+ Reply to Thread
Page 1 of 3 1 2 3 LastLast
Results 1 to 7 of 16
  1. #1
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Centre commercial et de loisirs de Bab Ezzouar :

    30 Juin 2007 -- Le directeur de Jelmoli SA, Alain Rolland, tente un pari fou. Il recopie le centre commercial de La Praille à Alger. Le chantier s’est ouvert la semaine dernière. Il s’agit du premier équipement de ce type en Algérie, hormis le Riadh el-Feth, construit il y a plusieurs décennies et souffrant d’une grave obsolescence.

    Comme à La Praille, la surface commerciale du nouveau centre s’étendra sur 32000 m2, auxquels s’ajoutent 17000 m2 de bureaux. Il est situé dans le nouveau quartier d’affaires de Bab Ezzouar, à cinq minutes en voiture de l’aéroport et sur un axe direct tarmac-centre-ville. L’ouverture du centre commercial de Bab Ezzouar est prévue en automne 2008. Le devis du projet s’élève à 70 millions de francs. Sa réalisation générera près de 1000 emplois.

    Et Bab Ezzouar n’est qu’un début. Alain Rolland prévoit de bâtir bientôt un deuxième centre commercial à Alger, avant d’essaimer à Oran, Annaba et Constantine. Tout cela alors que son groupe chercherait en ce moment même à vendre tout son parc immobilier en Suisse, estimé à 2,7 milliards de francs. Rencontre à la place du Molard avec un patron joyeux et ambitieux.

    Dans l’élaboration de vos projets algériens vous inspirez-vous de votre centre commercial de La Praille, ouvert le 13 novembre 2002?

    Absolument. La Praille reste notre modèle de référence dans nos projets en Algérie, en Russie, en Suisse ou ailleurs. Il plaît aux locataires et aux clients. Entre début 2003 et fin 2006, le chiffre d’affaires global à La Praille a progressé de 36%, à 160 millions de francs. Carrefour, Zara et Celio ont déjà confirmé leur intention d’ouvrir des magasins à Bab Ezzouar.

    Quelle est la nature juridique de la Société des centres commerciaux d’Algérie (SCCA) dont vous êtes aussi le directeur général?

    Il s’agit d’une société par actions de droit algérien créée il y a quatre mois. Son capital s’élève à 10 millions de dinars, soit 180,000 francs. Il se répartit entre Jelmoli SA (45%) et deux maisons présentes à Genève: Darsi Investment (35%) et Valartis International (20%), cotée à la Bourse suisse.


  2. #2
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0
    Dimanche 1 juillet 2007 -- Le directeur de Jelmoli, M. Alain Rolland, a déclaré dans un entretien accordé au quotidien suisse la Tribune de Genève et publié hier qu’il va tenter de recopier le centre commercial et de loisir de La Praille (Genève) à Alger. Le chantier s’est ouvert la semaine dernière et devrait être inauguré dans un peu plus d’une année.

    Il s’agit du premier équipement de ce type en Algérie, après Riadh El-Feth. Comme à La Praille, la surface commerciale du nouveau centre s’étendra sur 32 000 m2, auxquels s’ajoutent 17 000 m2 de bureaux. Il est situé dans le nouveau quartier d’affaires de Bab Ezzouar et son ouverture est prévue en automne 2008.

    Selon le quotidien helvétique, le devis du projet s’élève à 70 millions de francs suisses, soit près de 4,2 milliards de dinars, et sa réalisation devrait générer près de 1 000 emplois. Mais ce n’est pas tout, puisque Alain Rolland prévoit de bâtir bientôt un deuxième centre commercial à Alger, avant de se diriger vers d’autres villes du pays comme Oran, Annaba et Constantine.

    Tout cela alors que son groupe cherche en ce moment même à vendre tout son parc immobilier en Suisse, estimé à 2,7 milliards de francs. Selon M. Rolland, le centre commercial de La Praille reste «le modèle de référence dans les projets que le groupe prévoit de développer en Algérie, en Russie, en Suisse ou ailleurs, car il plaît aux locataires et aux clients».

    D’ores et déjà Carrefour, Zara et Celio ont confirmé leur intention d’ouvrir des magasins au niveau du centre de Bab Ezzouar. Pour gérer ses projets, Jelmoli a créé il y a quatre mois la Société des centres commerciaux d’Algérie (SCCA), une société par actions de droit algérien au capital social de 10 millions de dinars, réparti entre Jelmoli SA (45 %) et deux maisons présentes à Genève : Darsi Investment (35 %) et Valartis International (20 %).

    La Suisse promeut la destination Algérie En attendant la réalisation de ces projets, les responsables du Centre de La Praille ont lancé une opération de charme pour promouvoir la destination Algérie puisqu’ils ont décidé de lui consacrer une semaine, entre le 2 et le 7 juillet, dans les locaux mêmes du centre.

    Les visiteurs seront ainsi invités à «découvrir la beauté, l’immense patrimoine culturel et les richesses insoupçonnées de l’Algérie», peut-on lire sur une annonce publicitaire diffusée sur le site web du centre. Ils sont aussi appelés à découvrir, à travers un stand d’Air Algérie, «des démonstrations d’artisanat algérien, des expositions de bijoux et d’objets d’art ainsi qu’une exposition photographique de taille, accompagnée d’une présentation d’habits traditionnels algériens».

    Par ailleurs, des porcelaines peintes à la main, réalisées par l’artiste algéro-suisse Yasmine Abbas-Terki, sont également visibles à la Lancy Galerie, située au 2e étage du centre. Enfin, un concours sera organisé mettant en jeu un séjour pour 2 personnes en Algérie.


  3. #3
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Mercredi 7 Novembre 2007 -- Un centre commercial et de loisirs construit sur le modèle du suisse « La Praille » verra bientôt le jour à Alger. Actuellement en chantier à Bab Ezzouar, à proximité de l'aéroport d'Alger, il aura une superficie de 32 000 m2, aux*quels s’ajouteront 17 000 m2 de bureaux.

    Comme à Genève, «la Praille» d'Alger accueillera des hypermarchés, des boutiques de luxe, des salles de spectacles et des bureaux. Un véritable village touristique et commercial où les touristes et les consommateurs pourront se croiser. Il comprendra notamment un hypermarché Carrefour et des boutiques de grandes marques de prêt à porter et de cosmétiques : Zara, Celio, Swatch, Carré Blanc, Yves Rocher….

    L'ouverture de «la Praille Alger» est prévue pour l’automne de l’année 2008. Plus de 1000 emplois seront créés par la SCCA (Société des centres commerciaux d'Algérie) en charge du projet. La réalisation d'un second centre commercial est prévue à Alger, qui sera suivie d'ouvertures à Annaba, Constantine et Oran.


  4. #4
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0
    Lundi 12 novembre 2007 -- Le premier centre commercial et de loisirs d’Algérie ouvrira ses portes en novembre 2008, a annoncé hier le directeur général de la Société des centres commerciaux d’Algérie (SCCA), M. Alain Roland. «Implanté à Bab Ezzouar, le projet qui a nécessité un investissement de 48 millions d’euros représente une aubaine pour les entreprises algériennes de construction qui ont été associées au projet», a affirmé M. Roland lors d’une conférence de presse hier à Alger.

    Soulignant l’impact économique du centre pour la région et pour l’Algérie, ce responsable a affirmé la création à terme de 1 000 emplois qualifiés pour la plupart dans la vente, la gestion ou la maintenance. Quant à son impact commercial, le directeur général de SCCA a assuré que le Centre favorisera l’implantation de nouveaux acteurs du commerce international, mais il permettra aussi le développement du commerce de détail local.

    Le Centre commercial et de loisirs se situe dans le nouveau quartier des affaires de Bab Ezzouar. Il comprendra quelque 60 enseignes de commerce, services et loisirs qui seront développées de manière harmonieuse sur trois niveaux, a-t-il expliqué dans une présentation sur diapositives.

    Au total 32 000 m2 de surface de vente modulables seront attribués à des marques internationales et à des spécialistes du commerce de détail. Un hypermarché de quelque 7 000 m2 occupera une partie du rez-de-chaussée, en plus de plusieurs espaces de restauration et de huit salles de cinéma.

    Deux tours de bureaux de 15 500 m2 de surface y seront construites. Pour faciliter l’accès, ce building commercial sera doté d’un parking de près de 900 places en sous-sol. Pour M. Roland, le Centre commercial et de loisirs, qui s’intègre harmonieusement aux constructions existantes, représente un environnement commercial stimulant puisqu’il sera quotidiennement fréquenté par 50 000 personnes. «La proximité d’un quartier populaire de logements et de l’université d’Alger, avec ses 40 000 étudiants renforce l’attractivité du site déjà soutenu par la présence d’hôtels, des deux compagnies aériennes Air Algérie et de Aigle Azur et de banques», a-t-il noté.

    Soulignant l’architecture de qualité caractérisant cet édifice, le président du SCCA a annoncé que le Centre commercial et de loisirs d’Algérie a sélectionné pour être présenté à Cannes dans le cadre d’un concours international de l’immobilier commercial.

    Il convient de rappeler que la Société des centres commerciaux d’Algérie compte au nombre de ses actionnaires le groupe suisse Jelmoli Holding, SWX de Zurich, reconnu pour son expérience dans la conception, le financement, la réalisation et la gestion de centres commerciaux et de loisirs.

    Parmi les autres actionnaires et co-investisseurs de référence, son directeur général cite également Valartis, une institution bancaire suisse également cotée et qui apporte des garanties financières complémentaires. «Ce programme de développement a donc la faveur d’investisseurs institutionnels et de responsables de projets expérimentés, gages de meilleurs standards de qualité et de réussite», a-t-il assuré.


  5. #5
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

  6. #6
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0
    Mercredi 28 novembre 2007 -- Jelmoli prend pied en Afrique du Nord. Le groupe zurichois a créé en Algérie une société avec d'autres partenaires suisses, dans le but de financer à hauteur de 80 millions de francs la construction du premier centre commercial d'Alger.

    L'entité nouvellement formée a pour nom Société des centres commerciaux d'Algérie (SCCA). Jelmoli, actif dans la distribution et l'immobilier, détient 45% du capital de la SCCA. Les deux autres partenaires sont les sociétés genevoises Darsi Investment (35%) et Valartis International (20%).

    Le futur centre commercial d'Alger de la SCCA est un projet d'envergure qui sera construit sur le modèle de "La Praille" à Genève. Les travaux, en cours depuis juillet dernier s'achèveront, pour la partie commerce, fin novembre 2008.

    D'autres implantations dans les villes d'Oran, Annaba, Constantine, ainsi que celle d'un deuxième complexe similaire à Alger sont en cours détude. Le groupe planifie aussi son implantation au Maroc. Trois raisons expliquent le choix d'Alger pour les investisseurs suisses.

    "Une économie en plein développement et une stabilité politique retrouvée, un marché du commerce de détail à fort potentiel avec la présence de plusieurs enseignes internationales au travers de franchises, une facilité d'implantation et d'investissements pour les entreprises étrangères, et l'absence d'un centre commercial dans le pays", précise Philippe Eberhard, porte-parole de la SCCA.


  7. #7
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Mardi 20 Mai 2008 -- Le projet de réalisation du centre de commerce et de loisirs de Bab Ezzouar vient d'être avalisé, avant-hier, par le conseil national de l'investissement. Présenté par l'Agence nationale de développement de l'investissement (Andi), ce centre commercial devrait ouvrir ses portes fin 2008. C'est dans ce contexte qu'une conférence de presse est prévue ce dimanche, dans les bâtiments du chantier en présence de Alain Rolland, directeur général de la société des Centres commerciaux d'Algérie (SCCA). Cette rencontre va permettre d'aborder plusieurs projets d'investissements et de développement prévus en Algérie, d'acquérir l'état d'avancement du chantier, la mise en location des bureaux et la situation de la commercialisation en présence de deux principaux futurs locataires, en l'occurrence, l'hypermarché Uno, du groupe Cevital et le cinéma miltiplex. La rencontre sera, également, ponctuée d'une visite de chantier en présence d'imminents architectes de l'entreprise BEG.

    Pour mémoire, le Centre commercial et de loisirs de Bab Ezzouar représente un investissement de 5,1 milliards de DA. Il s'agit du 1er complexe de cette importance en Algérie, avec plus de 65 magasins, 840 places de parking et 16 000 m2 de surface de bureaux. Les retombées économiques sont, cependant, importantes tant pour les entreprises de construction qu'en terme de création d'emplois à terme. Quelque 50 000 visiteurs sont, également, attendus chaque jour dans cet espace de loisirs très accessible de par sa position stratégique, car se situant au centre de plusieurs agglomérations et à proximité de l'université de Bab-Ezzouar et non loin de l'aéroport international. Quelque 60 enseignes de commerces, services et loisirs sur 3 niveaux, plusieurs espaces de restauration, des salles de cinéma, un bowling ou encore une garderie, deux tours de bureaux sont, par ailleurs, prévus dans ce centre. Un véritable village touristique et commercial où les touristes et les consommateurs pourront se croiser.

    D'ailleurs, Alain Rolland prévoit de bâtir bientôt un deuxième centre commercial à Alger, avant d'essaimer à Oran, Annaba et Constantine. Tout cela alors que son groupe chercherait, en ce moment même, à vendre tout son parc immobilier en Suisse, estimé à 2,3 milliards de dollars. Ce groupe est reconnu pour son expérience dans la conception, le financement, la réalisation et la gestion de centres commerciaux. Il a à son actif la réalisation des Centres de commerce et de loisirs de Genève et de Moscou. La société s'engage ainsi à réaliser à Bab Ezzouar une infrastructure aux standards internationaux.

Posting Permissions

  • You may not post new threads
  • You may not post replies
  • You may not post attachments
  • You may not edit your posts