+ Reply to Thread
Page 2 of 9 FirstFirst 1 2 3 4 ... LastLast
Results 8 to 14 of 57
  1. #8
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Mercredi 6 Février 2008 -- La dernière visite de travail à Oran de son Excellence l’ambassadeur de Turquie à Alger s’est concrétisée par d’importants contrats et plusieurs projets, dont la construction d’une usine de cosmétiques. En effet, dans le domaine pharmaceutique et parapharmaceutique, l’entreprise Farmasi et Hupharm ont signé un contrat pour la construction d’une usine au niveau de la zone industrielle sur une surface de 40 000 m2. Cette unité, en plus de la création d’emplois, fabriquera 600 produits de la gamme du géant du paramédical turc, Farmasi, dont le produit est très prisé dans plusieurs pays.

  2. #9
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

  3. #10
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Vendredi 21 Mars 2008 -- Bonne nouvelle pour les Algérois. La décharge d'Oued Smar à l'est d'Alger sera entièrement rasée par une entreprise turque. Les travaux de fermeture et de réaménagement de la célèbre décharge seront réalisés par la société System Yapi Turquie pour plus de 6.4 milliards de dinars (65 millions d'euros). Le ministre de l'environnement et de l'aménagement du territoire vient d'annoncer officiellement l'attribution de ce projet à cette société. Les autorités ont décidé de fermer cette décharge gigantesque au cœur de la capitale et de la transformer en espaces verts et jardins publics. Mais le projet traîne depuis plusieurs années. La décharge d'Oued Smar qui existe depuis la fin des années 1970 s'étend sur des dizaines d'hectares. Les odeurs nauséabondes qu'elle dégage polluent une très grande partie de l'est et de l'ouest d'Alger.

  4. #11
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Dimanche 23 Mars 2008 -- Tout en affichant sa satisfaction à propos des relations entre son pays et l’Algérie, M. Ercümend Ahmed Enç, ambassadeur de Turquie en Algérie, considère que la signature d’un accord de libre-échange auquel n’ont pas abouti les deux pays reste le seul point négatif. L’ambassadeur a insisté pour dire que son pays a besoin de la coopération active de l’Algérie pour accéder à l’Afrique subsaharienne.

    L’ambassadeur dont le mandat arrivera à son terme dans quelques jours, estime que la signature de l’accord de libre-échange aurait été sa plus grande réalisation durant les 4 ans qu’il a passés en Algérie. Lors d’une rencontre d’adieu avec des représentants de la presse algérienne, organisée dans sa résidence, Son Excellence l’ambassadeur a déclaré qu’il s’est attelé depuis son arrivée en 2005 à faire aboutir ce projet. D’ailleurs, il a eu la promesse des officiels algériens dans ce sens. La dernière en date est celle de M. El-Hachemi Djaâboub, notre ministre du Commerce, lors de son déplacement à Lisbonne (Portugal). A cette occasion, le ministre s’était engagé devant son homologue turc à «entamer les discussions dès janvier 2008, et nous sommes en mars», a noté l’ambassadeur. Celui-ci s’est étalé sur les avantages que peut procurer pour les deux parties la signature de cet accord, précisant au passage que ledit accord demeure une obligation internationale de l’Algérie, dans la mesure où elle a signé un accord d’association avec l’Union européenne.

    Toutefois, cela n’a en rien altéré les relations des deux pays. Bien au contraire, si l’on sait que ces relations ont connu, selon M. Ercümend Ahmed Enç, un sursaut qualitatif et quantitatif ces derniers temps, les réalisations ayant atteint ce qui a été enregistré durant les 40 ans postindépendance. Pour preuve, la Turquie figure parmi les sept principaux partenaires de l’Algérie et ce, depuis quatre ans. Elle fait partie du quatuor de pays avec lesquels elle a signé des traités d’amitié et de coopération. «La visite du président Bouteflika en Turquie en 2005 a été vécue comme un moment historique et un événement national fructueux qui a ouvert la voie à une coopération effective», a-t-il dit. Une coopération qui est allée au-delà des questions bilatérales, pour un partenariat englobant des questions stratégiques comme la concertation avec les officiels au niveau du ministère des Affaires étrangères. Concernant le projet de Sarkozy, «j’ai procédé à trois reprises à des consultations pour voir ce qu’on peut faire ensemble face au projet Euro-Méditerranée». Il en est de même pour ce qui est de l’Organisation de la conférence islamique où les deux pays conjuguent leurs efforts pour restaurer l’image de l’islam et lutter contre l’islamophobie.

    En termes de chiffres, M. Ercümend Ahmed Enç a indiqué que pas moins de 25 visites officielles ont été effectuées réciproquement par les ministres des deux pays. Cent soixante-cinq firmes turques se sont installées en Algérie depuis 2005, alors qu’elles n’étaient que 35 avant cette date. Des projets d’investissement à hauteur de 900 millions de dollars sont à l’étude. Le taux des échanges commerciaux a atteint 3 milliards de dollars au cours de l’année 2007 et les prévisions pour 2008 vont jusqu’à 4 milliards de dollars. Les hydrocarbures constituent 97 % des exportations, tandis que les importations avoisinent 500 millions de dollars annuellement. Toutefois, M. Ercümend Ahmed Enç considère que ces chiffres ne reflètent pas la réalité des échanges. Car en fait plusieurs produits turcs sont réexportés vers l’Algérie, mais proviennent d’autres pays, comme l’Italie ou la France.

  5. #12
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    May 4, 2008 -- Textile Machinery-Turkey is developing into the most influential and established as well as the largest professional international textile machinery exhibition in Turkey.

    It will be functioning as the key platform for the information exchange and business cooperation all over the world.

    The fair hosts more than 30 000 professional visitors from Turkey and 47 other countries (Albania, Algeria, Armenia, Azerbaijan, Bangladesh, Bulgaria, Canada, Czech Republic, Denmark, Egypt, England, France, Georgia, Germany, Greece, Holland, Hungary, India, Iran, Iraq, Ireland, Macedonia, Malaysia, Mauritus, Morocco, Pakistan, People's Republic of China, Poland, Romania, Russia, Republic of Northern Cyprus, U.A.E., U.S.A., Ukraine).

    Trade Visitors - importers & exporters from all sectors of the textile machinery industry, including spinning, nonwovens, weaving, knitting, dyeing and finishing, garment making, testing, software as well as dyestuffs and chemicals & General Public are the target visitors.

    Exhibitors include manufacturers from all sectors of the textile machinery industry, including spinning, nonwovens, weaving, knitting, dyeing and finishing, garment making, testing, software as well as dyestuffs and chemicals.

    Textile Machinery-Turkey
    14 May 2008 to 18 May 2008
    Beylikduzu, Fair Convention & Congress Center
    Istanbul
    Turkey


    Contact details

    Tuyap Fairs and Exhibitions Organization Inc

    Telephone 90 212 8866843

    Email fairarea@tuyap.com.tr

  6. #13
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Turkey - Algeria business ties


    Mercredi 7 Mai 2008 -- La Turquie a émis le vœu de relier Istanbul à Oran et Constantine par l’ouverture de nouvelles lignes aériennes entre ces villes. La demande a été exprimée hier par le nouvel ambassadeur de ce pays, lors d’une visite de courtoisie qu’il a effectuée au niveau du ministère des Transports où il a été reçu par M. Meghlaoui, peut-on lire dans un communiqué rendu public par ce département. Une requête qui a déjà été exposée par l’ex-ambassadeur M. Ercümend Ahmed Enç, et ce, à quelques jours de son départ.

    Ainsi, lors de cette rencontre, M. Ahmed Necati Bigali en poste depuis quelques semaines seulement, a aussi évoqué la possibilité de l’augmentation des vols entre Istanbul et Alger. Il est à signaler que la Turquie constitue une destination de prédilection pour les Algériens notamment pendant la période estivale, sachant que le consulat de Turquie a attribué environ 70 000 visas pour l’année 2006 aux Algériens et un peu moins pour l’année 2007. Toutefois, ce chiffre ne reflète en rien la réalité du nombre des déplacements des Algériens en Turquie, dans la mesure où le visa est octroyé pour plusieurs sorties, explique t-on au niveau consulaire. Ce qui est sûr, indique-t-on, environ 40 000 Algériens se rendent en Turquie chaque année, ce qui semble motiver la demande des autorités de ce pays pour renforcer le transport aérien en créant de nouvelles lignes.

    La Turquie, par le biais de ses représentants diplomatiques en Algérie, a affiché à maintes reprises sa satisfaction quant au développement des relations entre les deux pays mettant en relief le saut qualitatif et quantitatif réalisé ces dernières années (la Turquie figure parmi les sept principaux partenaires de l’Algérie, depuis quatre ans). Les représentants turcs avaient déclaré aussi que des projets d’investissements turcs en Algérie à hauteur de 900 millions de dollars sont à l’étude.

    Par ailleurs, les entretiens entre le ministre des Transports et l’ambassadeur turc ont également porté sur le renforcement de la coopération dans le secteur des transports et des moyens à mettre en œuvre pour la développer, ajoute le ministère, qui précise que les deux parties ont abordé plusieurs domaines d’intérêt commun. Il est à noter que le taux des échanges commerciaux entre les deux pays a atteint 3 milliards de dollars au cours de l’année 2007 et les prévisions pour 2008 vont jusqu’à 4 milliards de dollars. Les hydrocarbures constituent 97 % des exportations, tandis que les importations avoisinent 500 millions de dollars annuellement.

  7. #14
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    ALGIERS, June 9, 2008 - Turkish Ambassador to Algeria said on Friday that Algeria offered great business opportunities especially in housing construction and infrastructure for Turkish companies.

    Following the 15th Foreign Ministers` Meeting of the Mediterranean Forum, attended by Turkish State Minister Mustafa Said Yazicioglu, Ambassador Ahmet Necati Bigali told the A.A. that nearly 150 Turkish companies were active in Algeria.

    He said trade volume between the two countries was around 4 billion USD which is disadvantageous for Turkey that buys significant amount of natural gas from Algeria.

    Bigali said high level state officials of Turkey and Algeria were expected to make mutual state visits in the near future.

    Bigali also gave information about the meeting and said that Turkey expressed its objections regarding the Union for the Mediterranean.

    He said things were going well after France and EU offered a guarantee to Turkey that it would not be an alternative to the EU.

Posting Permissions

  • You may not post new threads
  • You may not post replies
  • You may not post attachments
  • You may not edit your posts