+ Reply to Thread
Page 9 of 9 FirstFirst ... 7 8 9
Results 57 to 60 of 60
  1. #57
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Mardi 8 Février 2011 -- Le ministre sud-coréen des Affaires étrangères et du Commerce Kim Sung Hwan, en visite en Algérie, s'est entretenu mardi avec le chef de la diplomatie algérienne Mourad Medelci du renforcement des relations entre leurs deux pays, a rapporté l'agence APS. Les relations bilatérales sont en "constante progression" depuis l'établissement des relations diplomatiques en 1990, selon le ministère des Affaires étrangères cité par l'APS. Les échanges commerciaux bilatéraux sont passés de US$2,6 milliards en 2009 à US$3,5 milliards en 2010 dont 2 milliards d'exportations algériennes, a ajouté l’APS.

  2. #58
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Sonia Lyes :


    Mardi 8 Février 2011 -- L’Algérie entend aboutir rapidement à la conclusion d’un accord sur le nucléaire civil avec la Corée du Sud, a laissé entendre mardi à Alger, le ministre des Affaires étrangères, M. Mourad Medelci. «Nous espérons recevoir de nouveau, le plus rapidement possible, mon homologue sud‑coréen pour signer un accord de coopération dans le domaine du nucléaire pacifique», a indiqué M. Medelci au cours d’une conférence de presse conjointe avec le ministre des Affaires étrangères et du commerce extérieur de la République de Corée, M. Kim Sung Hwan.

    Cette signature pourrait intervenir probablement au cours de la réunion de la session mixte prévue avant la fin de ce premier trimestre à Alger. Selon le chef de la diplomatie algérienne, la coopération entre les deux pays est «exemplaire» et «prometteuse». L’énergie de façon générale et l’énergie renouvelable de façon particulière, l’industrie, l’agriculture, l’industrie ou encore les TIC sont autant d’axes de coopération sur lesquels les deux parties ont convenu de travailler. La création d'un centre africain de technologies avancées, qui pourrait avoir une «profondeur continentale», est également prévu, selon Medelci.

    Pour sa part, le responsable coréen a indiqué avoir évoqué avec son homologue algérien, outre le développement de la coopération, la diversification des secteurs de cette coopération. Parmi les secteurs concernés, l'agriculture, la pêche, les (TIC) et l'énergie nucléaire pacifique. Il a précisé, dans ce cadre, que la prochaine commission mixte de coopération sera l'occasion pour les Coréens de «s'enquérir des opportunités d'investissement» dans ces domaines. Les relations entre Alger et Seoul ont connu un rapide développement ces dernières années. Les deux capitales sont en effet liées par un accord de partenariat stratégique depuis cinq ans. Les Sud‑Coréens sont présents dans l’énergie, l’industrie (fabrication de l’ammoniaque) et dans la réalisation de la ville nouvelle de Sid Abdallah.

  3. #59
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Sonia Lyes :


    Mercredi 25 Mai 2011 -- Après le constructeur français Renault et l’allemand Volkswagen, c’est au tour des constructeurs automobiles sud-coréens de s’intéresser au marché algérien. Selon le ministre de l’Industrie, de la PME et de la promotion de l’investissement, les constructeurs automobiles coréens sont «très intéressés» par la construction de véhicules en Algérie. «Les Coréens sont très intéressés par la création d'une usine de fabrication de véhicules en Algérie, ils veulent seulement que nous revoyons le cadre législatif», a affirmé ce mercredi M.Benmeradi, interrogé par la presse en marge de la 8ème session de la Task force algéro-coréenne. «Les responsables coréens ont proposé d'envoyer une délégation pour identifier les possibilités de monter une usine de fabrication de véhicules en Algérie», a-t-il dit. Ssangyong, Daewoo, Kia et Hyundai sont parmi les marques de voitures sud-coréennes qui sont déjà présentes sur le marché algérien. Evoquant les négociations avec le constructeur français Renault, il a réitéré qu'elles «avancent très bien sur un bon nombre de questions», précisant toutefois qu’il «reste seulement l'aspect commercial» des négociations à achever. Quant aux négociations avec le constructeur allemand, Benmeradi a indiqué «qu'une délégation algérienne se rendra prochainement en Allemagne pour visiter les usines du groupe automobile Volkswagen et établir une feuille de route des négociations entre les deux parties».

  4. #60
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Riyad Hamadi :


    Mercredi 25 Mai 2011 -- Le contrôle et le suivi de la réalisation des travaux de la ligne du métro d’Alger, entre Hai El Badr et Ain Naâdja, ont été confiés au groupement de bureaux d’études algéro-coréen, constitué de CTTP (Algérie) et de Dongmyong-Dongil (Corée du sud), a annoncé mercredi 25 mai l’Entreprise du Métro d’Alger (EMA). Le contrat s'élève à 868 millions de dinars. Le délai d’exécution est fixé à 61 mois. Ce groupement a pour mission le contrôle et le suivi des travaux de «génie-civil, l’aménagement des stations et l’installation du système métro», selon l’EMA.

+ Reply to Thread
Page 9 of 9 FirstFirst ... 7 8 9

Posting Permissions

  • You may not post new threads
  • You may not post replies
  • You may not post attachments
  • You may not edit your posts