+ Reply to Thread
Results 1 to 5 of 5
  1. #1
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Morocco - Algeria business ties


    Dimanche 25 Avril 2010 -- L'Algérie sera présente au prochain salon de l'Agriculture du Maroc qui aura lieu du 28 avril au 2 mai à Meknès. C'est une première pour les professionnels du secteur algérien. Et le stand algérien sera même le deuxième plus important en superficie derrière celui de la France. Une trentaine d'entreprises et d'acteurs du secteur seront présents, dont la chambre nationale de l'Agriculture, la fondation Filaha Innove, et des institutions publiques. L'industrie agroalimentaire, l'agrofourniture, le machinisme agricole, les produits du terroir (love, datte, miel, vigne) et la filière de la pomme de terre seront mis en avant. Le salon organisera enfin une « journée Algérie » dédiée à la politique algérienne du Renouveau de l’économie agricole et rurale 2010-2014.

  2. #2
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Mercredi 2 Mars 2011 -- L’Algérie envisage de vendre du gaz au Maroc, en dépit des tensions entre les deux pays qui se livrent une guerre froide en raison du conflit au Sahara occidental. Le ministre de l'Energie et des Mines, Youcef Yousfi a révélé mardi 1er mars l’existence du projet d’études d’un gazoduc algéro-marocain pour approvisionner le royaume à partir de Hassi Rmel. M. Yousfi s’exprimait en marge de sa visite dans le plus grand champ gazier du pays en compagnie de la ministre marocaine de l'Energie, des mines, de l'eau et de l'environnement, Amina Benkhadra. M. Yousfi a ajouté que le partenariat énergétique algéro-marocain dans l’électricité et les mines va se développer et toucher la recherche scientifique.

    De son coté, la ministre marocaine a indiqué que sa visite en Algérie a porté essentiellement sur le renforcement de la coopération économique entre les deux pays notamment dans l’énergie et les mines. Elle annoncé la conclusion prochaine d’un partenariat entre Sonelgaz et le bureau marocain de l’électricité et du gaz. Les discussions ont porté essentiellement sur "le renforcement des relations de coopération entre les deux pays dans les domaines de l'énergie, des mines, de l'électricité et des énergies renouvelables", précise la même source. Les deux pays voisins avaient déjà affiché leur volonté de créer un marché maghrébin de l'électricité en vue de son ''arrimage'' au marché européen.

  3. #3
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    March 2, 2011 -- Algerian Energy Minister Youcef Yousfi welcomed Moroccan counterpart Amina Benkhadra to Algiers on Tuesday (March 1st) to discuss strengthening co-operation in the energy, mining and electricity sectors, APS reported. Algeria is ready to supply Morocco with gas from the southern Hasi Al-Raml field, Yousfi told Benkhadra during a visit to the area, KUNA reported. The ministers also talked about the integration of the Maghreb and European electricity markets. Benkhadra said electricity companies from the two countries would soon establish a partnership.

  4. #4
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    April 26, 2011 -- Morocco and Algeria on Monday (April 25th) signed a five-year agreement to boost co-operation in animal health, food safety, anti-desertification and other agricultural initiatives, MAP reported. The memorandum of understanding was signed in Rabat by Moroccan Agricultural Minister Aziz Akhenouch and his Algerian counterpart, Rachid Benaissa. During his five-day working visit to Morocco, Benaissa will visit the 6th International Exhibition of Agriculture (SIAM), which opens April 27th in Meknes.

  5. #5
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Hamid Guemache :


    Mercredi 27 Avril 2011 -- C’est la quinzaine des gestes d’amitié et d’apaisement entre Alger et Rabat. Depuis quelques jours, les responsables algériens multiplient les gestes pour montrer leur bonne volonté de relancer les relations entre les deux pays. C’est à présent au tour des Marocains de se lancer dans cet exercice. Du côté algérien, c’est le président Bouteflika lui‑même qui a donné le coup d’envoi de ce processus de réconciliation le 17 avril, à l’occasion de l’inauguration de «Tlemcen, capitale de la culture islamique 2011». Alors qu’on croyait les Marocains insensibles à ces marques conciliantes, c’est le roi en personne qui fait, dix jours après le président algérien, le premier geste en direction de l’Algérie.

    Lors de l’ouverture de la 6e édition du Salon international de l'agriculture au Maroc (SIAM) ce mercredi 27 avril à Meknes, le roi Mohammed VI a visité le stand de l’Algérie. Il était en compagnie des ministres de l’agriculture des deux pays, le Marocain Abdelaziz Akhanouch et l’Algérien Rachid Benaissa. «Le Roi est passé. Il a discuté avec les exposants algériens. Il est venu dans mon stand, il m’a posé des questions sur les céréales en Algérie, les récoltes, etc.», se réjouit Laid Benamor, PDG du groupe agroalimentaire algérien Benamor, qui participe à ce salon. «Le Roi est resté au moins un quart d’heure au Pavillon Algérie de ce salon. Il a visité tous les stands, discuté avec les exposants et posé des questions sur l’agriculture en Algérie», ajoute‑t‑il.

    Les opérateurs agricoles marocains ont affiché leur intérêt de coopérer avec leurs homologues algériens. «Les Marocains ont montré leur volonté d’investir, d’avoir des partenariats avec nous. Il y a un intérêt d’échange, de collaboration. Avant, ils cherchaient beaucoup plus à vendre», affirme M. Benamor. «Nous souhaitons que les agriculteurs algériens se rapprochent de leurs frères marocains pour renforcer leurs expériences afin d'assurer la sécurité alimentaire» entre les deux pays, a pour sa part déclaré Mehdi Hatem, un responsable au ministère algérien de l'Agriculture. Ce geste du Roi du Maroc intervient alors que les relations entre les deux pays connaissent un début de réchauffement. Comme évoqué dès le 13 avril par TSA, les deux pays pourraient rouvrir bientôt leurs frontières. Même si du côté du ministère algérien des Affaires étrangères, on continue d’affirmer qu’aucun projet en ce sens n’est à l’ordre du jour.

Posting Permissions

  • You may not post new threads
  • You may not post replies
  • You may not post attachments
  • You may not edit your posts