Algeria.com Discussion Forum - Powered by vBulletin


+ Reply to Thread
Page 1 of 2 1 2 LastLast
Results 1 to 7 of 10
  1. #1
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Libya - Algeria business ties


    December 7, 2009 -- Some 140 companies from Tunisia, Algeria, Morocco, Mauritania and Libya are demonstrating their products this week in Tripoli at the 2nd Maghreb Industrial and Agricultural Fair, PANA reported. The one-week event, which opened on Saturday (December 5th), also features food production equipment, household appliances, handicrafts and tourist services. Morocco will host next year's fair.

  2. #2
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Dimanche 10 Janvier 2010 -- L’Algérie et la Libye devraient renforcer le cadre juridique régissant leurs relations commerciales afin d’augmenter le volume de leurs échanges, estime le ministre délégué chargé des Affaires maghrébines et africaines, M. Abdelkader Messahel. Les échanges commerciaux entre l’Algérie et la Libye n’ont pas excédé 50 millions de dollars au cours de 2008. Un résultat jugé trop faible par rapport aux opportunités de partenariat existant entre les deux pays. Dans son allocution prononcée à l’occasion de l’ouverture des travaux de la commission de suivi algéro-libyenne, qui a pris fin hier à Alger, le ministre a insisté sur l’impératif d’«accélérer la réalisation du passage douanier unifié sur le point frontalier Debdab-Ghadames» afin de «faciliter le transit des marchandises entre les deux pays». M. Messahel a souligné la nécessité d’intensifier les rencontres entre les opérateurs économiques, les hommes d’affaires et les investisseurs des deux pays pour saisir les opportunités dans ce domaine. Concernant les investissements communs, le ministre a estimé que les deux pays étaient appelés à adopter les solutions adéquates qui serviraient les intérêts des deux parties. Il a ensuite rappelé que l’Algérie et la Libye avaient engagé ces dernières années de gigantesques projets de développement dans plusieurs domaines, notamment ceux des infrastructures, de l’habitat, du bâtiment et du tourisme.

    Intérêt particulier pour l’énergie et la dimension humaine

    Le ministre a, d’autre part, évoqué le secteur de l’énergie dans la relation de coopération bilatérale ainsi que la dimension humaine qui doit «faire l’objet d’un intérêt particulier en tant que vecteur et objectif de toute coopération fructueuse et efficace». La levée des restrictions administratives et financières sur le séjour et le déplacement des citoyens des deux pays ne fera que «renforcer les liens entre les deux peuples», a-t-il ajouté, cité par l’APS. Concernant les travaux de cette commission préparatoire à la grande commission mixte algéro-libyenne, prévue en février prochain à Tripoli, M. Messahel a souligné qu’ils constituent une étape importante dans l’évaluation globale et objective du bilan de la coopération bilatérale dans tous les domaines. Pour M. Messahel, cette rencontre permettra de faire le point sur la mise en œuvre des décisions et des recommandations de la commission exécutive de la grande commission mixte et de faire face aux difficultés rencontrées dans certains secteurs : «Les délégations des deux pays sont appelées à renforcer et à rationaliser les mécanismes de coopération en cernant les problèmes et les difficultés qui entravent cette coopération.» Il s’agit, a-t-il souligné, de faire des propositions pour pallier ces difficultés d’un point de vue stratégique par une nouvelle approche qui repose sur la relance de la coopération dans les secteurs prioritaires dans la stratégie de développement des deux pays. Pour sa part, le secrétaire aux affaires arabes de la Libye, Ibrahim Boukraa, a indiqué que les échanges commerciaux entre les deux pays n’étaient pas satisfaisants, soulignant la nécessité de les relancer et de les dynamiser pour les hisser au niveau des relations politiques algéro-libyennes «historiques et séculaires», qui constituent, a-t-il ajouté, un «exemple en matière d’entente et de concertation». M. Boukraa a imputé l’état actuel des échanges commerciaux à des contraintes administratives et bureaucratiques tout en mettant l’accent sur «le travail sérieux et responsable» à accomplir pour impulser un souffle nouveau et fort aux relations économiques entre les deux pays dans différents domaines, notamment ceux du commerce, des investissements, du pétrole, de l’énergie et des communications.

  3. #3
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Dimanche 10 Janvier 2010 -- Le Premier ministre libyen, Baghdadi Mahmoudi est arrivé dimanche matin pour une « visite de travail » à Alger avant la réunion de la « grande commission mixte » entre les deux pays voisins prévue cette année à Tripoli, a annoncé l'agence APS. M. Mahmoudi a été accueilli par son homologue Ahmed Ouyahia, avec qui il devait avoir des entretiens dans la journée. Le comité de suivi entre les deux pays a siégé vendredi et samedi à Alger "en préparation de la réunion de la Grande commission mixte prévue à Tripoli au cours du premier trimestre 2010", a précisé un communiqué des services de M. Ouyahia.

    Le ministre délégué chargé des Affaires maghrébines et africaines, Abdelkader Messahel a affirmé à l'issue des cette réunion samedi soir que les deux parties avaient abouti à "la résolution de tous les dossiers en suspens" en matière de coopération bilatérale, a rapporté dimanche l'agence APS. Les deux parties ont notamment défini les domaines de coopération et de partenariat dans les secteurs de l'énergie, l'agriculture, la recherche scientifique, la sécurité alimentaire et les nouvelles technologies, a-t-on indiqué de même source. Un groupe de travail a été chargé d'examiner les questions portant sur le commerce bilatéral et les perspectives de son développement, a ajouté M. Messahel.

    Le secrétaire libyen aux affaires arabes, Ibrahim Boukraa a pour sa part indiqué que le comité de suivi a été marqué par "une détermination commune à promouvoir la coopération économique entre les deux pays à des niveaux acceptables". La Grande commission mixte algéro-libyenne devra parvenir lors de sa prochaine session à "mettre au point une feuille de route pour l'évaluation et le suivi de la coopération bilatérale dans tous les domaines, notamment économique et commercial", a ajouté M. Boukraa, cité par APS. Les travaux du Comité de suivi seront présentés dimanche à MM. Mahmoudi et Ouyahia.

  4. #4
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Dimanche 10 Janvier 2010 -- Le Premier ministre libyen Baghdadi Mahmoudi a effectué dimanche une courte "visite de travail" à Alger avant la réunion de la "grande commission mixte" entre ces deux voisins à Tripoli, a annoncé l'agence APS. M. Mahmoudi a remis au président Abdelaziz Bouteflika un message du dirigeant libyen Mouammar Kadhafi. L'APS indique que le message portait notamment sur "l'approfondissement des relations bilatérales dans les domaines de la coopération économique, de l'investissement et la concertation politique permanente entre les deux pays". Le Premier ministre libyen et son homologue algérien Ahmed Ouyahia ont signé dans la journée un document adopté à l'issue d'une réunion du comité de suivi entre les deux pays qui a siégé vendredi et samedi à Alger pour préparer les travaux de la Grande commission mixte en février à Tripoli, a-t-on précisé de même source. M. Ouyahia a affirmé que des "résultats positifs ont permis de tracer les grands axes des projets de la coopération stratégique future entre les deux pays". La coopération, a-t-il estimé, "n'a pas atteint le niveau escompté et auquel nous aspirons tous au regard des capacités et potentialités considérables dont disposent les deux pays", a rapporté APS. M. Mahmoudi a de son côté souligné "la volonté commune" des deux pays de donner "un souffle nouveau aux relations de coopération dans le domaine économique", citant le projet d'interconnexion électrique entre la Libye et l'Algérie. Il a également appelé les sociétés algériennes à contribuer à la réalisation de grands projets d'infrastructures de base en Libye. Le ministre délégué chargé des Affaires maghrébines et africaines, Abdelkader Messahel avait affirmé à l'issue de la réunion du comité de suivi que les deux parties avaient déterminé les domaines dans lesquels s'inscriraient la coopération: l'énergie, l'agriculture, la recherche scientifique, la sécurité alimentaire et les nouvelles technologies.

  5. #5
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    ALGIERS, January 10, 2010 (KUNA) -- On Sunday Algeria and Libya signed minutes of the sixth session of the Follow-up Committee meetings in the Algerian government palace. Algerian Prime Minister Ahmad Ouyahia expressed satisfaction with the results of the session and described to reporters after the meetings that such a session is vital and would contribute to bolstering bilateral relations in various fields. The Follow-up Committee has made a comprehensive review on issues of mutual concern, including results of cooperation since the 12th session of the joint executive committee meeting, Ouyahia said. The Algerian government leader said such a positive outcome resembles the issues of strategic and grand cooperation between the two countries, adding that such an event would pave the way for holding the 13th joint executive committee meetings, scheduled to start next February in Tripoli. Earlier today, Algerian Minister for Maghreb and African Affairs Abdelkader Messahel said the committee developed a working paper for the year 2010 aiming at "boosting commercial exchanges between the two countries." He announced that a work team, made up of technicians from the trade and customs sectors, will start working next week to make "proposals to facilitate bilateral trade." The Algerian-Libyan Follow-up Committee, he added, "has managed to find solutions to pending issues" in terms of investment. In addition to the investment issue, the committee tackled a series of detailed projects relating to the fields of agriculture, hydraulics and infrastructures, underlining the possibility of extending cooperation to energy, scientific research, information and communication technologies and industry.

  6. #6
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Dimanche 14 Février 2010 -- Il est attendu que les travaux de la 13e grande commission mixte algéro-libyenne, qui s’ouvre aujourd’hui pour une durée de deux jours à Tripoli, soient couronnés par la signature d’une série d’accords et de programmes à même de renforcer le partenariat et les échanges économiques et commerciaux entre l’Algérie et la Libye. Le Premier ministre, M. Ahmed Ouyahia, s’est rendu en Libye pour co-présider, avec son homologue libyen, M. El-Baghdadi Ali El-Mahmoudi, les travaux de la 13e session de la grande commission exécutive mixte algéro-libyenne. «Cette session sera consacrée à l’évaluation de la coopération dans tous les domaines et à l’examen des voies et moyens de son développement et de son élargissement afin d’exploiter, au mieux des intérêts des deux pays frères, toutes les potentialités que recèlent leurs économies», indiquent les services du Premier ministre dans un communiqué rendu public hier. La même source précise que la clôture de cette rencontre sera sanctionnée par la signature de plusieurs accords et programmes qui s’inscriront tous dans le cadre du renforcement du partenariat bilatéral et des échanges économiques et commerciaux entre les deux pays. Cette rencontre sera également une occasion pour «concrétiser la volonté du président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, et de son frère Mouamar El- Gueddafi, de conférer un caractère stratégique à cette relation», ajoute-t-on. Afin de mettre au point tous les sujets inscrits à l’ordre du jour de la rencontre, les experts des deux pays se sont réunis jeudi et vendredi derniers et ont dégagé plusieurs axes à explorer entre les deux parties.

    Vers l’ouverture d’un point de passage douanier commun

    Le point phare que les experts ont étudié consiste en la création d’un point de passage douanier commun au niveau des postes frontaliers terrestres Dabdab et Ghadamès, en vue de dynamiser les échanges commerciaux entre les deux pays, selon les informations diffusées à Tripoli. Les deux parties prévoient d’ouvrir un «poste de douane commun aux frontières», a déclaré l’ambassadeur d’Algérie à Tripoli, M. Abdelhamid Bouzaher, à l’APS, tout en soulignant que cette question constituera l’un des principaux points à examiner lors des travaux de la commission mixte. M. Bouzaher a ajouté que toutes les administrations et instances gouvernementales étaient conscientes de l’importance de «la valeur ajoutée» que peut apporter ce projet, qui sera appuyé par d’autres accords tels que celui portant sur la certification des produits destinés à l’exportation entre les deux pays. M. Bouzaher a souligné que les administrations douanières «doivent veiller à encourager les échanges commerciaux bilatéraux en donnant la priorité aux produits fabriqués dans les deux pays». Il a, par ailleurs, affirmé que la 13e session de la grande commission mixte aurait notamment à fixer le délai de réalisation de ce projet «vital et utile» pour les deux pays. De son côté, le directeur adjoint de la commission des affaires de coopération au comité populaire général libyen, M. Ali Essayed, a souligné l’importance de ce projet, affirmant que la présence des directeurs des Douanes des deux pays aux travaux de la commission mixte «permettra d’activer ce projet qui est un des principaux points de la session». L’expert libyen a indiqué que ce projet, similaire au poste de Ras Jdir entre la Tunisie et la Libye, était de nature à faciliter la circulation des personnes et des marchandises, notamment avec l’accord sur la certification des produits.

  7. #7
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    February 14, 2010 -- Algerian and Libyan officials on Saturday (February 13th) vowed to boost trade exchanges ahead of the 13th session of the Algerian-Libyan High Joint Commission meeting in Tripoli, APS reported. The two-day conference will feature bilateral negotiations on investment, banking and financial sectors, energy, trade and transport. Joint ventures in the field of agricultural and water resources will also be discussed, APS quoted Algerian Minister for Maghreb and African Affairs Abdelkader Messahel as saying.

Posting Permissions

  • You may not post new threads
  • You may not post replies
  • You may not post attachments
  • You may not edit your posts