+ Reply to Thread
Page 6 of 9 FirstFirst ... 4 5 6 7 8 ... LastLast
Results 36 to 42 of 57
  1. #36
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Mercredi 3 Mars 2010 -- L’ambassadeur de Turquie en Algérie a annoncé hier la visite en Algérie, au cours de ce mois, de M. Cevzet Yilmaz, ministre d’Etat turc, afin de fructifier les relations économiques et commerciales entre les deux pays. Il a toutefois jugé les investissements de son pays en Algérie en deçà des potentialités existantes.

    Les investissements turcs en Algérie n’excédent pas 300 millions de dollars, selon l’ambassadeur de Turquie en Algérie, M. Ahmet Neçati. «Ce chiffre reste en deçà des aspirations des deux pays eu égard au volume de leurs échanges commerciaux qui ont atteint 5 milliards de dollars en 2009», a-t-il déclaré hier lors d’une conférence de presse tenue à l’occasion de l’inauguration d’une station d’épuration des eaux usées et d’une unité de production d’électricité au niveau de l’usine turque Hayet des produits d’hygiène et de détergents à Bouinan (Blida).

    Dans le cadre du renforcement du partenariat entre les deux parties, l’ambassadeur a annoncé la visite de M. Cevzet Yilmaz en Algérie les 10 et 11 mars accompagné d’une délégation d’hommes d’affaires. Cette visite qui s’inscrit dans le cadre de la tenue de la commission mixte algéro-turque permettra de développer davantage les relations d’affaires et de multiplier les opérations d’investissement, selon le diplomate. Il sera également question de conclure une convention de sécurité sociale afin de mettre fin à la double cotisation qui oblige les patrons à assurer leurs employés dans les deux pays. «Cet accord, en voie de finalisation, est basé sur le principe de la réciprocité et déchargera les entreprises d’une double affiliation sociale», a-t-il expliqué.

    Concernant le nombre d’entreprises turques exerçant en Algérie, l’ambassadeur avance le chiffre de 200 sociétés de droit algérien. Concernant la société Hayat dont l’investissement avoisine 50 millions de dollars, l’ambassadeur a estimé que celle-ci a réussi à se faire une place sur le marché algérien malgré la concurrence. «En plus de ses produits qui répondent parfaitement aux normes européennes, la société est très attentive à l’aspect environnemental, d’où l’installation d’une station d’épuration des eaux usées», a-t-il souligné.

    L’adjoint au directeur des ventes, Orhan Karatas, a expliqué, pour sa part, que la production de la société est destinée à 99 % au marché local, mais elle compte néanmoins pénétrer les marchés africain et arabe. «L’adhésion effective de l’Algérie à la zone arabe de libre-échange en 2009 nous a d’ailleurs offert de nouveaux débouchés et nous avons déjà commencé à exporter vers la Tunisie, le Maroc, la Jordanie et la Syrie», a-t-il conclu.

  2. #37
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Mercredi 10 Mars 2010 -- L'Algérie souhaite poursuivre ses exportations de gaz vers la Turquie au-delà de 2014, date d'expiration du contrat en cours entre Sonatrach et la société turque Botas, a déclaré mercredi le ministre de l'Energie et des mines Chakib Khelil. «Nous exprimons notre volonté de poursuivre notre relation commerciale (avec la Turquie) en matière d'exportation de gaz, et ce au-delà de 2014, date d'expiration du contrat en cours entre Sonatrach et Botas», a affirmé M. Khelil, cité par l'agence APS, lors de l'ouverture de la 9ème session de la commission mixte algéro-turque de coopération économique, scientifique et technique. Il a également souhaité une augmentation de ces exportations pour contribuer à l'équilibre de la balance commerciale entre les deux pays. Le contrat signé en 1995 avec la Turquie porte sur la livraison par l'Algérie de 4 milliards de mètres cubes de gaz naturel liquéfié (GNL) par an pendant 20 ans. Le volume des échanges commerciaux entre l'Algérie et la Turquie a atteint plus de 3,8 milliards de dollars en 2009, plaçant la Turquie au 6e rang des clients de l'Algérie (2 milliards de dollars) et au 7e rang de ses fournisseurs avec 1,7 milliard de dollars. Les investissements turcs directs en Algérie sont de l'ordre d'environ 300 millions de dollars répartis notamment dans les secteurs du bâtiment et travaux publics et de l'agroalimentaire. Les travaux de cette 9ème session de la commission mixte, qui se poursuivront jeudi, sont co-présidés par M. Khelil et le ministre d'Etat turc chargé de la Planification Cedvet Yilmaz.

  3. #38
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    March 10, 2010 -- Algeria plans to keep exporting gas to Turkey after the agreement between Sonatrach and Turkey BOTAS ends in 2014, Algerian Energy Minister Chakib Khelil said Wednesday (March 10th) in Algiers at the launch of the 9th Algeria-Turkey Joint Committee on Economic, Scientific and Technical Co-operation. Trade volume between Algiers and Istanbul exceeded $3.8 billion last year. Turkey also became the country's sixth-largest customer and seventh-largest supplier in 2009.

  4. #39
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Jeudi 11 Mars 2010 -- La commission mixte algéro-turque de coopération économique, scientifique et technique a entamé les travaux de sa 9e session le 10 mars 2010 à Alger sous la présidence conjointe de Chakib Khelil et de Cedvet Yilmaz respectivement ministre algérien de l’Energie et des Mines et du ministre turc de la Planification. Cette rencontre intervient à un moment de rapprochement politique entre deux Etats qui convergent sur nombre de questions dont l’une, essentielle et très délicate, a trait aux rapports avec l’Union européenne.

    Chakib Khelil a affirmé la volonté de l'Etat algérien de poursuivre l'exportation de gaz vers la Turquie au-delà de 2014, date d'expiration du contrat en cours entre Sonatrach et la société turque Botas. Pour rappel, l’Algérie exporte vers la Turquie d'importantes quantités de gaz en vertu d'un contrat signé en 1995 pour la livraison de 4 milliards de mètres cubes de gaz naturel liquéfié (GNL) par an pendant vingt ans. Chakib Khelil souhaite accroître le volume de ces exportations et attirer les investissements directs turcs qui tournent actuellement autour de 300 M$ (220 M€) répartis essentiellement dans les secteurs du bâtiment et des travaux publics ainsi que dans l’agroalimentaire. L’Algérie verrait également d’un bon œil la conclusion d’un accord de libre-échange entre les deux pays en vue de booster les échanges commerciaux.

    Le ministre turc a également rencontré son homologue algérien du Commerce. Ce dernier a précisé que les échanges commerciaux, les questions bancaires ainsi que les transports maritimes et aériens ont été au centre des entretiens. À ce propos justement, la compagnie publique Air Algérie a annoncé que deux vols directs hebdomadaires reliant Constantine (troisième ville algérienne) à Istanbul seront assurés à compter du 30 mars 2010. Les voyageurs de l’Est algérien désireux de se rendre en Turquie devaient jusqu’à présent passer par Alger ou Tunis. La Turquie est devenue depuis plusieurs années une destination de choix pour de nombreux Algériens qui s’y rendent pour affaires ou comme touristes.

  5. #40
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    ALGER, Vendredi 12 Mars 2010 -- La Le ministre d'Etat turc, chargé de la Planification, Cevdet Yilmaz, a salué jeudi à Alger les "bonnes" relations économiques et politiques qui lient l'Algérie et la Turquie. "Nous avons de bonnes relations économiques et politiques. Ces relations sont appelées à être maintenues et renforcées davantage à l'avenir", a déclaré à la presse M. Yilmaz, à l'issue d'entretiens avec le ministre des Affaires étrangères, Mourad Medelci. Il a indiqué que ces entretiens ont porté sur l'ensemble des programmes et actions entrepris par les deux pays dans le domaine de la coopération, notamment dans son volet économique. "J'ai eu avec le ministre Medelci des discussions sur des questions qui intéressent l'économie des deux pays et nous avons passé en revue les différents programmes bilatéraux réalisés", a précisé M. Yilmaz qui a souligné l'importance de hisser la coopération algéro-turque au plus haut niveau.

  6. #41
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    March 12, 2010 -- The 9th Turkey-Algeria Joint Economic Commission session ended Thursday (March 11th) in Algiers with the signing of several bilateral trade accords, ANSA reported. Under the agreements concluded by Algerian Energy Minister Chakib Khelil and Turkish State Minister Cevdet Yilmaz, the countries will boost reciprocal trade in the energy, mining, agriculture, industry, transport and health sectors.

  7. #42
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Samedi 13 Mars 2010 -- Les travaux de la 9e session de la commission mixte algéro-turque de coopération économique, scientifique et technique, qui se sont déroulés avant-hier à Alger, se sont soldés par la signature d’un protocole d’accord de coopération dans l’agriculture et d’un mémorandum d’entente dans le domaine de la communication. D’autres accords sont également en négociation dans les domaines de la normalisation et de la sécurité sociale, selon les deux délégations. La cérémonie de clôture de cette session de deux jours a été présidée par le ministre de l’Energie et des Mines, Chakib Khelil, et le ministre d’Etat turc, chargé de la Planification, M. Cedvet Yilmaz. Qualifiant la commission mixte de «très fructueuse dans plusieurs domaines», le ministre a également relevé le «bon état» des relations politiques et économiques entre les deux pays, tout en «espérant» que la 10e session de cette commission, prévue en Turquie, connaisse un «développement plus important». Le ministre a également réaffirmé la volonté de l’Algérie à poursuivre l’exportation de gaz vers la Turquie au-delà de 2014, date d’expiration du contrat en cours. Un renouvellement du contrat gazier permet à ce pays de préserver sa place parmi les plus importants clients de l’Algérie.

    Au sixième rang après les Etats-Unis, l’Italie, l’Espagne, la France et les Pays-Bas, ce pays a importé de l’Algérie l’équivalent de plus de 2 milliards de dollars en 2009. La Turquie a également été le sixième client de l’Algérie en réalisant des exportations importantes de 1,743 milliard de dollars, portant ainsi les échanges commerciaux entre les deux parties à 3,809 milliards de dollars. Au-delà de ce partenariat commercial de haut niveau, Khelil a appelé à un partenariat économique durable à travers l’investissement productif. Il a appelé à ce titre les entreprises économiques turques à s’impliquer dans l’économie algérienne, notamment dans les domaines de l’agriculture, de l’industrie, de l’hydraulique et du bâtiment. Le ministre d’Etat turc Yilmaz a relevé, de son côté, le développement des relations économiques et sociales entre les deux pays, notamment après la visite en Turquie du président de la République, Abdelaziz Bouteflika. «Nous avons enregistré des progrès dans les domaines de l’investissement et du commerce, mais nous estimons qu’il faut encore les renforcer davantage», a-t-il déclaré. Actuellement, quelque 200 entreprises turques opèrent en Algérie, notamment dans les secteurs du BTP, de l’agroalimentaire, du textile et de la sidérurgie. Durant la décennie écoulée, ces entreprises ont investi 150 millions de dollars sous forme d’investissements directs et créé un millier d’emplois. Pour le ministre turc, le développement des relations économiques va encore consolider les relations politiques, d’autant que les peuples algérien et turc ont une histoire, une culture et des valeurs communes.

+ Reply to Thread
Page 6 of 9 FirstFirst ... 4 5 6 7 8 ... LastLast

Posting Permissions

  • You may not post new threads
  • You may not post replies
  • You may not post attachments
  • You may not edit your posts