+ Reply to Thread
Page 4 of 25 FirstFirst ... 2 3 4 5 6 14 ... LastLast
Results 22 to 28 of 174
  1. #22
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Mardi 29 Janvier 2008 -- Les travailleurs de l’hôtel Essalem de Skikda ont reçu une correspondance de Gestour les appelant à un tour de table demain, mercredi 30 janvier. Du fait que cette rencontre intervient le jour où s’expire le délai du préavis d’une grève annoncée 15 jours, les syndicalistes ajournent leur mouvement de protestation. Pour rappel, ce conflit collectif de travail a pour origine l’exigence, par les employés des hôtels Essalem, Bougaroun et Chelia, comme condition de cession de leurs unités privatisables, d’une indemnité de départ volontaire. Les pouvoirs publics sont à la recherche des modalités de financement de cette prime sans toucher à la fois aux équilibres financiers des autres hôtels de la chaîne EGT Est et à la crédibilité de l’opération de cession des actifs des entreprises publiques, où le maintien des emplois devrait passer avant les indemnisations.

  2. #23
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Mercredi 30 janvier 2008 -- La chaîne hôtelière et touristique Eden va s’implanter à Chlef, avons-nous appris hier auprès de la direction du tourisme de la wilaya. Elle s’est engagée à concrétiser un important investissement portant sur la réalisation d’un hôtel haut standing à proximité de la RN4, Alger-Oran, sur le tronçon situé à l’entrée est de la ville.

    La même source a indiqué que le dossier y afférent a déjà été déposé au niveau du Calpi et que son agrément est sur la bonne voie, d’autant, précise-t-elle, que le terrain d’assiette pouvant convenir à cet investissement est déjà désigné. Elle ajoutera que les autorités de wilaya encouragent ce projet qui viendra à coup sûr combler le déficit enregistré dans ce domaine.

    Le nouvel hôtel, qui doit répondre aux normes internationales de l’hôtellerie de ce niveau, comprend un ensemble de 200 chambres d’une capacité d’accueil de 300 lits, 7 salles de séminaires, 2 restaurants, une cafétéria/coffee shop, un business centre, ainsi que des espaces verts, un grand parking et des structures de loisirs.

    Toujours selon les services de la direction du tourisme, Chlef est devenue un pôle attractif dans le domaine de l’hôtellerie et du tourisme, dans la mesure où elle recèle de nombreux atouts, dont sa position géographique privilégiée (située à mi-chemin entre Alger et Oran et à 50 km du littoral). A cela s’ajoutent la présence d’un port commercial et d’un aéroport international et le passage de l’autoroute Est-Ouest.

    Un autre projet, et non des moindres, est sur le point lui aussi d’être agréé par le Calpi et le ministère concerné. Il s’agit du centre d’affaires que projette de réaliser un investisseur privé de Chlef, à côté de la gare ferroviaire, au centre-ville. L’investissement, dont le terrain est déjà fin prêt, comporte également un hôtel classé.

  3. #24
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Mercredi 30 janvier 2008 -- Quelque 47 projets d'hôtels sont en cours de réalisation à travers le territoire de la wilaya d'Oran, apprend-on auprès de la direction du tourisme de la wilaya d'Oran. Notre source indique que ces projets sont particulièrement concentrés au niveau de la commune balnéaire d'Aïn El-Turck qui compte pas moins de 22 hôtels en cours de réalisation, notamment dans la zone d'extension touristique (ZET) de Cap Falcon et la commune côtière d'El-Ançor (3 hôtels) qui compte deux ZET (Les Andalouses et Madagh). Le taux d'avancement de ces projets, qui bénéficient de l'aide du Calpi, varie entre 50 et 70%, indique la même source, qui précise que ces nouveaux établissements hôteliers auront un apport de 4.000 lits à la capacité d'accueil actuelle, à savoir 11.000 lits, du secteur hôtelier d'Oran, qui compte 123 hôtels dont deux 5-étoiles. D'autre part, 14 projets d'hôtels sont à l'arrêt en raison notamment de contraintes financières, indique la même source, précisant que des investisseurs éprouvent des difficultés à obtenir les crédits bancaires sollicités pour concrétiser leurs projets. La direction du tourisme indique, par ailleurs, qu'il y a 8 nouveaux dossiers d'investissements touristiques, qui sont en cours d'étude.

  4. #25
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

  5. #26
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

  6. #27
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Mercredi 6 février 2008 -- Les travailleurs des deux grands hôtels de Constantine, Cirta et Panoramic, sont en grève depuis hier. Ils ont décidé d’entamer un arrêt de travail, en solidarité avec leurs collègues de l’hôtel Essalem de Skikda, lesquels ont débrayé depuis le 30 du mois dernier. Cette grève était prévisible, dans la mesure où le syndicat d’entreprise n’arrêtait pas d’en faire l’annonce au cas où ses revendications n’étaient pas acceptées. Celles-ci consistaient en l’attribution d’une indemnisation pour les travailleurs du complexe de Skikda, lesquels avaient fait état de leur intention de résilier la relation de travail qui les liait à l’entreprise, le jour où le nouveau propriétaire (A. Benyahia) entrerait en possession d’Essalem.

    Bien que l’hôtel ait été acquis depuis le début de l’année dernière, le nouveau propriétaire de l’hôtel n’y était pas entré dans la mesure où les procédures administratives de cession, parce que complexes, avaient traîné. Ce n’est qu’au cours du mois de janvier 2008 que A. Benyahia a été informé de la finalisation du dossier et invité à jouir de sa propriété. L’hôtel Essalem a été cédé pour 115 milliards de centimes dans le cadre d’une consultation par appel d’offres, à laquelle a concouru notamment la grande chaîne d’hôtellerie Accor qui n’a pas été retenue au motif que sa proposition se situait en deçà de celle des autres soumissionnaires (Guessab, Kouloughli et Benyahia).

    Paradoxalement, le plus professionnel des concurrents a été éliminé en raison de ses compétences en la matière, dans le sens où dans le décompte des points, le coefficient affecté aux qualités professionnelles du postulant était le plus faible. Et c’est surtout pour cela que les 84 travailleurs de l’hôtel Essalem refusent par anticipation de travailler avec le nouveau propriétaire qu’ils accusent «…de puissance d’argent sans relation aucune avec le métier», comme ils affirment savoir déjà ses intentions, à savoir «…porter atteinte à leurs acquis, obtenus de haute lutte après près de vingt ans de sacrifices». La pierre angulaire sur laquelle butent le holding Gestour et le syndicat d’entreprise est la méthode d’indemnisation des travailleurs de l’hôtel Essalem, même si les véritables raisons ne sont pas évoquées sur le papier.

    D’ailleurs, la consignation écrite des négociations depuis le début du conflit a toujours été refusée par Gestour dont les négociateurs préfèrent s’en tenir à ce qui est dit de vive voix seulement. D’où la décision des syndicalistes de quitter la rencontre qui s’est tenue samedi dernier, de se rencontrer le lendemain à l’hôtel Hammadites (Béjaïa) pour consulter la base sur la stratégie à suivre face à l’obstination de la SGP. La décision finale est tombée tel un couperet : poursuite de la grève pour une autre durée de huit jours et passer, le cas échéant, à un arrêt de travail illimité si les revendications n’aboutissent pas.

    Soulignons que cette grève est plus que pénalisante pour le secteur, dans la mesure où ce sont pratiquement six cents chambres qui pourraient rester vides, même si les grévistes assurent un service minimum à hauteur de 30%. Vu sous cet angle, le manque à gagner serait forcément nettement plus important que le montant de l’enveloppe qui pourrait être consacrée à l’indemnisation exigée par les agents de l’hôtel Essalem. Depuis hier, Cirta, Panoramic, Bougaroun, Hammadites, Guergour, Chelia sont à l’arrêt. Mohamed B., syndicaliste, nous dira que «le mouvement pourrait s’étendre au Ryad au centre, au Grand Hôtel, à l’Ouest, et à bien d’autres. Nos collègues ont compris que notre situation est un exemple type, presque un cas d’école dans ce qui se fait de plus scandaleux en privatisation».

    La tenue d’une rencontre nationale des syndicats du secteur du 18 au 20 février prochains dont l’ordre du jour essentiel est «la privatisation au sein du secteur de l’hôtellerie et du tourisme» permettrait «…la mise en place d’une stratégie commune et cohérente afin, non pas de contrarier l’opération de privatisation à laquelle s’attelle l’Etat, mais au minimum à faire en sorte qu’elle soit transparente, juste, et de nature à préserver en premier lieu les droits des travailleurs, conformément aux lois de la République, des lois contournées à escient souvent, et par incompétence en général par les représentants des pouvoirs publics au sein des holdings», a estimé un cadre de l’union de wilaya de l’UGTA de Skikda.

  7. #28
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Ali Idir :


    Samedi 9 Février 2008 -- Prévu pour être l’un des plus importants projets d’hôtellerie dans le pays, l'hôtel Marriott d’Alger,d'une capacité de 394 chambres, risque de ne jamais voir le jour. La cause ? Un conflit entre les actionnaires de la Société de développement hôtelier (SDH), initiatrice du projet de construction d'un hôtel de la marque américaine dans la capitale. La SDH est composée notamment de l'Entreprise d'investissement hôtelier (EIH) et la société Lafico Algeria holding.

    Selon des sources proches du dossier, l'Entreprise d'investissement hôtelier (SIH), l'un des principaux actionnaires de la SDH, s’est en effet retiré du projet. Elle s'oppose désormais à la poursuite de l'appel d'offres international relatif à la construction de l'hôtel Marriott à Club des Pins, à Staoueli, sur la cote ouest d'Alger. L'appel d'offres pour la construction de l'hôtel Marriott à Alger a été lancé le 21 janvier 2008.

+ Reply to Thread
Page 4 of 25 FirstFirst ... 2 3 4 5 6 14 ... LastLast

Posting Permissions

  • You may not post new threads
  • You may not post replies
  • You may not post attachments
  • You may not edit your posts