+ Reply to Thread
Page 5 of 5 FirstFirst ... 3 4 5
Results 29 to 31 of 31
  1. #29
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Lundi 21 Mars 2011 -- L’activité industrielle dans le secteur des matériaux de construction a baissé au troisième trimestre de 2010, en dépit de la croissance de la demande et des prix des produits. Selon une enquête réalisée par l’Office national des statistiques (ONS) auprès des chefs d’entreprise, le secteur des matériaux de construction a été «marqué par des hausses de la demande, des prix de vente, mais une baisse de la trésorerie et baisse des effectifs». Pour les prochains mois, les chefs d’entreprise prévoient une hausse de l’activité, de la demande avec une stabilité des prix et des effectifs, ainsi qu’une bonne perspective de la trésorerie. Les capacités de production sont utilisées à près de 75% par plus de 98% du potentiel de production, révèle l’enquête d’opinion qui porte sur le type et le rythme de l’activité industrielle. Selon l’enquête, la majorité des chefs d’entreprise a déclaré que le degré de satisfaction des commandes de matières premières est égal à la demande. La consommation d’énergie a baissé selon 82% des chefs d’entreprise enquêtés, et l’approvisionnement en eau a été suffisant, selon l’ensemble des patrons concernés par l’enquête durant le troisième trimestre 2010. Malgré la hausse des prix, la demande en matériaux de construction a continué à augmenter au troisième trimestre 2010, selon les enquêtés.

    Par ailleurs, 99% des chefs d’entreprise ont déclaré avoir satisfait toutes les commandes reçues et il leur subsiste des stocks de produits fabriqués pour la plupart jugée normale par 80% des concernés. Les effectifs ont encore baissé durant le troisième trimestre 2010, selon la majorité des patrons d’entreprise touchés par l’enquête, en raison principalement de la compression des effectifs : près de 28% trouvent leur niveau de qualification insuffisant et environ 99% des responsables d’entreprise estiment que leur production n’augmentera pas davantage, même en embauchant du personnel supplémentaire. Plus de 2% des patrons enquêtés ont enregistré des arrêts de travail à cause des conflits sociaux supérieurs à six jours pour la plupart des entreprises concernées. Au cours du troisième trimestre 2010, la trésorerie des entreprises du secteur des matériaux de construction a été mauvaise selon plus de 61% des chefs d’entreprise, en raison principalement des charges trop élevées et des remboursements d’emprunts. Près de 13% de ces derniers ont recouru à des crédits, et seulement 4% ont eu des problèmes à les contracter.

  2. #30
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    ALGIERS, April 29, 2011 (AFP) -- Algeria's output of crude oil and natural gas fell by 3.9 percent last year, the National Office of Statistics (ONS) announced Friday. Nevertheless the ONS said the energy sector put in a "good performance" with 5.6 growth overall, mainly due to 25.4 percent jump in refining of crude oil. Production of liquefied natural gas dropped by 12 percent, the ONS said in a report on industrial production. The mining and quarries sectors also declined, by 3.3 percent, mainly due to a fall in the production of raw stone, clay and sand and salt. The fall was also triggered by a 27 percent drop in the production of iron ore. By contrast, the extraction of phosphates and minerals grew by 43 percent and 11.9 percent respectively, after declines of 40.9 percent and 32.4 percent the previous year. Overall, industrial output in the national public sector fell by 2.6 percent in 2010. Besides energy, the wood and paper sector bucked the trend with a 14.8 percent gain.

  3. #31
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Samy Cherroud :


    Dimanche 15 Mai 2011 -- L'activité industrielle (niveau de la production manufacturière, ndlr) était en hausse au 4e trimestre 2010 dans les secteurs public et privé par rapport au trimestre précédent, selon les dernières données de l’enquête d'opinion réalisée auprès des chefs d'entreprises par l'Office national des statistiques (ONS) et rendues publiques ce dimanche 15 mai par l’APS. L'enquête révèle que le niveau d'approvisionnement en matières premières reste inférieur aux besoins exprimés, selon 57% des industriels publics et près de 16% de ceux du privé. En conséquence, plus de 49% du potentiel de production du secteur public et 28% de celui du privé ont enregistré des ruptures de stocks ayant causé des arrêts de travail de 10 jours en moyenne à la majorité des deux secteurs. L’enquête ne précise pas les raisons de cette situation mais elle pourrait être liée à l’introduction du Credoc comme unique moyen de paiement des importations. L'enquête montre aussi que 57% du potentiel de production du secteur public et près de 69% du privé ont enregistré des pannes d'électricité, ayant provoqué des arrêts de travail de moins de 6 jours pour la majorité des entreprises concernées des deux secteurs.

    Selon cette enquête également, près de 1% des entreprises du secteur privé ont enregistré des arrêts de travail en raison de conflits sociaux durant cette période, mais restent inférieurs à 6 jours pour la majorité des concernés, selon l'enquête. Cette enquête porte sur la période qui a précédé les émeutes de janvier dernier. Elles ont été suivies par de nombreux mouvements de grève qui ont touché à la fois le secteur public et privé. Au quatrième trimestre 2010, le taux d'absentéisme est resté inférieur au trimestre précédent, selon plus de 31% des chefs d'entreprises publiques et plus de 33% de ceux du privé interrogés. Pour les prévisions, les chefs d'entreprises des deux secteurs escomptent «de bonnes perspectives» de la production, de la demande et des prix de vente. Toutefois, les industriels du secteur public prévoient une baisse des effectifs contrairement à ceux du privé qui misent sur une augmentation. Quant aux effectifs, ils continuent de chuter en raison des départs volontaires et à la retraite non remplacés, selon les représentants du secteur public. En revanche, ils sont restés stables selon le privé. Cette enquête a été faite auprès de 740 entreprises dont 340 publiques et 400 privées.

+ Reply to Thread
Page 5 of 5 FirstFirst ... 3 4 5

Posting Permissions

  • You may not post new threads
  • You may not post replies
  • You may not post attachments
  • You may not edit your posts