certaines compagnies Sud-coréennes ont proposé de développer le marché de la fabrication des bateaux et de la pêche maritime en Algérie, en plus de l’expansion de quelques ports, en premier lieu celui de Djendjen, wilaya de Jijel. Cela intervient après que le groupe « Daewoo construction & engineering », ait décroché la réalisation de grands projets dont la construction d’usines de pétrochimie en plus des projets de réalisation de la nouvelle ville à Boughzoul d’une valeur de 650 millions de dollars.

    Les deux groupes Coréens, « Daewoo construction & engineering » et le groupe de la pêche maritime et du commerce, feront partie des groupes habilités à jouer un rôle essentiel dans ce domaine, vu leur connaissance du marché algérien. Ces groupes ont décroché le projet de réalisation de la nouvelle ville de Boughzoul que les pouvoirs publics veulent réaliser dans les plus brefs délais. Les visites sur le terrain que les délégations Coréennes ont effectuées en Algérie, en Août 2008, reflètent cette orientation. Il est prévu que le groupe « Daewoo construction & engineering » présente ses offres concernant l’aménagement du port de Djendjen et son expansion.

    En plus de la réalisation de la nouvelle ville de Boughzoul, en plus du complexe de pétrochimie pour la production des engrais à Marsa El Hedjadj à Oran, en partenariat avec le groupe japonais « Mitsubishi heavy Industries », d’une valeur globale de 2,4 milliards de dollars. La réception de ce projet est prévue pour 2011. La Corée du Sud maintiendra, dans le même cadre, son accord avec l’Algérie concernant le stockage de 4,6 millions de tonnes de pétrole, jusqu’à l’été 2011.

+ Reply to Thread
Page 4 of 9 FirstFirst ... 2 3 4 5 6 ... LastLast

Posting Permissions

  • You may not post new threads
  • You may not post replies
  • You may not post attachments
  • You may not edit your posts