+ Reply to Thread
Results 1 to 5 of 5
  1. #1
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Le 6ème Salon international des travaux publics du 15 au 18 novembre à Alger


    Mercredi 5 novembre 2008 -- Le 6 ème Salon international des travaux publics (SITP 2008) se tiendra du 15 au 18 novembre au Palais des expositions des Pins Maritimes à Alger, apprend-on mercredi auprès du ministère des Travaux Publics. Organisée conjointement par le ministère des Travaux Publics et la Société algérienne des foires et exposition (SAFEX), cette 6 ème édition, à laquelle 239 exposants nationaux et étrangers, ont déjà confirmé leur participation, est placée sous le thème " les travaux public votre fidèle partenaire", a précisé la même source. Cette manifestation économique destinée aux professionnels du secteur des Travaux Publics verra la participation de 141 entreprises algériennes et 98 exposants représentant des sociétés étrangères issues de 10 pays. Outre l'Algérie qui sera représentée par 33 entreprises publiques et 108 privées, le salon verra la participation de sociétés issues d'Allemagne, de France, d'Italie, d'Espagne, de Turquie, de Chine, de Corée, de Portugal, de Tunisie et du Danemark. Le 5 ème salon international des travaux publics qui s'est tenu l'année dernière a vu la participation de 67 entreprises étrangères représentant 16 pays et 144 sociétés algériennes publiques et privées, rappelle-t-on.

  2. #2
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Jeudi 13 Novembre 2008 -- Vingt-neuf organismes et entreprises françaises prendront part à la 6e édition du Salon international des travaux publics (SITP-2008), qui se déroulera du 15 au 18 novembre à Alger. Pour la circonstance, le pavillon français sera géré par l’Agence pour le développement international des entreprises (Ubifrance) et la mission économique près l’ambassade de France à Alger. Les visiteurs auront à rencontrer, entre autres, des spécialistes dans les domaines du forage, des coffrages, des fondations spéciales, des travaux en accès difficile, de la construction parasismique, des études et diagnostics routiers, des matériels de travaux publics et des logiciels spécifiques.

  3. #3
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Samedi 15 novembre 2008 -- Très attendu par les professionnels du secteur, le 6e Salon international des travaux publics (STIP) ouvre ses portes aujourd’hui au palais des Expositions des Pins-Maritimes à Alger. Organisée conjointement par le ministère des Travaux publics et la Société algérienne des foires et exposition (SAFEX), cette manifestation est placée, cette année, sous le thème «Les travaux publics, votre fidèle partenaire». Ainsi, le coup de starter sera donné par le ministre de tutelle, Amar Ghoul, pour permettre aux opérateurs, tant nationaux qu’étrangers, d’exposer leurs produits ainsi que d’échanger leurs expériences, trois jours durant (du 15 au 18 novembre). Cette manifestation, devenue tradition ces dernières années, se présente donc comme une aubaine à saisir par tous les opérateurs du secteur. Y participeront quelque 239 exposants nationaux et étrangers. Soit 141 entreprises algériennes, dont 33 publiques et 108 privées, et 98 exposants représentant des sociétés étrangères issues de 10 pays (Allemagne, France, Italie, Espagne, Turquie, Chine, Corée, Portugal, Tunisie et Danemark).

    Le SITP tenu en 2007, rappelons-le, a vu la participation de 67 entreprises étrangères représentant 16 pays et 144 sociétés algériennes publiques et privées. Comme chaque année, le présent STIP vise à encourager la coopération en matière de recherche ainsi que le transfert de technologies dans le domaine des nouveaux matériaux et de la construction. Les opportunités qu’offre le marché algérien des travaux publics, depuis la relance de grands projets, suscitent de plus en plus l’intérêt des entreprises étrangères. En effet, les projets d’infrastructures de «prestige» sont désormais nombreux et de taille importante : parachèvement du programme aéroportuaire du pays, achèvement du métro d’Alger, amélioration et réhabilitation des infrastructures portuaires, et le mégaprojet de l’autoroute est-ouest avec la construction de pas moins de 60 ouvrages d’art par an.

    Les projets de taille plus réduite abondent également : construction et renforcement des infrastructures urbaines et nationales ainsi que la réhabilitation des infrastructures routières existantes. Voilà tout un programme tracé par le gouvernement pour bâtir l’Algérie de demain. Compte tenu des moyens financiers disponibles, générés ces dernières années, du fait du niveau élevé des cours mondiaux des hydrocarbures, le critère coût n’est plus alors le seul paramètre étudié en Algérie, sinon la qualité des travaux et le savoir-faire des prestations offertes par les fournisseurs. D’où l’intérêt croissant des entreprises tant étrangères que nationales à présenter leur savoir-faire dans le plus important Salon algérien des travaux publics. C’est le moment idéal pour se renforcer sur le marché algérien.

  4. #4
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Dimanche 16 Novembre 2008 -- C’est un Amar Ghoul revigoré qui s’est exprimé, hier, à l’ouverture du 6e Salon international des travaux publics (SITP 2008). Quoique toujours exigeant, le ministre des Travaux publics, qui a donné le coup d’envoi de cette manifestation, s’est en effet félicité du bon déroulement de cet événement, notamment des avancées enregistrées cette année par rapport aux exercices précédents. «Nous accueillons ce Salon avec une très grande satisfaction», a déclaré, dans la foulée, M. Ghoul, avant de mettre en relief deux aspects «importants» : La qualité des produits exposés et le saut quantitatif des participants à ce rendez-vous. «Nous enregistrons avec satisfaction la qualité des équipements, du matériel et des prestations proposés cette année, mais aussi le nombre croissant des exposants autant nationaux qu’étrangers», a déclaré M. Ghoul, tout en mettant en valeur «la cohabitation positive» entre les différents acteurs du secteur, qu’engendre ce genre de manifestation.

    C’est durant de pareilles occasions, a-t-il dit, que des accords de partenariat peuvent être signés entre opérateurs. Le ministre a insisté cependant sur un partenariat «gagnant-gagnant», en vue d’élever le niveau des réalisations. M. Ghoul n’a pas manqué de souligner que son département donnera «toutes les garanties possibles, pour tous les opérateurs, à travers des dispositions légales». Mais toujours intransigeant, le ministre a réaffirmé son «exigence» sur la qualité des travaux, qui, insiste-t-il, constitue un long processus à suivre de près. Quant à «l’engouement extraordinaire» enregistré lors de ce 6e STIP, le ministre a fait savoir que 273 exposants dont 106 étrangers y ont pris part. Ces derniers sont venus de 15 pays (Allemagne 19, France 34, Italie 24 et Turquie 18 sont les pays présents en force). Les exposants nationaux, eux, sont représentés par 197 entreprises dont 32 du secteur public.

    «Nous avons décelé une nette progression des participants par rapport aux précédents Salons», a martelé le ministre. Ce qui, dit-il, dénote donc «la stabilité retrouvée par notre pays, ce qui rend conséquemment le marché de plus en plus attractif». En effet, plusieurs grands projets sont engagés ces dernières années par le gouvernement, d’où l’intérêt croissant des opérateurs, tant nationaux qu’étrangers. Ainsi, le 6e SITP, organisé conjointement par le ministère des Travaux publics et la SAFEX, sous le thème «Les travaux publics votre partenaire», et qui devrait s’allonger jusqu’au 18 novembre, se place sous le signe du partenariat. Il convient de signaler, enfin, que plusieurs spécialités sont présentes au SITP, entre autres les grands travaux d’infrastructures et d’ouvrage d’art, travaux d’entretien routier et équipements routiers.

  5. #5
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Dimanche 16 Novembre 2008 -- Contrairement au précédent (SITP 2007), lors duquel les américains ont brillé par leur absence, cette année, un stand représenté par une grande entreprise américaine, «Almix «, n’a pas manqué d’attiré l’intention des visiteurs du SITP 2008, à leur tête le ministre des travaux publics. En effet, Amar Ghoul a même fait une halte, dans ce Stand, au cours de laquelle, les responsables de cette grande firme n’ont pas manqué de proposer leur service au ministre. Présente depuis 2003 en Algérie, ALMIX, est une entreprise leader dans la construction d’enrobées, avec une capacité de production allant de 50 à 500 tonne par heur (TPH), s’est montré plus que jamais intéressée par le marché algérien. Ce leader, d’une expérience de plus d’un demi siècle (50 ans), et qui dispose actuellement de l’exclusivité en Afrique du nord, entend même s’intégrer, et se renforcer sur le marché algérien. «Nous voulons, à terme l’intégration de notre société en Algérie à hauteur de 85%. D’ici environ 18 mois», a déclaré à Djamel Harat, directeur du bureau d’Alger de ALMIX, que nous avons rencontré dans stand de son entreprise, au SITP 2008. Mieux, a-t-il ajouté, le big-boss d’ALMIX ambitionne même l’installation d’une «usine en Algérie» pour le montage fabrication des équipements. Il a précisé dans ce sens que des pourparlers sont «en cours» entre les responsables algériens et américains. Un projet qui pour le moins va généré, des centaines de postes d’emplois, outre l’alimentation des grands projets déjà engagés par l’Algérie. Précisant que le responsable américain préfère l’Algérie par rapport au pays voisins où il est également installé, M. Harat a indiqué qu’avec la réalisation de cette usine, ALMAX pourra casser les prix de 8 fois moins !

Posting Permissions

  • You may not post new threads
  • You may not post replies
  • You may not post attachments
  • You may not edit your posts