Mercredi 20 juin 2007 -- AAHP, une entreprise privée spécialisée dans la fabrication des produits pharmaceutiques, a décroché dimanche dernier le trophée du meilleur exportateur algérien hors hydrocarbures pour l’année 2006. Le ministre de la PME et de l’Artisanat, M. Mostefa Benbada, a remis le prix décerné par le World Trade Centers Algeria (WCTA) au P-DG d’AAHP, M. Toufik Belhadj Mostefa, en présence du ministre de l’Agriculture, M. Saïd Barkat.

Créé en 2002, le laboratoire AAHP fabrique plus de 4 millions d’unités par an de produits vétérinaires, couvrant ainsi le marché national. Ses produits sont exportés notamment au Maroc, en Libye, en Egypte, en Arabie saoudite, aux Emirats arabes unis, au sultanat d’Oman, en Syrie et en Jordanie.

«Nous sommes extrêmement heureux de notre réussite collective. Il n’y a pas de secret pour gagner, c’est le travail, seul le travail qui paie», a indiqué le responsable de l’entreprise après avoir reçu le trophée.

Six autres prix ont par ailleurs été attribués pour récompenser d’autres lauréats. Il s’agit du «prix d’encouragement», attribué à INOTIS, sis dans la zone industrielle d’Oran, spécialisé dans la production et la vente de produits non tissés à usage médical et hygiénique.

Le prix spécial du jury a été décerné à Rizzo Pack, fabriquant des coffrets montés de luxe et des étuis. Sa production est destinée essentiellement à l’exportation pour le marché du cosmétique.

Concernant le prix d’«honneur institution», c’est l’Agence nationale de l’artisanat traditionnel (ANART) qui a réussi à le décrocher. Les principales missions de cette agence, qui cible les marchés arabe, européen et africain pour le placement du produit de l’artisanat algérien, sont la préservation et la sauvegarde du patrimoine artisanal national et la promotion de toutes les activités artisanales.

L’entreprise SIM (semoules et pâtes) a reçu le prix d’honneur pour les produits agroalimentaires tandis que le prix d’honneur pour les produits de pêche est allé à SAHARI Export.

Enfin, le prix d’honneur pour les produits de l’artisanat a été attribué à la jeune association AYADI. A titre indicatif, le jury est composé de l’organisme chargé de la promotion des exportations (Algex), de la Caisse de garantie aux exportations (Cagex), de la Chambre algérienne de commerce et d’industrie (CACI), des Douanes, du Forum des chefs d’entreprise (FCE). Pour rappel, le trophée du meilleur exportateur hors hydrocarbures a été lancé en 2003 pour récompenser les meilleurs exportateurs algériens. Et ce, sur la base de certaines normes, notamment la qualité de la production de l’entreprise, son sens de l’innovation, ses participations aux foires, sa gestion et sa politique de formation des ressources humaines.