Vendredi 15 Avril 2011 -- Le projet de la ville nouvelle de Hassi Messaoud refait surface. L'Établissement de la ville nouvelle de Hassi Messaoud (EVNH) a lancé jeudi 14 avril un appel d'offres national et international restreint pour la finalisation des études d'aménagement et d'urbanisme de cette nouvelle ville, située dans la wilaya de Ouargla. Le projet porte sur la finalisation des études préliminaires d'aménagement et d'urbanisme de la ville et du plan d'aménagement général de la ville, l'étude de l'avant‑projet détaillé (APD) des voiries et réseaux divers (VRD) de la ville et de la zone d'activités logistiques et enfin l'élaboration du plan de mise en œuvre du projet et des plans d'occupation des sols (POS), a précisé l'établissement. Pour soumissionner, les bureaux d’études doivent justifier d’au moins dix ans d’expérience dans le domaine de l’aménagement urbain, selon la même source. En cas de groupements, le chef de file doit avoir dix années et plus d’activités dans ce domaine. Chaque membre du groupement doit avoir au moins cinq ans d’ancienneté dans l’aménagement urbain, a ajouté le même établissement.

Trois précédents appels d’offres similaires ont été annulés par l’EVMH. Dernier en date : le 1er juin 2010. Après avoir attribué provisoirement le marché à SNC Lavalin pour près de 312 millions d’euros, l’EVNH avait décidé de retirer le marché au groupe canadien. La ville nouvelle de Hassi Messaoud, dont le coût de réalisation est estimé à six milliards de dollars, devrait être réalisée dans un délai de 96 mois sur une superficie de 4483 hectares, selon les prévisions officielles. Le futur «Hassi Messaoud» destiné à une population de 80.000 habitants comprend notamment un «îlot énergie», qui constituera le quartier général des compagnies pétrolières opérant sur les champs pétroliers avoisinants. Il comprendra aussi des immeubles administratifs, des instituts supérieurs, des centres de formation, de recherche et de développement, des lieux et centres de loisirs et de culte et des zones d'activités destinées à la production de biens et services liés aux activités énergétiques et universitaires.