+ Reply to Thread
Page 3 of 25 FirstFirst 1 2 3 4 5 13 ... LastLast
Results 15 to 21 of 174
  1. #15
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Samedi 19 Janvier 2008 -- Près de neuf mois après le dernier accord qui a tenté d’apaiser la tension sociale au sein du secteur hôtelier public, les employés sont obligés de recourir à la menace de la grève pour amener les pouvoirs publics à respecter leurs engagements. Essalem de Skikda, le Panoramic et Cirta de Constantine, Hammam Guergour de Sétif, Bougaroun de Collo, Chelia de Batna et, enfin, les Hammadites de Béjaïa, relevant de la chaîne hôtelière publique EGT Est, seront en grève à partir du 1er février prochain.

    Ce sont les travailleurs de l’hôtel Essalem, un 4 étoiles situé à Skikda, qui ont ouvert le bal en déposant un préavis de grève de quinze jours. Celui-ci, selon un communiqué transmis à notre rédaction, a pris effet depuis le 15 janvier dernier.

    En effet, le collectif des salariés de l’hôtel a décidé, à l’issue d’une assemblée générale tenue le 13 janvier dernier, de relancer leur dernier préavis de grève qui, rappelons-le, a été gelé en avril 2007. Ils demandent l’application de la clause n°5 relative à l’indemnité de départ volontaire contenue dans les dispositions de l’accord signé, le 28 avril 2007, entre la direction de l’EGT-Est, le syndicat et Gestour.

    Par ailleurs, les travailleurs des hôtels Bougaroun de Collo, Cirta et Panoramic de Constantine, Hammam Guergour de Sétif, Chelia de Batna et les Hammadites de Béjaïa, à travers des assemblées générales extraordinaires, se sont joints au même d’ordre de débrayage. Une action qui se veut “un soutien total aux travailleurs de l'hôtel Essalem dans les actions qu'ils auront à entreprendre”, selon un communiqué remis à Liberté.

    Pour rappel, ce conflit collectif de travail est né à la suite d’une cacophonie qui règne dans la conduite des opérations de privatisation des hôtels publics. En plus de l’absence d’objectifs clairs, la responsabilité de mener à bien l’opération dans le respect des intérêts de chaque partie est diluée entre plusieurs institutions dont le MPII, Gestour et les différentes EGT.

  2. #16
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Lundi 21 Janvier 2008 -- La Sonatrach investit dans le domaine de l’hôtellerie et du tourisme à Oran. Les avis d’appel d’offres internationaux devront être lancés incessamment pour l’achèvement des travaux et le réaménagement de l’hôtel Château neuf. On croit savoir, selon le responsable de la cellule de communication de la Sonatrach à Oran, que «l’attribution de l’hôtel a été finalisée par toutes les institutions et les parties concernées au profit de la compagnie pétrolière algérienne». Le choix de cet ouvrage imposant qui a fait couler beaucoup d’encre depuis les années 70 n’est pas fortuit. L’hôtel Château neuf devra accueillir la conférence mondiale du GNL qui devra se tenir au mois d’avril 2010 à Oran.

    L’ouvrage a été officiellement choisi par la Sonatrach pour accueillir la conférence mondiale, et ce, en complément des autres infrastructures existantes ou en cours de réalisation. Bien que situé dans le périmètre d’un site archéologique et historique, en l’occurrence le palais du Bey, classé patrimoine historique par le président de la République, l’hôtel Château neuf profitera à son environnement immédiat.

    En effet, des responsables de la Sonatrach ont laissé entendre qu’un budget spécial pour la réhabilitation du site et sa rénovation. On croit savoir que pas moins de 4 000 participants, toutes nationalités confondues, devront prendre part à cette importante manifestation économique mondiale. L’insuffisance des infrastructures de base haut de gamme en matière de lits d’hôtel dans la capitale de l’Ouest a été manifestement derrière la décision du rachat de l’hôtel Château neuf et le lancement d’autres projets dans la même perspective.

    Bien qu’aucune information n’ait filtré au sujet du montant de cette transaction menée personnellement par le président-directeur général de Sonatrach, on nous signale que les projets de la compagnie tournent autour de la réalisation d’un palais des Expositions et d’un palais des Congrès au niveau de la frange maritime est. L’hôtel Le Belvédère est également inclus dans l’agenda de la compagnie pétrolière qui compte l’acquérir dans la perspective de la tenue de la conférence mondiale du GNL.

  3. #17
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Lundi 21 Janvier 2008 -- Le groupe espagnol OHL annonce aujourd’hui avoir été choisi pour la construction du centre de conventions de Sonatrach à Oran, pour un montant de 400 millions d’euros. Pour la réalisation de ce projet, OHL était en compétition avec quatre autres groupes internationaux : le français Bouygues, le coréen Keang-Nam, le chinois CSCEC et l’égyptien Orascom.

    Le centre sera construit d’ici 24 mois sur le littoral maritime d’Oran. Il sera installé sur des terrains de 80 000 m2 appartenant à Sonatrach. Le projet, qualifié « d’intérêt national », prévoit une salle polyvalente et un hôtel de luxe de 300 chambres. La société nationale des hydrocarbures, veut se doter d'un centre des Conventions à Oran pour y organiser ses événements, à commencer par la 16ème Conférence internationale sur le GNL (gaz naturel liquéfié) en avril 2010.

  4. #18
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Lundi 21 janvier 2008 -- Après le Sheraton Club des Pins et Towers, c’est au tour des hôtels Hilton et Safir Mazafran de souscrire à la nouvelle démarche pour la mise en œuvre d’un plan qualité tourisme. A ce titre, les responsables de ces deux établissements hôteliers ont procédé, hier à Alger, à la signature d’un protocole d’engagement avec le ministère de l’Aménagement du Territoire, de l’Environnement et du Tourisme.

    Ce protocole a pour objectif d’asseoir une meilleure stratégie pour un tourisme durable et de qualité. Pour le ministre en charge de ce secteur, M. Chérif Rahmani, le but recherché est de développer dans notre pays un tourisme de standing mondial, en s’attelant à promouvoir toutes les offres de services.

    Le ministre a indiqué que cette deuxième opération conclue en l’espace d’une semaine sera très prochainement élargie à d’autres établissements hôteliers nationaux et internationaux. Cet engouement à porter au plus haut niveau la qualité des services offerts dans le domaine touristique dénote, selon le ministre, «de l’intérêt suscité par cette démarche auprès des professionnels de l’hôtellerie et de la restauration, en particulier et de tous les opérateurs développant des activités en relation avec le tourisme, en général».

    Les directeurs généraux de ces deux établissements hôteliers, Hilton et Safir Mazafran, ont manifesté un grand intérêt à adhérer à cette stratégie. Il sera suivi par la mise en œuvre de nouveaux produits adaptés aux exigences du développement touristique en Algérie.

    Le directeur général de Safir Mazafran, M. Gilbert-Antoine Jabre, a indiqué que toutes les actions qui mettent en valeur le tourisme sont les bienvenues. Il a par ailleurs indiqué, que dans le souci de gagner en matière de promotion et d’accueil, l’hôtel Mazafran envisage d’instaurer plusieurs nouvelles offres, notamment aux fins d’une amélioration sensible de la qualité des services.

    En ce sens, il annonce la mise en place immédiate d’un prix pour le meilleur sourire. Ce prix sera décerné, à chaque fin de mois, à l’hôtesse d’accueil qui, à travers des prestations exemplaires, aura eu un comportement attrayant vis-à-vis de la clientèle.

    Même objectif recherché par le patron du Hilton qui montre une grande disponibilité à contribuer à la mise en œuvre de cette nouvelle stratégie à travers le plan qualité tourisme. Dans ce sens, il a estimé que «ce plan permet d’évaluer la qualité des services proposés aux clients et de booster le secteur de l’hôtellerie et de la restauration à travers un réel développement».

    Il faut dire que le secteur du tourisme connaît en Algérie, depuis quelques mois, une véritable transformation pour un avenir plus prometteur. L’ensemble des acteurs du tourisme, notamment les investisseurs et les responsables des structures de ce secteur, se sont fait forts d’un engagement sérieux à aller de l’avant afin de mettre en œuvre toutes les actions stratégiques nécessaires pour un développement harmonieux des services offerts dans le domaine du tourisme en Algérie.

    Le plan qualité tourisme, instauré par le département de Chérif Rahmani, qui met à contribution les investisseurs dans l’hôtellerie, témoigne de l’engagement du gouvernement à asseoir une politique novatrice du secteur fondée sur des principes de développement durable.

  5. #19
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    MADRID, January 21, 2008 (Thomson Financial) - Obrascon Huarte Lain SA said it has won a contract from Sonatrach to build a convention centre in Oran, Algeria, estimated to be worth 400 million euro.

    In a statement, OHL said construction is expected to be completed within 24 months.

  6. #20
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Mardi 22 Janvier 2008 -- La Société de développement hôtelier (SDH) vient de lancer un appel d’offres national et international ouvert pour la réalisation en tous corps d’état de l’hôtel 5 étoiles Sahel/JW Marriott à Club des Pins (Staouéli, Alger). La réalisation de cet hôtel relancera la concurrence entre les grands groupes présents en Algérie. En fait, l’activité hôtelière repose essentiellement sur le tourisme d’affaires (80% du marché) et à un degré moindre sur un tourisme balnéaire durant les trois mois d’été (Sidi Fredj, Annaba, Skikda, Oran, Béjaïa). Après des années de manque de visibilité, l’Algérie se tourne vers les investisseurs. Parmi les handicaps du tourisme dans notre pays figure le déficit qualitatif et quantitatif des hébergements touristiques, notamment balnéaires, climatiques et sahariens, une prépondérance de l’hôtellerie urbaine peu éligible en l’état actuel des installations et des équipements, au classement et une insuffisance de l’hôtellerie moyenne gamme (2 et 3 étoiles) pour l’ensemble des créneaux du tourisme.

  7. #21
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

Posting Permissions

  • You may not post new threads
  • You may not post replies
  • You may not post attachments
  • You may not edit your posts