+ Reply to Thread
Results 1 to 3 of 3
  1. #1
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    HB Technologies, un fournisseur algérien d'exception


    Lundi 4 février 2008 -- Implantée à Rouiba, HB Technologies est une société algérienne qui développe des solutions intelligentes en monétique et sécurité d’entreprise. C’est un fournisseur d’exception, une Silicon Valley algérienne, à l’expertise technologique avérée.

    Debout dans un sas, vous regardez droit dans l’œil électronique. Votre identité rétinienne, enregistrée auparavant, est vite reconnue et validée. Vous accédez ainsi aux laboratoires ultramodernes de production et personnalisation de la société algérienne HB Technologies. Basés dans la zone industrielle de Rouiba et implantés sur 7000 m2, ces laboratoires hautement sécurisés servent à la fabrication d’une large gamme de cartes électroniques : à puces (cartes de fidélité, cartes de recharge/gratter, cartes de téléphonie fixe, cartes à puce GSM phase 2+/3G, cartes bancaires). Dans ces locaux sont également conçus des documents d’identification biométrique, ainsi que des logiciels et solutions de développement et sécurité d’entreprise. Sous la conduite du P-dg de HB Technologies, Abdelhamid Benyoucef, nous effectuons une visite des salles de production et de contrôle. Des techniciens, jeunes pour la plupart, affairés devant leurs équipements ultra-perfectionnés, nous accueillent.

    Visite d’une Silicon Valley algérienne

    Première halte, l’unité impression (impression offset, microimpression, usage de la technologie CTP – computer to plate, support plastique en PVC, opacité...). Expliquant les procédés de fabrication, notre hôte nous indique qu’une société étrangère est fortement intéressée par le procédé du polycarbonate que HB Technologies a fortement développé pour l’impression fiduciaire. Nous poursuivons notre tournée dans les autres salles. Des locaux régis informatiquement, au sol antistatique et aux conditions d’humidité, températures et pression similaires à celles des grands laboratoires étrangers. Que ce soit dans la salle de fabrication de bandes magnétiques ou au niveau du contrôle de la qualité et conformité aux normes et standards ISO et Visa notamment. Mais aussi dans les centres d’activation et formalisation des puces, cryptographie et personnalisation des cartes, et au centre recherche-développement. Avec le data serveur, le centre RD constitue le cœur de HB et 14 personnes dont un PHD y travaillent. HB Technologies est une entreprise de droit algérien, créée en février 2004 et entrée en production début janvier 2007. Grâce à l’appui du leader allemand Mühlbauer en matière de formation et de transfert de know-how, la société algérienne a pu développer et concevoir directement des «solutions intelligentes».

    Un positionnement satisfaisant sur le marché monétique, mais…

    Au capital social fixé à 104 millions de dinars, HB Technologies compte accroître son investissement à 2 milliards de dinars d’ici juin 2008. Cette société affiche pour 2007 un chiffre d’affaires de l’ordre de 5 millions d’euros et prévoit de réaliser sept à huit millions d’euros en 2008. Cette Silicon Valley algérienne emploie 84 cadres dont 70% sont des ingénieurs hautement spécialisés. Selon son manager en chef, HB Technologies dispose d’une capacité de production de 70 millions de cartes électroniques par an. Parmi sa clientèle, cette société compte Algérie Poste pour laquelle elle a livré 4,7 millions de cartes à puces pour le retrait. HB a également été choisie par Société Générale Algérie pour lui fournir des cartes bancaires. Outre certains établissements hôteliers d’Alger et de Annaba, HB fournit Anwarnet, un fournisseur d’accès à Internet et opérateur en téléphonie à haut débit. En relevant toutefois que les opérateurs de téléphonie mobile ne font pas appel à ses services. Selon notre hôte, HB Technologies a noué des contacts avec plusieurs sociétés étrangères pour la fourniture de cartes électroniques. Des résultats positifs et un positionnement qui satisfont le manager de HB. Cela, même si notre interlocuteur estime que le marché national de la monétique n’est pas assez ouvert. En ce sens, la Satim (Société d’automatisation des transactions interbancaires et de monétique) recourt de manière systématique à une firme étrangère pour ses commandes. Et de déplorer cette «situation de monopole» alors que notre pays dispose d’un savoir-faire reconnu à l’échelle internationale. Certes, HB Technologies est intéressée par le projet du ministère de l’Intérieur et des Collectivités locales, un projet relatif à la fabrication de cartes d’identité électroniques. Toutefois, Abdelhamid Benyoucef a affirmé qu’ «à ce jour, HB Technologies ne pourra pas participer à ce projet». La raison : l’exigence du ministère de l’Intérieur selon laquelle toute société soumissionnaire doit disposer d’une capacité de 125 millions de cartes déjà commercialisées.

    Des solutions algériennes pour la sécurité d’entreprise

    HB a acquis également un savoir-faire dans la conception de solutions de développement et de sécurité d’entreprises. Et notamment la solution Kalaa qui permet l’authentification forte de sécurité et la protection des systèmes de transmission de données. Une solution qui intéresse des firmes étrangères et que HB Technologies fournit déjà à Algérie Poste. Abordant la problématique de la sécurité d’entreprise, le premier manager de HB Technologies a observé qu’il n’existe aucun organisme de certification des puces dans notre pays. En ce sens, Abdelhamid Benyoucef a affirmé que sa société a une expertise avérée et maîtrise la technologie de la monétique et de la sécurité d’entreprise. Ce fournisseur national d’exception est disposé, selon notre interlocuteur, à participer au développement du projet e-government et à travailler avec les institutions et organismes nationaux intéressées. En rappelant que HB Technologies a présenté ses solutions et logiciels à la dernière édition du Salon des cartes de Paris, tenu en novembre 2007.

  2. #2
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Lundi 21 Juillet 2008 -- La société HB Technologies, pionnière en Algérie dans la production et la personnalisation de cartes intelligentes hautement sécurisées, a obtenu, d’une part, un agrément délivré par Visa international portant approbation de ses installations selon ses standards de sécurité physique et logique et, d’autre part, sa certification selon la norme Iso 9001-2000. Visa international, association internationale, a agréé, le 4 juin 2008, HB Technologies en qualité de vendeur production et personnalisation des cartes selon ses standards de sécurité physique et logique. IQNet et AIB-Vincotte International ont décerné, le 7 juillet 2007, à HB Technologies le certificat de conformité de son système de management de la qualité, selon les exigences de la norme ISO 9001-2000, pour ses activités de production et de personnalisation de sa gamme de cartes intelligentes hautement sécurisées, garantie que HB technologies répond parfaitement aux normes et standards internationaux. HB Technologies recueille ainsi le fruit des efforts déployés dans l’amélioration continue de la qualité de ses produits et de son système de management, politique résolument suivie depuis sa création. Ces reconnaissances constituent un gage de confiance pour ses clients dans la maîtrise des processus de production et de personnalisation de sa gamme de produits, tant pour le secteur des télécommunications que pour le secteur bancaire et celui de l’identification, tels que les cartes d’identification électronique, dont la carte d’identité, le permis de conduire, la carte de santé... HB Technologies est donc, aujourd’hui, un acteur sûr dans le domaine de la carte intelligente en Algérie et à l’international.

  3. #3
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Mercredi 29 Octobre 2008 -- La société algérienne HB Technologies prendra part, du 4 au 6 novembre, au très convoité salon «Cartes & IDentification 2008 » de Paris, a appris toutsurlalgerie (tsa-algerie.com) auprès des dirigeants de cette entreprise. La manifestation parisienne à laquelle participe une cinquantaine de pays est dédiée à la sécurité numérique et aux technologies intelligentes. HB Technologies est une PME algérienne spécialisée dans les technologies de pointe : fabrication de cartes à puces et développement de solutions électroniques pour les banques, la téléphonie, les institutions, les entreprises.

    Basée à Rouiba, cette entreprise présentera au salon parisien deux produits développés à 100% par ses ingénieurs et dans son usine. «Nous allons exposer la carte d'identité polycarbonate et lancer Kalaâ securities, qui est un nouveau logiciel de sécurité pour les entreprises et les institutions. Ces deux produits, de très haute technologie, ont été développés par nos ingénieurs et fabriqués dans notre usine. Ils sont 100% algériens », affirme son PDG Abdelhamid Benyoucef.

    Ce n'est pas la première fois que HB Technologies participe à ce salon, considéré comme l'événement numéro un mondial du secteur. Elle y prend part depuis 2005 aux cotés de grandes entreprises occidentales de hautes technologies. Un exploit pour une entreprise algérienne. «Nous sommes la seule entreprise africaine qui fabrique des cartes à puces et développe des solutions électroniques. Nous avons développé une carte à puce 100% algérienne. Nous avons développé la solution Kalâa avec authentification forte qui permet aux entreprises et institutions de communiquer en toute sécurité via Internet», explique M. Benyoucef.

    Lancée en 1997, HB Technologies possède déjà des références mondiales, après avoir remporté des batailles importantes en matière de certification et un passage réussi aux normes EMV (European Mastercard et Visa). Résultat : le géant mondial de la carte de crédit Visa l'autorise depuis juin dernier à fabriquer ses cartes en Algérie. Cette ascension fulgurante dans le monde des nouvelles technologies, un secteur dominé par quelques firmes basées dans des pays industrialisés, HB Technologies la doit surtout à une équipe de cadres et d'ingénieurs en informatique de niveau mondial. «Nous avons un matériel de dernière technologie et surtout les ressources humaines nécessaires. Nous avons une équipe de recherche et développement (R&D) composée de 12 ingénieurs en informatique. Nous pouvons fabriquer la carte d'identité électronique, le passeport biométrique, les cartes de retrait bancaires et nous avons des solutions pour le développement rapide de la i-gouvernance", ajoute M. Benyoucef.

    Pourtant, HB Technologies souffre d'une marginalisation en Algérie, selon son PDG. Seules Algérie Poste, la BADR, Mobilink (téléphonie) lui ont confié la fabrication de leurs cartes. Les entreprises de téléphonie mobile comme Djezzy, Nedjma et Mobilis la boudent, préférant faire fabriquer leurs puces à l'étranger. «Ces entreprises refusent même de nous recevoir», déplore M. Benyoucef. Le gouvernement ne semble pas non plus sensible à la situation de l'unique entreprise algérienne de haute technologie, en lui préférant des entreprises étrangères, comme pour l'acquisition de la carte Chifa.

    Pourtant, les enjeux sont colossaux, avec des conséquences sur la sûreté de l'Etat et l'espionnage économique. «Pour des questions de souveraineté nationale, l'Algérie doit utiliser des logiciels nationaux, faits par des Algériens en Algérie. Mais, HB Technologies est rarement consulté par le gouvernement, malgré nos compétences dans des domaines ultra sensibles comme la carte à puce et les logiciels de sécurité», ajoute M. Benyoucef. Victime de l'indifférence dans son pays, HB Technologies commence à intéresser les étrangers.

Posting Permissions

  • You may not post new threads
  • You may not post replies
  • You may not post attachments
  • You may not edit your posts