+ Reply to Thread
Page 6 of 9 FirstFirst ... 4 5 6 7 8 ... LastLast
Results 36 to 42 of 60
  1. #36
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Mercredi 27 Mai 2009 -- La Corée du Sud peut devenir un partenaire important de l'Algérie et l'aider à « concrétiser la diversification de son économie », a déclaré mercredi le ministre des Affaires étrangères Mourad Medelci, cité par l'agence APS. Séoul "possède les moyens et la détermination qui permettent à l'Algérie de concrétiser la diversification de l'économie", a affirmé M. Medelci à l'issue d'un entretien avec le vice-ministre sud-coréen de l'Economie Kim Young Hak.

    Les deux pays doivent "aller vers un partenariat technologique notamment dans les secteurs de l'électronique, la mécanique et la pétrochimie", a déclaré pour sa part le ministre de l'Industrie et la Promotion de l'investissement Hamid Temmar, évoquant la volonté de l'Algérie de "créer une véritable industrie automobile". "On n'est pas là pour faire des profits rapides et faciles mais pour des relations basées sur des avantages mutuels consistant à un transfert de technologie dans les domaines que la Corée du Sud maîtrise", a répondu M. Kim.

    Le groupe privé Cevital et Samsung ont lancé fin 2008 la construction d'une usine de fabrication de produits de la marque sud-coréenne à Sétif. À la même époque, Naftec, filiale de raffinage de Sonatrach, et le consortium sud-coréen Hyundai Engineering and construction avaient signé un contrat sur la réhabilitation d'une raffinerie à Arzew près d'Oran.

  2. #37
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    May 27, 2009 -- The Federation of Korean Industries signed a preliminary agreement to boost cooperative ties with its Algerian counterpart on Tuesday, the Seoul-based FKI said yesterday.

    It said the agreement is aimed at establishing a cooperative channel at the private civic level to secure natural resources and help foster emerging markets as interest in Algeria grows among Korean companies.

    The FKI said it will make the latest agreement an opportunity to expand economic ties with other African countries. Algeria is coveted for its resources, such as crude oil and gas, as well as diverse geographical features including deserts, beaches, and mountainous regions that offer much promise in the tourism field.

    Korea and the Algeria first signed an official exchange agreement in 1990, which has allowed both sides to build ties in the areas of economy, technology, culture, investment and sea transport.

  3. #38
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Jeudi 28 Mai 2009 -- En matière de technologie et du transfert de savoir-faire, l'Algérie mise sur la coopération avec la Corée du Sud. Cette coopération bilatérale sera concrétisée par un développement de l'économie numérique et la mise en place, tel que proposé par l'Algérie, d'une stratégie e-Algérie 2013 qui consiste en la construction d'un réceptacle d'appropriation des technologies de l'information et de la communication (TIC), la stimulation des recherches et le développement des TIC. Le ministre de la Poste et des Technologies de l'information et de la communication, M. Hamid Bessalah, a exprimé, hier, lors d'une audience accordée au vice-ministre de l'Economie et de la Connaissance et président de la partie coréenne de la 6e session de la Task-force algéro-coréenne, M. Kim Young Hak, le souhait de l'Algérie de voir la coopération avec la République de Corée «aller très vite» en matière de technologie et de transfert d'un savoir-faire coréen réel en identifiant les mécanismes appropriés, notamment dans l'ingénierie des réseaux de télécommunications, le coatching, la recherche-développement et l'innovation». Pour l'application de la stratégie e-Algérie 2013, le ministre a cité le Centre algérien des technologies de l'information et de la communication et des technologies avancées (Caticta) qui va renforcer ses capacités d'innovation en rapprochant les chercheurs de ce centre de leurs homologues coréens.

    Pour profiter de l'expérience sud-coréenne en terme de parc technologique et d'incubateur, le ministre a souhaité que des équipes de recherche et de développement puissent se déplacer en Corée et être en contact avec leurs homologues coréens. Il a relevé dans ce cadre que Korea-Telecom, qui vient de s'installer en Algérie, ainsi que d'autres opérateurs (de ce pays), ont la possibilité d'intervenir dans des domaines comme la mise à niveau du réseau des télécommunications ainsi que la mise en place des plates-formes de e-gouvernement, en plus d'autres aspects entrant dans le cadre de la stratégie e-Algérie 2013 (e-banking, e-commerce...). De son côté, le vice-ministre coréen a insisté sur la mise en place d'un «partenariat stratégique», particulièrement dans les domaines des TIC. Quant à lui, l'ambassadeur de la République de Corée, M. Choi Sung-Joo, a souligné que la coopération dans le domaine des TIC «ne peut être traduite qu'à travers le transfert de technologie», selon un communiqué du ministère, repris par l'APS. «L'expérience coréenne, accumulée dans le développement et l'usage des TIC, intéresse à plus d'un titre l'Algérie afin de mettre en place une coopération fructueuse orientée vers un transfert du savoir-faire et de la technologie», est-il cité dans ce communiqué.

    Au 2e jour de cette 6e session de la Task-force algéro-coréenne, le ministre des Affaires étrangères, M. Mourad Medelci, a affirmé après avoir reçu le vice-ministre sud-coréen que la Corée du Sud «est consciente que l'Algérie a un grand rôle à jouer dans le domaine de la coopération bilatérale, mais aussi en tant que porte d'accès aux espaces méditerranéen et africain». Pour Medelci, la Corée du Sud «possède les moyens et la détermination qui permettent à l'Algérie de concrétiser la diversification de l'économie», d'autant, a-t-il dit, que les relations politiques entre les deux pays y sont favorables et qu'elles iront crescendo. Les domaines de coopération sont «très vastes» entre l'Algérie et la Corée du Sud, laquelle est «très active» et «efficace» dans l'exportation de son expérience industrielle, notamment vers la Méditerranée et l'Afrique, a affirmé M. Medelci.

  4. #39
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    June 1, 2009 -- MEED reported that Algeria's Transport Ministry has awarded a construction deal covering the expansion of Djen Djen port, 350 kilometers east of Algiers to South Korea's Daewoo Engineering & Construction.

    The award follows Dubai based ports operator DP World winning a management contract in March 2009 to redevelop and operate Djen Djen port as well as the larger Port of Algiers.

    One source close to Daewoo, which has not disclosed the value of the contract, said that the company will expand the north and east breakwaters by 400 meters and 250 meters respectively. Daewoo will also create a new breakwater and an absorbing beach.

    The Transport Ministry wants the new port, which has been renamed DP World Djen Djen to act as a trans shipment hub to serve the western part of the Mediterranean. The port will also serve as the main terminus for the eastern part of Algeria.

    The source said that Daewoo has also started to prepare the site for a new city in Boughezoul, 160 kilometers south of Algiers after winning a US$ 650 million construction contract in April 2008. Daewoo leads a South Korean consortium for the project that includes civil contractor Samwhan Corporation.

    Algeria announced the creation of 2 new cities, Boughezoul and Bouinan, in 2003 in an effort to relocate several million people from the overcrowded capital, Algiers.

    Daewoo is also working on several other projects in the country. In April 2008, the company won a deal to develop an ammonia and urea plant at Arzew.

  5. #40
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    June 10, 2009 -- Vice Minister for Trade and Energy Kim Young Hak visited Algeria recently, from May 26 to 27 for the sixth meeting of the Korea-Algeria Economic Task Force. Most notably, Korea and Algeria discussed the establishment of a joint industrial cooperation fund in which each government will invest $1 million annually over the next five years.

    Korea also suggested that Algeria designate a special economic area within its territory, and provided other policy suggestions that would enhance efficiency at an industrial complex in the North African country. Korea's suggestions were well received, and the two countries reaffirmed their commitment to ongoing joint projects that will strengthen the bilateral partnership.

    Vice Minister Kim met separately with high-ranking officials from six ministries to discuss projects related to energy and industry, fields in which Korean businesses have ample experience and expertise.

    “Since Korea and Algeria established a strategic partnership in 2006, trade between the two countries has tripled,” said Vice Minister Kim. “Korea's excellence in the construction and plant industries makes it an ideal partner to assist in the development of Algeria.”

  6. #41
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Mardi 30 Juin 2009 -- Le premier colloque algéro-coréen sur les expériences communes entre l'Algérie et la Corée du Sud dans le domaine du développement économique, social et culturel s'est ouvert mercredi 24 juin 2009 à la salle des conférences de l'université Ibn-Khaldoun de Tiaret, en présence de Son Excellence l'ambassadeur du Corée du Sud, accompagné de plusieurs diplomates et fonctionnaires de l'ambassade. En effet, organisé par l'université Ibn-Khaldoun de Tiaret avec le concours de la Seoul National University, Ewha Womans University et Paichal University, les travaux du colloque se sont articulés sur l'échange d'expériences sur les modèles de développement algérien et coréen dans le domaine économique, social et culturel. Il faut savoir que l'université de Tiaret est liée depuis 2006 par une convention de partenariat avec plusieurs universités coréennes dans le domaine de la recherche dans les sciences de la terre notamment.

  7. #42
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Mardi 14 Juillet 2009 -- Pour sa première visite à Boumerdès, l’ambassadeur de la Corée du Sud, M. Choi Sung-Joo, a exprimé son optimisme quant au renforcement des relations entre l’Algérie et la Corée du Sud. Lors de ses discussions avec le wali de Boumerdès et la rectrice de l’université, M. Choi Sung-Joo a mis l’accent sur la possibilité d’élargir le partenariat dans tous les domaines économiques et de développer davantage les échanges dans tous les domaines. Il a également exprimé son souhait de voir “des entreprises sud-coréennes venir travailler à Boumerdès”. L’ambassadeur a indiqué que les relations entre les deux pays sont exemplaires, ajoutant qu’il s'agit de les hisser davantage et de les diversifier. Il cite l’exemple du programme d'échange de formations au profit d'étudiants et chercheurs algériens qui est déjà en cours, entre l'université de Boumerdès et celle de Kigame, mais aussi d’autres projets ciblant les domaines des énergies nouvelles et les Ntic. L’ambassadeur s’est rendu ensuite, avec la délégation qui l’accompagnait, à l’université M’hamed-Bouguera de Boumerdès où il s’est entretenu avec les cadres de cette université et où des informations lui ont été données sur les activités des facultés et le programme qui y enseigné. Des entretiens ont permis de passer en revue, lors de cette visite, les domaines de coopération tels que la géologie et la pétrochimie pour la partie sud-coréenne et les techniques de communication pour la partie algérienne. L’ambassadeur dira à ses interlocuteurs que les laboratoires de recherche sud-coréens sont sollicités en Algérie pour faire des études dans différents domaines, notamment dans le secteur de l’agriculture où un laboratoire sud-coréen travaille pour l’amélioration génétique de certains produits agricoles comme la semence de la pomme de terre. Dans la wilaya de Skikda, un laboratoire spécialisé dans l’étude des crustacés, notamment la crevette, est en cours de construction. Le représentant de la diplomatie sud-coréen a fait savoir qu’un centre d’accès informatique sera réalisé par un institut et sera ouvert dans quelques mois. Le wali de Boumerdès a fait part à l’ambassadeur des projets que compte lancer le gouvernement dans la wilaya de Boumerdès, notamment dans les secteurs de la pêche et du tourisme, projets qui intéressent les entreprises coréennes.

+ Reply to Thread
Page 6 of 9 FirstFirst ... 4 5 6 7 8 ... LastLast

Posting Permissions

  • You may not post new threads
  • You may not post replies
  • You may not post attachments
  • You may not edit your posts