+ Reply to Thread
Page 3 of 3 FirstFirst 1 2 3
Results 15 to 18 of 18
  1. #15
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    February 16, 2010 (Bloomberg) -- Aabar Investments PJSC, the Abu Dhabi fund that is the biggest shareholder in Daimler AG, said it’s board approved investing in Herrenknecht Tunnel-Boring International LLC. Aabar will hold 51 percent in the joint venture. The board also approved an investment in a joint venture with Ferrostaal and the Algerian government, according to a statement on the company Web site today.

  2. #16
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Lounes Guemache :


    Samedi 9 Octobre 2010 -- L’Algérie aura bien sa première voiture. Alors que le gouvernement peine à faire aboutir les projets industriels avec les groupes étrangers, l’armée semble plus efficace. Le projet de l’usine de montage de véhicules en Algérie lancé en mars dernier avec le fonds d'investissement public d'Abou Dhabi, Aabar Investments, avance au rythme prévu dans l’accord, a appris TSA de source proche du dossier. Discrètement mais sûrement, les premiers véhicules produits en Algérie vont sortir des chaînes de montage dans les prochains mois, dès 2011. «C’est le seul projet lancé ces dernières années qui se réalise dans de bonnes conditions», ajoute notre source. La réalisation du projet est entourée d’un grand secret mais une partie de la production pourrait servir à équiper l'armée algérienne.

    Annoncé en mars dernier par Aabar, le projet a été mis en place rapidement. Il a échappé aux nombreuses entraves administratives qui empêchent d'autres investissements de se réaliser. En plus du fonds Aabar Investments, cinq firmes allemandes font partie de ce projet qui prévoit de produire 10.000 véhicules par an en Algérie. Il s'agit de Ferrostaal, Rheinmetall, Daimler, Deutz et MTU. Trois sites de production sont prévus à Tiaret, Aïn Smara et Oued Hamimine. Certains seront créés et d'autres installés dans d'anciennes usines qui seront modernisées. Le projet est dirigé par MAN Ferrostaal.

  3. #17
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Riyad Hamadi :


    Mardi 22 Mars 2011 -- L’armée algérienne renforce son partenariat avec le groupe allemand Daimler qui produit les véhicules et camions de marque Mercedes. Le ministère de la Défense nationale et le ministère de l'Industrie, de la Petite et Moyenne entreprise et de la Promotion de l'investissement, ont procédé en effet ce mardi 22 mars à Alger avec le Fonds d'investissement Aabar d'Abu Dhabi (Emirats arabes unis) et le groupe allemand Daimler, à la signature d'un protocole d'accord de partenariat industriel et commercial pour la modernisation et l'extension de la plate-forme de production de véhicules industriels de la SNVI à Rouiba près d’Alger. Le ministère de la Défense, Daimler et Aabar ont déjà signé un accord pour la production de véhicules militaires destinés à l’armée sur le site de l’usine automobile de Tiaret. Les parties signataires de ce protocole ont convenu de créer, dès cette année une société commune algéro-émiratie. Cette société, dès les premières années, et après remise à niveau des installations devra produire 8.500 véhicules industriels/an de tout type et de marque et label Mercedes-Benz. L'objectif est d'atteindre 16.500 véhicules/an cinq ans plus tard. Ce partenariat sera accompagné d'une action soutenue d'intégration locale, notamment à travers la production des moteurs nécessaires à ces véhicules par le complexe de Oued Homimine, situé à Constantine, ainsi que la relance du réseau national de sous-traitance. L'Aabar possède 9% des parts de Daimler, ce qui en fait le principal actionnaire.

  4. #18
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    March 23, 2011 -- On March 22, 2011, Daimler AG , the Algerian government, and Aabar Investments PJS signed a memorandum of understanding with regard to the assembly of trucks and buses. The project encompasses the supply of vehicle parts to Algeria for local assembly in Rouiba. Daimler will provide technology and supply parts and components on a contractual basis. The Abu Dhabi-based company Aabar Investments PJS and the Algerian government will establish a joint venture in Rouiba, Algeria, that will be responsible for the operational management of the vehicle assembly facility. Peter Alexander Trettin, the Daimler executive responsible for the sale of Mercedes-Benz vehicles in Central and Eastern Europe, as well as Africa and Asia said: “We are strengthening our presence in North Africa and exploiting the Algerian market’s growth potential for vehicles of all kinds. The project also helps us to make a positive contribution to Algeria’s economic development. In this way, Daimler is creating new jobs in Algeria and safeguarding jobs at our German plants.” Daimler and Aabar had already signed an initial memorandum of understanding with the Algerian government on July 28, 2009. In line with this agreement, Daimler will supply modules to an assembly plant in Tiaret, Algeria, for the production of Sprinters, Unimogs, and G-Class vehicles. Through its projects in Algeria, Daimler is supporting the economic cooperation between Germany and Algeria that was agreed on in the protocol of the first German-Algerian Joint Economic Commission, which was signed on March 9, 2011 by the German and Algerian governments. In this context, a training program will be carried out in cooperation with the Algerian government and Aabar in line with Germany’s work-study training system. Aabar owns a 9 percent share in Daimler AG , which makes it the company's largest individual shareholder. For Daimler and its major shareholder Aabar, the activities in Algeria constitute another joint project for promoting close cooperation.

Posting Permissions

  • You may not post new threads
  • You may not post replies
  • You may not post attachments
  • You may not edit your posts