+ Reply to Thread
Page 7 of 37 FirstFirst ... 5 6 7 8 9 17 ... LastLast
Results 43 to 49 of 257
  1. #43
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Mardi 22 Avril 2008 -- Alliance Assurance poursuit sa politique d'innovation. Après le lancement pour la première fois de l'assistance automobile en Algérie, les nouvelles formules de l'Assurance voyage, la compagne "Pak Rahet El Bal" a été lancée samedi. Ce nouveau service se compose de trois formules d'abonnement, la première formule aide le client de cette compagnie à avoir une aide parallèle en cas d'une panne de voiture (le client doit avoir un contrat d'assurance tous risques). Pour la deuxième formule elle les assurés pour tous les risques habitations catastrophes naturelles, l'assistance en cas de panne de voiture est a hauteur de 40%. En ce qui concerne la dernière formule, elle concerne les assurés de tous les risques y compris risques professionnels, l'assistance atteindra 50%.

    Selon M Kelifati, cette nouvelle offre entre dans la politique de développement de la compagnie afin de satisfaire les besoins de ses clients. Alliance Assurance est la seule et unique compagnie en Algérie à offrir à ses clients une garantie qui s'appelle "l'assistance automobile". La campagne publicitaire - journaux et radio - actuelle pour ce produit, en témoigne. L'assistance automobile consiste à prévenir le risque automobile au cas où un automobiliste tombe en panne ou a un accident, ou encore au cas où celui-ci au volant de sa voiture a une crevaison.

    L'assistance automobile s'adresse à tout assuré automobile qu'il soit client d'Alliance Assurance ou d'une autre compagnie, le service proposé est une aide à l'assuré en cas de panne ou d'accident, cette aide se caractérise par une prise en charge du dépannage ou du remorquage du véhicule 24h/24h et 7j/7j. Alliance Assurances est aujourd'hui la première compagnie d'assurances à proposer ce service au complet en Algérie, avec l'appui logistique d'Algérie Touring assistance.

    Alliance Assurance est actuellement représentée par 5 délégations régionales : délégation régionale d'Alger, de Sétif, de Annaba, d'Oran et de Tlemcen avec 55 agences, réparties à travers le territoire national. La politique clientèle de l'entreprise est basée sur deux axes, le premier est axé essentiellement sur le travail avec le client particulier, de bien le servir et de bien le satisfaire. Le deuxième axe, qui est le cœur de cible de l'entreprise c'est la PME-PMI. Un autre produit est lancé pour la communauté algérienne en voyage en Tunisie. Des garanties en cas de panne, de crevaison, d'accident ou même de maladie ont été prises.

  2. #44
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Algiers, April 27, 2008 -- The African Insurance Organisation will hold its 35th conference and general assembly from 28 to 28 May here, Amara Latrous, president of the Insurance and Reinsurance Union and member of the organising committee, announced Sunday.

    PANA reports that about 300 delegates from African countries and observers from various continents are expected to grace the event.

    France, Australia, the United Kingdom, India and Japan are among the observers invited to attend.

    Delegates to the meeting will discuss the theme "Environmental Risks: Contribution of Prevention and Insurance."

  3. #45
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Mardi 29 avril 2008 -- Le président de l’UAR est revenu lors de la conférence de presse sur l’apurement récent du contentieux algéro-français en matière d’assurance. Par le biais d’une convention signée avec la Fédération française des assureurs, les compagnies algériennes SAA et CAAR récupèrent les actifs immobiliers, épars, détenus par des sociétés françaises avant 1996 et prennent en charge l’indemnisation. Un apurement qui permettra aux opérateurs français s’ils sont intéressés de pouvoir demander librement des agréments pour exercer en Algérie. Il contribuera également, selon Amara Latrous, à l’ouverture du secteur, le développement de la concurrence et la stabilité des tarifs. Toutefois, Amara Latrous a précisé que les compagnies qui transfèrent leurs engagements sont tenues de publier cet accord par le biais du ministère des Finances. En outre, ce litige ne sera définitivement et techniquement réglé que si aucune opposition n’est faite durant les deux mois suivant la signature de l’accord. Et le représentant de l’UAR de rappeler que ce litige était survenu pendant les années 60, dans le contexte de mise en place du monopole de l’Etat algérien sur le secteur des assurances et non de nationalisation. Puisque selon lui, il n’y avait que des filiales d’assureurs français exerçant en Algérie, mais aussi que ce litige ne concernait que 5 compagnies d’assurances françaises. Cela même si le marché français s’est solidarisé avec ces cinq sociétés qui avaient décidé de rapatrier leurs actifs financiers et dossiers et de cesser le versement des pensions dans le cadre des crédits rentiers. Ce qui a contraint les sociétés nationales (SAA et CAAR) à prendre en charge ce paiement jusqu’à la fin mars même si Amara Latrous a minimisé son importance.

  4. #46
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Mardi 29 avril 2008 -- La compagnie privée Alliance Assurances a lancé depuis le 1er avril 2008 une nouvelle offre d’assurances voyages Visa, en collaboration avec l’assisteur leader Mondial Assistance. Voulant couvrir davantage et dépenser moins, Alliance Assurances a pu négocier avec son assisteur des tarifs assistance voyages à l’étranger jusqu’à 40% moins chers que les tarifs habituels. Exemple : l’assurance individuelle voyage assistance avec une couverture de 30 000 euros (comme exigé par les ambassades de l’Union européenne) passe de 12 000 DA à moins de 7 000 DA et en prime avec l’assisteur numéro un. Le pack famille dans les mêmes conditions passe de 22 000 à 12 000 DA. Soit une économie de plus de 40% pour les assurés sur certaines formules avec une meilleure qualité de service. En outre, Alliance Assurances met à la disposition de sa clientèle un numéro national «écoute client».

  5. #47
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Salima Zouggar :


    Mardi 29 Avril 2008 -- Le secteur des assurances au 4e trimestre 2007 a enregistré une progression de 14,6% soit un chiffre d'affaires de 11,1 milliards de DA. C'est ce qui ressort du bilan du secteur des assurances présenté par le Conseil national des assurances qui a organisé, hier en son siège, un point de presse animé par le secrétaire permanent Abdelmadjid Messaoudi et le président de l'UARM Lamara Latrous. Selon le bilan établi par le CNA, à l'exception des assurances agricoles qui ont poursuivi leur contre performance, toutes les autres branches d'assurance ont connu des progressions dans leurs chiffres d'affaires. Ainsi, la branche automobile continue à occuper la tête de liste avec un chiffre d'affaires de 23,96 milliards DA (+14,6%) et a représente 45,4 % du chiffre d'affaires global du secteur des assurances durant l'année 2007. Elle est suivie de la branche IARD (Incidents, Accidents et Risques Divers) qui a enregistré un chiffre d'affaires de 19,09 milliards DA (+12,6%), représentant 36,2% de la production globale grâce aux retombées de la relance économique dans le domaine de la construction, selon la même source.

    Quant à la performance réalisée dans la branche transport avec un chiffre d'affaires de 5,02 milliards DA (+9,5%), elle est attribuée à la hausse du chiffre d'affaires de l'assurance des activités des transports maritime et aérien. En ce qui concerne les assurances de personnes, le chiffre d'affaires a atteint 3,39 milliards DA (+13,6%), représentant 6,4% des parts du marché. L'importante évolution dans cette branche est due en grande partie aux assurances de groupes et aux assurances de remboursement de crédits bancaires. Concernant la branche des risques agricoles, elle a connu une baisse de 10% en s'établissant à 544 millions de DA. Ce repli s'explique essentiellement par l'abandon du système de prescription d'assurance lors du financement par les banques et les fonds publics ainsi que l'absence d'octroi d'aides de financements aux agriculteurs. Pour l'assurance crédit, il est constaté qu'en dépit de sa faible part dans le marché (1,3%), elle continue à réaliser de fortes croissances (+188 %) avec 706 millions DA grâce au développement du crédit à la consommation.

    Le chiffre d'affaires réalisé par le secteur des assurances en Algérie avec toutes les compagnies d'assurances sauf Alliance et la Maatec a atteint, en 2007, 53 milliards de dinars, dont 48% ont été réalisés uniquement par la branche automobile. Ce chiffre d'affaires, qui était de 46,5 milliards de dinars en 2006, n'englobe cependant que 7% de la branche des assurances de personnes et ne représente en tout qu'un taux de pénétration inférieur à 1% par rapport au PIB. Le secteur des assurances connaît actuellement un grand vent de mutations, essentiellement sur le plan organisationnel mais aussi avec l'arrivée des compagnies étrangères qui sont un plus pour l'apport du savoir-faire et l'expérience.

    Pour sa part, M. Latrous a évoqué les différentes progressions qu'a connues le secteur. M. Latrous a souligné, en outre, que les compagnies d'assurances bénéficient, depuis début 2008, d'une exonération partielle de l'Impôt sur le revenu global (IRG) appliqué sur les primes individuelles d'assurances personnes, et ce en application d'une mesure prévue par la loi de finances 2006. Le président de l'UAR a annoncé que la bancassurance est un avantage pour l'économie nationale, elle est un point très positif pour l'évolution du marché des assurances vie et de personnes.

    Sur la question des retards des indemnisations, M. Messaoudi a annoncé que le CNA est en train de mener un atelier de travail pour améliorer la relation entre les compagnies d'assurances et les autorités. Les dossiers d'assurances contre les sinistres matériels (accidents de circulation notamment) qui sont en instance, seront régularisés avant l'été prochain. M Latrous a indiqué dans ce sens que le traitement de ces dossiers, estimés à quelque 250.000 dont certains sont en suspens depuis 8 années, se fera d'ici l'été prochain à la faveur d'une convention conclue récemment entre les compagnies d'assurance. Une action similaire devrait toucher prochainement les dossiers en instance relatifs, cette fois, aux sinistres corporels, a ajouté le président de l'UAR sans en fournir plus de détails. Pour ce qui est de la fraude, 100 dossiers ont été confiés à l'agence Alpha. Cette dernière a pu détecter sur 6 ans des fraudes à hauteur de 7 millions DA. L'argent collecté des polices d'assurances sont à 50% placé en bons de trésor et l'autre moitié va être placée dans des obligations ou des actions dans des entreprises.

    Les deux responsables ont évoqué l'assurance des personnes qui est en train de prendre une tournure importante en s'alliant aux compagnies étrangères mais malheureusement cette branche n'est pas très développée en Algérie. Ils ajoutent que le contentieux algéro-français ne sera réglé que si tout le dispositif de la loi 2-95 soit entièrement mis en œuvre. Enfin, M. Latrous, à l'occasion de l'anniversaire du sinistre du 21 mai, a appelé pour plus de sensibilisation quant aux souscriptions aux assurances CAT/NAT. Enfin, la moyenne d'assurance est à 20 dollars par habitant quant au financement de l'économie il est à - 5%.

  6. #48
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Lundi 5 Mai 2008 -- Le secteur des assurances continue d’attirer les grands assureurs étrangers. Le suisse Groupe Mutuel s'apprête à s'installer en Algérie dans l'assurance-vie, via un partenariat avec la jeune compagnie algérienne privée d'assurances, Alliance assurances. « Nous sommes en train de finaliser le contrat de création d'une société d'assurance-vie avec le suisse Groupe Mutuel. Nous espérons conclure les discussions et signer le contrat définitif vers la fin du mois de mai », affirme à toutsurlalgerie.com, une source proche d'Alliance Assurance. Les deux assureurs discutent depuis plusieurs mois pour nouer un partenariat dans l'assurance vie en Algérie, une branche très peu développée, avec près de 8% de l'activité totale des assurances. En 2007, le chiffre d'affaires du secteur des assurances, toutes activités confondues, s’est élevé à 50 milliards de dinars.

  7. #49
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Dimanche 11 mai 2008 -- Le secteur des assurances en Algérie est en pleine ébullition, ces trois derniers mois, en témoigne la signature de nombreux accords de partenariat entre les compagnies d'assurance et des banques nationales et étrangères. La nouvelle législation, relative à la distribution des produits d'assurance par les banques et établissements financiers, à laquelle s'est ajoutée la signature de la convention algéro-française qui a ouvert le marché national aux compagnies françaises, ont été le coup de fouet pour un secteur qui reste prometteur de l'avis des experts étrangers.

    Après la Cnep-Banque et la BDL, c'est le tour, demain, de la banque extérieure d'Algérie (BEA) de conclure des conventions cadres avec les deux grandes compagnies nationales d'assurance en l'occurrence la CAAT et la CAAR pour le lancement de nouveaux produits de bancassurance. La cérémonie de signature de ces deux importantes conventions de coopération qui permettront à la banque extérieure d'Algérie de diversifier son offre et élargir sa gamme de produits, est prévue l'après-midi d'aujourd'hui dimanche, au niveau du siège de la BEA, selon un communiqué de la direction de communication de cette banque.

    Avec la signature de ces deux accords de partenariat, la banque ambitionne de diversifier l'éventail de ses offres de services en proposant des produits d'assurance adaptés à tous les besoins à commencer par l'assurance véhicule et l'assurance voyage en arrivant aux offres d'assurance destinées aux grands opérateurs économiques.

    Une coopération qui s'annonce, selon la banque, fructueuse vu le potentiel technique et humain de la BEA qui dispose, outre un réseau d'agences bancaires, d'un personnel qualifié ayant déjà suivi une formation spécifique dispensée pour la prise en charge de ces nouveaux produits de bancassurance. «L'important potentiel, que recèle la nouvelle branche de la bancassurance, ainsi que le service de proximité qui en découle pour notre clientèle, permettra à notre banque de répondre aux besoins de sa clientèle par des packages intégrés de produits d'assurance adaptés», conclut le communiqué de la BEA.

    A noter que depuis le règlement du différend entre l'Algérie et les compagnies d'assurance françaises suivi par la signature de la convention algéro-française de partenariat, les compagnies d'assurance de l'hexagone se bousculent pour conquérir le marché algérien. La Cnep-Banque avait conclu, fin mars dernier, un accord de partenariat avec la compagnie d'assurance Cardif El Djazair (filiale de BNP Paribas assurance) suivi, quelques semaines après, par la société nationale des assurances (SAA) qui avait conclu, à son tour, un «protocole de partenariat stratégique» avec la Mutuelle assurances des commerçants et industriels de France et des cadres et salariés de l'industrie et du commerce (Groupe MACIF).

+ Reply to Thread
Page 7 of 37 FirstFirst ... 5 6 7 8 9 17 ... LastLast

Posting Permissions

  • You may not post new threads
  • You may not post replies
  • You may not post attachments
  • You may not edit your posts