+ Reply to Thread
Page 3 of 10 FirstFirst 1 2 3 4 5 ... LastLast
Results 15 to 21 of 66
  1. #15
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    March 25, 2008 -- Senior CPC official, Li Changchun, a member of the Standing Committee of the CPC Central Committee Political Bureau has met Algerian leaders. Li says bilateral ties between the two countries will be upgraded to a new level, celebrating 50 years of diplomatic relations.

    Searching for ways to deepen bilateral ties between China and Algeria highlighted the agenda during Monday's meeting between Li Changchun and Algerian President Abdelaziz Bouteflika.

    Beginning the meeting, Li Changchun first conveyed Chinese President Hu Jintao's greeting to Bouteflika. He noted that this year marks the 50th anniversary of the forging of the formal diplomatic ties between the two countries. And China is willing to take this opportunity to push the bilateral ties to a new high. He says the two countries should continue strengthening high level exchanges, deepening mutual political trust and furthering reciprocal cooperation in more fields. To advance bilateral trade, he suggests the two countries expand cooperation in the fields of energy, mining, telecommunication and infrastructure construction. The two countries should also conduct more exchanges in culture, science and technology, education and tourism. He says China will help set up a Confucius Institute in Algeria.

    Bouteflika has visited China several times in the past. He says the Algerian people appreciate the Chinese government's policy in supporting African countries' fight for national independence and their struggle for economic development. He says Algeria is ready to work closely with China, make the most of the huge potential in the bilateral ties and expand cooperation in all possible fields. He stressed that Algeria won't change its adherence to the One-China policy under any circumstances and will continue to firmly support China's reunification cause.

    Prior to the meeting with the president, Li Changchun also met Algerian Foreign Minister Mourad Medelci at the hotel where he is staying. After hearing Li Changchun's introduction about the recent unrest in Tibet, Medelci says the whole world recognizes the Chinese government's efforts to promote economic development and social progress in Tibet. He says the Chinese media's reports and footage help people grasp the truth. He says Algeria believes with the success of the Beijing Olympic Games, the world will better understand China.

    On Monday afternoon, Li Changchun met with Algerian Prime Minister Abdelaziz Belkhadem. He says Chinese enterprises will be encouraged to invest in Algeria, And he hoped Algeria will continue to support Chinese enterprises in Algeria to boost economic and trade cooperation.

    Belkhadem says China's measures agreed upon at the Beijing summit on China-Africa cooperation helped develop Africa and benefit its people. Belkhadem is also Secretary-General of the Algerian National Liberation Front. He discussed with Li exchanges between his party and the CPC. They agreed to improve the party-to-party communications to facilitate the development of state-to-state relations. He reaffirmed that Algeria would adhere to the one-China policy. He also voiced his belief the Beijing Olympic Games will be a great success.

    Also on Monday, Li Changchun attended a signing ceremony to activate a bilateral agreement for the peaceful use of nuclear power. He also visited the training center set up by one of the largest Chinese telecommunication equipment provider, ZTE. On Monday night, he received the staff at the Chinese embassy in Algiers and representatives of Chinese enterprises and students.

    Li arrived in Algiers on Saturday night to begin his five-nation tour, which will also take him to Mauritania, Morocco, Tunisia and Syria.

  2. #16
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Lundi 28 Avril 2008 -- Le ministre délégué auprès du ministre de la Défense nationale (MDN), M. Abdelmalek Guenaïzia, a reçu, hier, au siège du MDN, M. Xiong Qunli, président du groupe China Electronics Corporation, qui effectue une visite en Algérie à la tête d'une délégation de ce groupe, a indiqué un communiqué du ministère. Les entretiens ont porté sur les “opportunités” de développement de la coopération entre les structures concernées du ministère et ce groupe, précise-t-on.

  3. #17
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    May 5, 2008 (China Knowledge) - The RMB 3.8 billion worth Algeria-based Jiangling Economic and Trade Cooperation Zone project, which plans to introduce about 100 Jiangxi-based companies ranging from automobile to construction materials to the region, will start construction this year, the Department of Foreign Trade and Economic Cooperation of Jiangxi Province announced.

    Jiangling Motors Co Ltd (JMC), one of the biggest companies in China's commercial vehicles industry and one of China's Top 100 listed companies, along with Jiangxi Coal Group, will jointly build this project with a planed area of 5 sq km.

    Currently, JMC has incorporated over 40 distribution outlets in Algeria, accounting for a remarkable market share in this country.

    The Ministry of Commerce of China has planned to establish 10 overseas Chinese economic and trade cooperation zones in three to five years with an investment of US$2 billion, so as to set up 500 Chinese companies overseas.

  4. #18
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Lundi 5 Mai 2008 -- La province chinoise du Jiangxi annonce son intention de lancer cette année la construction d’une zone de coopération économique et commerciale en Algérie pour un montant total de plus de 550 millions de dollars, selon un communiqué du département du commerce international du Jiangxi. La province du Jiangxi spécialisée dans l’automobile et les matériaux de construction prévoit d’introduire en Algérie 100 sociétés parmi lesquelles Jiangling Motors Co, une des entreprises chinoises les plus importantes de véhicules industriels et commerciaux.

    Le projet sera construit sur une zone de 5 kilomètres carrés. Parallèlement, JMC annonce l’ouverture de 40 magasins en Algérie et compte gagner une part de marché importante dans le pays. Le ministère du commerce chinois a prévu d’installer à l’étranger dix zones de coopération économique et commerciale à travers le monde d’ici trois à cinq ans pour un investissement de 2 milliards de dollars et concernant 500 entreprises.

  5. #19
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Dimanche 11 Mai 2008 -- Sinotruk va prendre en charge la formation et l’encadrement du personnel algérien. Trois camions/jour d’ici la fin de l’année 2008 », précise à El Watan Hadj Amouri qui nous parlait, hier, de la production de l’usine d’assemblage de camions, de semi-remorques et de bus qu’il est en train de monter dans la zone industrielle de Biskra. Sur ce site, dont Amouri faisait le tour du propriétaire à une importante délégation chinoise chapeautée par le directeur pour l’Afrique de l’entreprise nationale Sinotruk - le leader chinois dans la production de camions - sera érigée la chaîne d’assemblage sur plus de 3 000 m2 de superficie couverte de hangars, qui ont déjà commencé à sortir de terre et d’un autre lot de 2 000 m2 d’entrepôts. A une question relative au montage financier de l’opération, Hadj Amouri, qui a débuté avec ses frères, il y a quelques décades, dans la briqueterie - ils en possèdent d’ailleurs plusieurs - nous répondra : « Nous finançons ce projet de nos propres deniers, mais nous irons aux banques quand il le faudra ». Au cours du point de presse qu’ils ont donné au siège de l’une de leurs entreprises, l’on apprendra que les frères Amouri détiennent une part importante du capital de la Sarl Nagos MVI, représentant exclusif pour l’Algérie de pas moins de 4 marques chinoises de véhicules industriels, dont la célèbre CNHTC. Cette CNHTC ou plutôt Sinotruk, cotée en bourse, va prendre en charge la formation et l’encadrement du personnel algérien et fournira les camions en pièces détachées, lesquels camions, bus et autres engins seront assemblés à Biskra. Hadj Amouri, qui pense déjà au taux d’intégration de 15 % comme premier objectif, nous confiera : « Dans les négociations avec nos partenaires chinois, nous sommes tombés d’accord sur la nécessité d’intégrer dans les futurs camions, bus et autres engins de travaux publics les pièces et autres organes que les entreprises algériennes savent déjà produire sur place. Inutile donc de les importer de Chine ! ». Il faut noter que d’ici la fin de l’année, cet investissement privé va créer plus de 600 postes de travail et induire d’autres retombées économiques et technologiques sur la région des Ziban. Pour le représentant de Nagos MVI, il est préférable de monter des camions à Biskra, qui n’est qu’à 5 heures de route d’Alger et à 8 heures d’Oran, que d’engorger un peu plus le port d’Alger de conteneurs ou de semi-remorques en provenance de Chine. De plus, a-t-il ajouté : « Cette opération va rétablir un peu plus équitablement le fret pour les ports de l’est du territoire national ».

  6. #20
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Nadia Mellal :


    Lundi 19 Mai 2008 -- Une délégation du Parti communiste chinois sera en juin prochain à Alger. La délégation, qui séjournera trois jours durant en Algérie, sera l’hôte du Front de libération nationale (FLN). Cette visite, qui s’est faite à la demande du Parti communiste chinois lui-même, nous explique-t-on de bonnes sources, sera orientée vers un seul objectif : présenter l’expérience chinoise en matière économique. C’est ce qu’a expliqué en tout cas une source au fait de la visite en question. “Le but de la visite des membres de la délégation du Parti communiste chinois en Algérie est de nous exposer leur expérience économique dans laquelle il sera question de mettre le doigt sur les domaines où ils ont réussi et les domaines dans lesquels ils ont échoué”, note notre interlocuteur, expliquant que la délégation en question aura à exposer son expérience dans la construction, dans le textile et dans une multitude d’autres secteurs d’activité.

    Avec une croissance de 9,1% en 2003, la Chine a accédé au statut de puissance économique mondiale. L'empire du Milieu est devenu un eldorado pour les investisseurs internationaux. C’est le cas en l’occurrence des investisseurs et des hommes d’affaires algériens qui investissent dans ce pays de plus en plus. Toutefois, le boom actuel n'est pas sans effets pervers. Ceci pour une raison simple : les besoins en énergie de la Chine sont très élevés et posent des problèmes d'approvisionnement et de flambée du cours des matières premières. Le pays doit faire face à une augmentation spectaculaire de ses importations due à cette forte demande interne, mais aussi à la baisse des tarifs douaniers. L'extraordinaire croissance économique de la Chine se voit par ailleurs freinée par le manque d’eau et la surexploitation des nappes phréatiques, ainsi que par la vétusté de ses infrastructures. En effet, les ports, les routes et les chemins de fer sont au bord de la rupture. C’est en tout cas toutes ces problématiques qui seront en débat en juin prochain à Alger.

    Il faut savoir dans ce cadre que d’année en année, la Chine renforce sa présence en Algérie. En 2005, par exemple les échanges commerciaux entre les deux pays ont atteint 1,7 milliard de dollars, soit une croissance de près de 43% par rapport à 2004. Les entreprises chinoises de bâtiment et de travaux publics ont décroché de nouveaux contrats en Algérie. Les entreprises chinoises sont arrivées au début des années 2000 pour la construction de milliers de logements pour le compte d'une société publique de promotion immobilière. Les groupes chinois ont affirmé leur présence dans l’eau, les hydrocarbures, la téléphonie mobile et la défense. En 2005, plus de 8 000 Chinois travaillent dans le pays, notamment dans le bâtiment.

    Quoiqu’il en soit la visite de la délégation chinoise en Algérie sera très riche en enseignements. En ce sens qu’elle sera profitable en matière d’expérience économique surtout à un pays comme le nôtre. La délégation chinoise rencontrera également des associations proches du FLN, à l’image de celles de jeunes, des femmes et des étudiants.

  7. #21
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    ALGIERS, September 20, 2008 (Xinhua) -- Algerian Prime Minister Ahmed Ouyahia on Saturday expressed hopes to further deepen the strategic cooperation between Algeria and China.

    Meeting with visiting Chinese Vice Commerce Minister Chen Jian, Ahmed Ouyahia said he was satisfied with existing bilateral cooperation, and wished this cooperation would deepen and further develop to a new high.

    He urged the Chinese companies in Algeria to have closer cooperation and exchanges with Algerian enterprises.

    Chen also met with Algerian Commerce Minister El-Hachemi Djaaboub the same day on boosting China-Algeria economic and trade cooperation.

Posting Permissions

  • You may not post new threads
  • You may not post replies
  • You may not post attachments
  • You may not edit your posts