+ Reply to Thread
Results 1 to 2 of 2
  1. #1
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    L'Eco, un nouveau mensuel de l’économie et de la finance


    Samedi 20 decembre 2008 -- Un nouveau-né est venu enrichir l’espace médiatique national qui connaît un certain déficit en matière de revues spécialisées surtout économiques. Il s’agit de l’Eco, dédié au monde de l’économie et de la finance. Ce nouveau mensuel ambitionne d’ouvrir des débats et d’apporter des éclairages sur tous ce qui se passe dans le domaine économique et financier algérien et au-delà. La lettre de l’éditeur informe que l’ambition de l’équipe «est de contribuer à créer un espace d’échanges et de réflexions sur les questions économiques en se situant dans des perspectives prometteuses».

    Et d’ajouter que «tout le monde est convaincu que c’est dans l’économie d’aujourd’hui, aussi bien par sa pensée que par sa pratique, que s’exprime le génie national d’un pays. Seules les performances économiques conduisent au progrès social et au développement durable». Son équipe rédactionnelle a concocté, pour le numéro zéro, un menu riche en informations qui aborde plusieurs sujets économiques. «L’énergie d’aujourd’hui doit financer l’énergie de demain» est le titre de la une. Ce thème d’actualité a été abordé dans un entretien avec le directeur de recherche au Centre de développement des énergies renouvelables (CDER) M. Sifeddine Labed.

    Un autre article a été dédié au secteur du gaz qui «se cherche toujours une voie mercantile qui puisse lui permettre d’avoir une meilleure structuration, d’où le débat de plus en plus insistant sur la naissance d’une Opep du gaz», écrit son auteur. Les nouvelles normes comptables ont fait l’objet d’un dossier avec des titres «l’IFRS, un risque à prendre», «de la comptabilité mécanique à la comptabilité intelligente». Nous pouvons lire également un entretien avec un expert-comptable tunisien qui s’exprime sur cette démarche en disant que «l’adaptation de l’IFRS dépend du génie algérien et qu’il faut éviter les erreurs des voisins».

    La réforme financière a été aussi abordée avec un expert financier international qui met l’accent sur la nécessité de former 10 000 personnes pour sa mise en œuvre. «Le CPA et la crise financière» a été l’autre sujet traité. A tous ces thèmes s’ajoutent ceux de l’industrie du ciment, mais également une enquête sur les mariages en Algérie : combien ça coûte ? Ainsi, du commerce aux TIC en passant par l’urbanisme et la loi de finances 2009, aux prix des matières premières, ce magazine est riche en lecture. L’Eco n’a pas omis de revenir sur l’envolée économique en Tunisie et sur le volume des investissements du Japon en Afrique en 2012.

    Bon vent à toute l’équipe et longue vie au nouveau-né.

  2. #2
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Lundi 16 Février 2009 -- Le numéro 1 de l’Eco, le nouveau mensuel de l’économie et de la finance, vient de paraître. Riche en informations économiques et financières, ce nouveau-né qui vient d’enrichir le paysage médiatique algérien pourra être un support supplémentaire pouvant contribuer à l’amélioration de l’action économique du pays. Se voulant actuel et à l’heure de l’économie mondialisée, l’Eco dont le patron est Amine Echikr, un ancien journaliste de la Tribune, a ouvert la une de la revue sur la crise financière actuelle et même ses répercussions sur notre pays. La revue, comprenant une soixantaine de pages, est riche en rubriques économiques. Commerce urbanisme, entreprise, conjoncture, finances, TIC, infrastructures, transport, portrait, reportage, sont, entre autres, les différentes parties qui composent l’Eco. On peut également trouver dans le premier numéro tout un reportage sur l’une des communes d’Oum El Bouaghi. Ainsi, même si la revue est dédiée à l’économie, l’équipe de l’Eco a jugé nécessaire de faire de localités éloignées et des zones rurales l’objectif de toute politique économique. Rien n’a échappé à l’Eco, pour être à la hauteur des attentes ; notamment du lectorat spécialisé mais aussi les simples lecteurs avides d’une information économique croustillante. Il a consacré, en fait, plusieurs pages à l’actualité économique internationale. Les matières premières, le développement en Afrique et les derniers développements de la crise économique sont autant de sujets qui figurent dans le dossier crise. Ce magazine mensuel, qui vient ainsi s’intéresser à l’information économique, va contribuer, à coup sûr, à rehausser le débat économique mais aussi à apporter des éclaircissements concernant les innombrables thématiques économiques qui intéressent, en premier lieu, le citoyen algérien. Bon vent et longue vie à l’Eco.

Posting Permissions

  • You may not post new threads
  • You may not post replies
  • You may not post attachments
  • You may not edit your posts