+ Reply to Thread
Page 32 of 32 FirstFirst ... 22 30 31 32
Results 218 to 221 of 221
  1. #218
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Riyad Hamadi :


    Samedi 30 Avril 2011 -- L'Algérie a importé 88.027 véhicules durant le 1er trimestre 2011, contre 62.771 unités à la même période en 2010, soit une hausse de 40,24%, ont indiqué samedi les Douanes algériennes. La facture des importations de véhicules a également augmenté passant de 62,4 milliards de DA durant les trois premiers mois de 2010 à 79,9 milliards de DA durant la même période en 2011, selon les chiffres provisoires du Centre national de l'informatique et des statistiques (Cnis) des Douanes. La quarantaine de concessionnaires présents en Algérie ont importé 83.746 véhicules durant les trois premiers mois de 2011, en hausse de près de 43%, pour une valeur de 74,2 milliards de DA contre 58.654 unités et une valeur de 56,3 milliards de DA à la même période en 2010, note le Cnis.

  2. #219
    Sociopath Guest

    Riyad Hamadi :


    Lundi 9 Mai 2011 -- Sovac, représentant exclusif en Algérie du groupe allemand Volkswagen (Volkswagen, Audi, Seat et Skoda), a vendu 1.595 véhicules, toutes marques confondues, durant le mois d’avril, a indiqué lundi 9 mai cette société dans un communiqué. La marque mère Volkswagen continue de représenter l’essentiel des ventes de Sovac, avec un volume de 921 voitures dont 339 Golf. Volkswagen est suivie de Seat (379), Skoda (213) et Audi (82). Depuis le début de l’année, Sovac a commercialisé un total de 7.346 véhicules.

  3. #220
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Ali Idir :


    Mardi 31 Mai 2011 -- L’Association des concessionnaires automobiles algériens (AC2A) et des concessionnaires ont dénoncé l’importation frauduleuse de véhicules par des sociétés qui semblent avoir trouvé le moyen de tromper les autorités, en les dédouanant au nom de particuliers. Ces concessionnaires ont également déploré «la complaisance» des services du ministère du Commerce, des douanes et des banques qui n’ont rien fait alors qu’ils avaient été alertés par l’AC2A. «Nous avons écrit au ministère du Commerce qui a promis de prendre le problème en main, mais rien n’a été fait pour le moment. Des arrivages importants de voitures importées par ces nouveaux importateurs sont attendus dans les prochains jours», a affirmé un concessionnaire automobile qui pointe du doigt les douanes et les banques qui acceptent de domicilier des factures d’importateurs non agréés pour exercer l’activité d’importation des véhicules.

    «Les banques font preuve d’une complaisance étrange avec ces importateurs qui menacent le marché de l’automobile. Les douanes aussi sont complaisantes», déplore le PDG d’un groupe privé spécialisé dans l’importation de voitures qui pose le problème du flou qui entoure l’importation de véhicules en Algérie. «Nous avons des agréments pour importer des véhicules mais les marques ne sont pas précisées. Autrement dit, nous pouvons importer tous types de marques que nous souhaitons, ce qui n’est pas normal», a‑t‑il estimé. Selon diverses sources, des sociétés importent des voitures et les dédouanent sous le régime des particuliers pour échapper au paiement de différentes taxes applicables aux importateurs. «L’importation de véhicules se fait soit par des sociétés agréées, autrement dit des concessionnaires, soit par des particuliers, mais les deux parties ne sont pas soumises au même régime douanier, ni aux mêmes taxes fiscales», explique un concessionnaire automobile.

    Ces importateurs de voitures d’un nouveau genre ont trouvé la bonne méthode pour acheter des devises au taux officiel et dédouaner leurs véhicules au régime réservé aux particuliers. «Au début, ces importateurs non agréés pour importer des voitures suivent le cheminement normal pour effectuer une opération d’importation, c’est‑à‑dire domicilier la facture dans une banque, ouvrir une lettre de crédit et acheter les véhicules», explique un concessionnaire, précisant : «à l’arrivée, au port, ils dédouanent leurs véhicules sous le régime des particuliers, alors qu’ils devaient le faire sous le régime réservé aux sociétés». Cette méthode permet à ces importateurs, une dizaine environ, d’éviter le reste du circuit administratif pour la vente de leurs véhicules, à savoir le passage par la direction des mines pour l’homologation technique et par la wilaya pour l’obtention de la «carte jaune» que le concessionnaire remet à l’acheteur. «Les concessionnaires facturent à leurs clients la Taxe sur la valeur ajoutée (TVA, 17%), la Taxe sur l’activité professionnelle (TAP, 3%) et les droits de timbre, payant, au passage, d’autres taxes sur le bénéfice, etc. Les voitures dédouanées sous le régime des particuliers ne sont pas soumises à ces taxes. En outre, les importateurs bénéficient du taux officiel de change, au lieu d’acheter des devises au marché parallèle», selon la même source.

  4. #221
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Riyad Hamadi :


    Mercredi 8 Juin 2011 -- Sovac, représentant exclusif du groupe allemand Volkswagen (Volkwagen, Seat, Audi, Skoda et Porsche) en Algérie, a vendu 2.111 véhicules durant le mois de mai dernier, portant le total de ses ventes à 9.457 unités, depuis le début de l’année 2011. La Seat Ibiza a été la plus vendue durant le mois écoulé, avec 383 unités, suivie des marques populaires Polo et Golf, avec respectivement 302 et 362 unités.

Posting Permissions

  • You may not post new threads
  • You may not post replies
  • You may not post attachments
  • You may not edit your posts