+ Reply to Thread
Page 3 of 3 FirstFirst 1 2 3
Results 15 to 17 of 17
  1. #15
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Vendredi 22 Mai 2009 -- Le ministère de l’énergie et des mines a indiqué, hier, que la visite de travail effectuée par le ministre de l’énergie et des mines, M. Chakib Khelil, le dimanche dernier en Argentine, s’est soldée par un traité portant plusieurs projets de partenariat et de coopération. On a convenu sur la promotion d’assistance technique et de la formation pour le développement des activités du centre nucléaire « Nour » à Draria, et la création, prochainement, d’un centre de formation dans l’ingeenering nucléaire en Algérie. Pour ce qui est des hydrocarbures, les deux parties ont trouvé un accord sur l’exportation du gaz naturel liquéfié vers l’argentine, et discuter sur d’éventuelles occasions de coopération sur le plan international entre Sonatrach et la société pétrolière argentine « Inarsa ». Le traité des pourparlers bilatéraux fait état de l’envoi d’une délégation argentine vers l’Algérie avant la fin du mois de juin prochain, pour poursuivre les discussions sur l’alimentation de l’argentine avec 500 000 tonnes de phosphates. Quant à l’agriculture saharienne, un accord a été trouvé sur la programmation de la visite d’une équipe de Sonatrach en argentine pour étudier l’éventualité de signature d’une coopération pour le développement de l’agriculture saharienne, à commencer par la pépinière de Sonatrach sis à Gassi Touil.

  2. #16
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Vendredi 2 Juillet 2010 -- Le ministère de l’énergie russe a annoncé, hier, dans un communiqué, à l’issue de la réunion de la commission gouvernementale algéro- russe, que les sociétés russes souhaitaient participer aux appels d’offres concernant des projets d’investissements dans le secteur du phosphate en Algérie, et la construction d’une usine de production de phosphate et autres minéraux. Selon l’agence de presse russe, ce souhait d’investir dans le domaine du phosphate en Algérie , fait suite aux accords conclus lors de la réunion ordinaire du comité gouvernemental algéro-russe qui a s’est tenue hier à Alger. La réunion a, pour rappel, été co-présidée par le ministre russe de l’énergie Serguei Chmatko et le ministre algérien des finances Karim Djoudi. Les deux parties se sont, enfin, mises d’accord sur une poursuite des entretiens visant à un accord sur un projet de coopération dans le domaine de l’utilisation de l’énergie nucléaire à des fins pacifique.

  3. #17
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Samir Rahim :


    Lundi 31 Janvier 2011 -- Des centaines de salariés d’une société de sous‑traitance multiplient depuis trois jours les actions de protestation devant la direction générale de Fertial, à Annaba, pour revendiquer leur intégration au sein de cette entreprise algéro‑espagnole de production d’engrais phosphatés. Ces salariés, près de 300, qui alternent débrayage et sit‑in devant le siège de Fertial, affirment qu’ils sont sous‑payés et qu’ils ne bénéficient d’aucune protection sociale. Un représentant de la direction des ressources humaines de Fertial a rejeté la demande des protestataires. «Ce problème ne nous concerne pas car s’agissant de travailleurs sans relation aucune avec Fertial. Ils activent dans une société que nous avons sollicitée pour une prestation de service» a‑t‑il argumenté. Cette protestation a perturbé la production de l’usine de Fertial.

    Fertial a été créée en 2005 dans le cadre d’un partenariat entre le groupe algérien Asmidal (34 % des actifs du capital social) et espagnol Fertibéria (66%). Un autre mouvement social risque de perturber davantage la production d’engrais à Annaba en cas d’échec des négociations qui seront entamées le 6 février prochain entre le syndicat et la direction de l’entreprise portant sur la révision de la convention collective. «Le 6 février 2011, nous entamerons des négociations avec notre employeur sur la révision de la convention collective signée le mois de janvier 2008. Sur la vingtaine d’articles à revoir, ceux de la valorisation des postes de travail et l’augmentation des salaires et des indemnités sont les plus importants. Nous seront intransigeants sur ces questions», a déclaré à TSA M. Zadi secrétaire général du syndicat de l’entreprise.

Posting Permissions

  • You may not post new threads
  • You may not post replies
  • You may not post attachments
  • You may not edit your posts