+ Reply to Thread
Page 4 of 58 FirstFirst ... 2 3 4 5 6 14 54 ... LastLast
Results 22 to 28 of 403
  1. #22
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0
    Lundi 17 septembre 2007 -- Tout le gratin de la place financière était présent lundi dernier au Sofitel pour la signature de la convention de financement du grand projet de cimenterie d’Orascom. Jamais une entreprise algérienne ou étrangère n’a mobilisé autant de banques de renom pour concéder un montant aussi important.

    Dans une déclaration laconique, le directeur égyptien de la Société Ciment blanc d’Algérie holding (Ciba), entité de droit algérien dont le capital est détenu dans sa totalité par le groupe Orascom, affirmait que ce financement est " un rêve qui se réalise ". Le directeur de Ciba avait, en effet, toutes les raisons d’être un homme heureux. Son projet de réalisation de deux lignes de production de ciment blanc et de ciment gris basées dans la région d’Oggaz près de Mascara sera financé à hauteur de 61% par les banques publiques et privées. Le coût total de cette opération est évalué à 538 millions de dollars (38, 74 milliards de dinars). Le pool bancaire en financera plus de la moitié quelque 23 milliards de dinars. Orascom investira ainsi 39%, soit près de 15 milliards de dinars. Le remboursement, nous a-t-on expliqué, s’étalera sur sept années avec, en prime, une année de grâce.

    Le délégué général de l’Association des banquiers et des établissements financiers (ABEF), Abderrahmane Benkhalfa, estime que cette opération a valeur de " symbole ". "Ce n’est pas la première fois qu’un tel montage financier se fasse en Algérie mais il n’a jamais été d’un montant aussi important. C’est une opération qui a nécessité la coopération de tous les acteurs de la place financière car elle dépasse les capacités de risques. Les banques se mettent ainsi ensemble face à un risque. C’est une mise en synergie des banques publiques et privées", nous a-t-il expliqué.

    Dans le détail, le Crédit populaire algérien (CPA) financera près de 7,78 milliards de dinars, la Banque nationale d’Algérie (BNA) octroiera 2, 917 milliards de dinars, la Caisse nationale d’épargne et de prévoyance (Cnep) accordera 2, 91 milliards de dinars, la Banque de développement local (BDL) concédera 1, 45 milliards de dinars, la Banque d’agriculture et de développement rural (Badr) participera à hauteur de 972 millions de dinars et l’Arab bank donnera près de 503 millions de dinars. Les banques privées étrangères à l’exemple de Citibank, Société générale et Bnp Paribas ont, elles, préféré garantir la partie " équipement " du projet. L’américaine Citibank accordera ainsi 862 millions de dinars (sans couverture) et plus de 1, 43 milliards de dinars avec une garantie. Société générale octroiera, quant à elle, 719, 4 millions de dinars (sans couverture) et 359.7 millions de dinars avec garantie. Bnp Paribas concédera 287, 5 millions de dinars (sans couverture) et plus de 2, 8milliards de dinars avec garantie. Une agence danoise, la Eksport Kredit Fonden (équivalent de l’agence française Coface) s’est portée garante au nom d’Orascom. Le délégué général de l’ABEF a tenu à souligner que " certaines banques financent une partie du projet en monnaie locale et mobilisent un financement extérieur. Il s’agit, dit-il, du crédit " équipement " acheté à l’étranger. Pour avoir les meilleures opportunités, il valait mieux souscrire à une garantie ".

    Limiter l’endettement extérieur

    Initialement prévu en grande partie sous forme de crédit extérieur, ce financement a été concrétisé en totalité en monnaie locale dans le but, disent les patrons des banques, de limiter l’endettement des entreprises algériennes. Les directeurs de banques se sont, en revanche montrés très discrets sur les taux d’intérêt." Les taux d’intérêts ont été négociés séparément. Cela fait deux années que les taux d’intérêts marquent une tendance baissière (-0.5%). Le taux pivot qui se pratique actuellement oscille entre 5 et 9%" , précise M. Benkhalfa. Il poursuit : " Nous rentrons dans une nouvelle dynamique du marché bancaire. Le ciment est un produit éminemment stratégique. Nous comptons développer ce mixage de ressources et les partages des risques. Cela se fera au vu de la qualité du projet et de sa rentabilité ".

    A la question de savoir si cette opération qui mobilise tant de banques publiques est appuyée par des considérations politiques, il marque un court silence puis répond : “Les banques publiques ont les ressources les plus importantes . Avant, nous avions des ressources de substitution par manque de liquidités. Nous nous dirigions vers les banques étrangères ", assène-t-il. Ces usines " Ciba " seront dotées d’une capacité de production de 550.000 tonnes par an de ciment blanc et 2, 5millions de tonnes par an de ciment gris. Une partie de la production sera destinée pour les besoins du marché local et une autre pour l’exportation. Le projet, souligne-t-on, permettra la création de plus de 1500 emplois durant la phase de construction et emploiera un effectif permanent de 796 employés en phase d’exploitation.


  2. #23
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0
    Vendredi 21 septembre 2007 -- Le président de la Société de gestion des participations des industries du ciment (SGP Industrie du Ciment), Abdelhamid Thamri, a été limogé hier, jeudi 20 septembre, selon des informations recueillies par toutsurlalgerie.com auprès de sources proches du ministère des Participations et de la promotion des investissements.

    Notre source n’a pas précisé les raisons qui ont conduit le ministère à mettre fin à la mission de M. Thamri. Mais les retards dans le processus de privatisation des cimenteries publiques et la persistance des difficultés d’approvisionnement sur le marché ne seraient pas étrangères à cette décision. La stratégie de M. Thamri a été souvent mise en cause ces derniers mois : lancé il y a trois ans, le processus de privatisation avance très lentement. Il a notamment profité à de petits groupes étrangers au détriment des grandes multinationales capables d’investir et de relancer l’industrie du ciment en Algérie.

    C’est la première décision du genre concernant un patron d’une SGP depuis plusieurs mois. Les SGP sont en effet de puissantes structures chargées notamment de mener les opérations de privatisations des groupes publics. Chaque secteur est doté de sa propre SGP et celle de l’Industrie et du ciment est considérée comme l’une des plus puissantes et des plus stratégiques.


  3. #24
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0
    October 19, 2007 -- Heavy machinery maker IHI Corp. plans to pull out of the overseas cement plant construction business following a money-losing project in Saudi Arabia, President Kazuaki Kama said.

    "We have basically decided not to continue the business anymore" overseas after completing the construction of a cement plant in Vietnam, Kama said in an interview Wednesday.

    His remarks follow IHI's announcement in late September that it is likely to incur a group operating loss of ¥17 billion for the business year through March 31, instead of a profit of ¥40 billion as projected in May.

    One of the main reasons for the drastic downward revision are serious problems at a cement plant IHI is building in Saudi Arabia. IHI is expecting a negative impact on its financial standing of about ¥13 billion from the entire overseas cement plant business.

    Kama said IHI has become more cautious about tapping into new overseas markets in the wake of a series of project delays and higher than expected overseas labor costs in connection with its energy and plant operations.

    "We will not do business in countries or with clients and partners that we have no experience with," Kama said at IHI's head office in Tokyo.

    "We will try to reduce risk as much as possible" and focus on plant projects in Algeria and other countries where the company has developed a strong foothold, he said.

    Overseas sales for IHI, which is also a leading maker of ships, jet engines and boilers, accounted for 38.8 percent of its total sales of ¥1.23 trillion in fiscal 2006.

    The surprise revision to its earnings forecast triggered heavy selling of IHI shares and suspicion among investors regarding its financial disclosure, especially as IHI raised around ¥60 billion in capital in February via a public offering of shares.


  4. #25
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Mardi 30 Octobre 2007 -- Le groupe Lafarge veut frapper fort en Algérie. Selon des informations recueillies par toutsurlalgerie.com auprès de source bancaire à Paris, le géant français du ciment a décidé de se porter candidat à la privatisation partielle de trois cimenteries mises en vente par l’Etat algérien. Annoncée hier par le Conseil des participations de l’Etat (CPE) cette opération concerne trois sociétés : Sour El Ghozlane, Zahana et Hadjar Soud.

    Le partenariat proposé par le CPE concerne une prise de participation minoritaire dans le capital de la cimenterie adossé à des contrats de gestion au profit des nouveaux partenaires. Comprendre : le futur partenaire aura également la responsabilité du management de l’entreprise.

    Selon notre source, Lafarge envisage de formuler une offre globale sur les trois cimenteries concernées par l’opération de privatisation. Le groupe français entend mettre en avant les synergies possibles dans le futur entre les trois sociétés et son apport de leader mondial dans le domaine.

    Lafarge, qui n’est pas présent en Algérien, négocie également avec le gouvernement algérien une prise de participation dans la cimenterie de Meftah (Blida). Le géant français veut se positionner sur un marché en pleine expansion, qui profite pleinement de la multiplication des projets dans le BTP.


  5. #26
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

  6. #27
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

  7. #28
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

+ Reply to Thread
Page 4 of 58 FirstFirst ... 2 3 4 5 6 14 54 ... LastLast

Posting Permissions

  • You may not post new threads
  • You may not post replies
  • You may not post attachments
  • You may not edit your posts