+ Reply to Thread
Page 2 of 2 FirstFirst 1 2
Results 8 to 14 of 14
  1. #8
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Mercredi 2 Juin 2010 -- La 43e édition de la Foire internationale d'Alger (FIA) a ouvert mercredi ses portes avec la participation de plus de 1.200 sociétés dont 835 étrangères dont 150 entreprises chinoises, selon la Safex, organisatrice de cette rencontre. Cette foire, prévue jusqu'au 7 juin, a été inaugurée par le Premier ministre Ahmed Ouyahia sous le thème « Algérie: opportunités d'investissements stratégiques ». Ce rendez-vous annuel vise la recherche d'investissements directs durables avec des partenariats à long terme, pour remplacer les simples relations commerciales suscitées par de grands chantiers portant sur des infrastructures entrepris au début des années 2000, note la Safex. L’Algérie a pris en 2009 plusieurs mesures pour réduire la facture d’importation qui a atteint 40 milliards de dollars en 2009, notamment l’interdiction du crédit à la consommation et l’instauration du crédit documentaire comme unique moyen de paiement des importations. Elle a décidé également de garder la majorité du capital (51%) dans les projets d’investissements impliquant des étrangers. Cette manifestation regroupe cette année plus de 40 pays étrangers, représentés par 835 sociétés de 13 pays européens, neuf arabes, six asiatiques, six américains et cinq africains. Des exposants d'Arabie Saoudite, d'Espagne, d'Inde et d'Irlande y participent à titre individuel. La Chine est fortement représentée avec 150 entreprises et 350 hommes d'affaires. Elle devance l'Allemagne et la France qui aligne 76 exposants, et l'Italie avec 68 sociétés. Plus de 368 entreprises publiques et privées algériennes sont représentées. Chaque année, cette manifestation économique et commerciale attire un nombre important de visiteurs et cette année quelque 400.000 visiteurs sont attendus, selon l'APS. L'Algérie a adopté le 24 mai un plan quinquennal (2010-2014) d'investissements publics de 286 milliards de dollars destiné notamment au développement des infrastructures de base et à l'achèvement de projets en cours.

  2. #9
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    June 2, 2010 -- The 43rd edition of the Algiers International Fair opens Wednesday (June 2nd) with a celebration of the Hashemite Kingdom of Jordan. At a Tuesday press conference, Jordan Enterprise Development Corporation (JEDCO) Executive Director Yarub Al-Qudah said that his country foresees real strategic partnerships with Algeria and wants to expand direct investments in the country.

  3. #10
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    سادت، أمس، فوضى في التنظيم والتأطير خلال افتتاح معرض الجزائر الدولي في طبعته الـ43، بعد أن طغى الجانب الأمني على الترتيبات التنظيمية المعتادة في المعرض الذي شهد غياب العديد من البلدان وانخفاضا في مشاركة المؤسسات الكبرى.

    تميز التنظيم بالمبالغة في الإجراءات الأمنية، مع التضييق على عمل الصحفيين، إذ منع العديد منهم، بينهم صحفيو ''الخبر''، من تأدية واجبهم.

    معرض الجزائر الدولي في طبعته الـ43 افتتحه الوزير الأول أحمد أويحيى رفقة عدد من الوزراء، حيث قام هذا الأخير بزيارة قصيرة تركزت على أجنحة الأردن الذي اختير كضيف شرف. وقد سجل خلال الطبعة الـ43، التي لم تخرج عن المألوف، مشاركة حوالي 40 بلدا و830 شركة جزائرية وأجنبية. وسجل المعرض غياب العديد من البلدان العربية، واقتصرت مشاركة بعضها على المستوى الرمزي، كانعكاس للتغييرات التشريعية والقانونية التي اعتمدت مؤخرا من قبل حكومة أويحيى، والتي لاقت تحفظات كثيرة من قبل المتعاملين الاقتصاديين الأجانب. وبالإضافة إلى المشاركة الأردنية الكبيرة بأكثر من 100 مؤسسة، سجلت الصين مشاركة 150 مؤسسة، بينما تراجعت مشاركة الدول الأوروبية كثيرا مثل ألمانيا وفرنسا وإيطاليا التي تعتبر من أهم شركاء الجزائر. وقد قام أويحيى، رفقة وزير الداخلية ولد قابلية، وعدد من الوزراء، بجولة تحادث خلالها مع عدد من المتعاملين الاقتصاديين الأردنيين بالخصوص.

  4. #11
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Jeudi 3 Juin 2010 -- Pas moins de 8.300 entreprises en provenance d’une quarantaine de pays participent à la 43e Foire internationale d’Alger. Ces firmes qui activent dans différents secteurs exposent sur une superficie de plus de 17.000 m2. La Chine vient en tête des pays étrangers avec 150 entreprises et 350 hommes d’affaires. Elle occupe une superficie de 2.476 m2. Après elle viennent l’Allemagne et la France (plus de 90 entreprises), et l’Italie (68 entreprises). La baisse relative du nombre d’entreprises françaises participantes à la 43e FIA «s’explique par le succès croissant des Salons spécialisés». «Les entreprises françaises étaient, en effet, en tête de la participation étrangère à la plupart des récents Salons professionnels tels que Batimatec, Djazagro, Med-It, Hassi-Messaoud Industries», a fait remarquer l’ambassade de France en Algérie dans un communiqué. Cependant, elle considère que «la FIA reste un rendez-vous incontournable, notamment pour les PME qui veulent découvrir le marché algérien. C’est une excellente occasion pour appréhender le potentiel du marché et rencontrer des partenaires». Le Brésil est, pour sa part, présent avec 5 entreprises représentant les secteurs de l’agroalimentaire, de l’électroménager, équipements médicaux et des travaux publics et hydrauliques. À travers cette 11e participation à la FIA, «le Brésil souhaite développer ses échanges économiques et commerciaux avec l’Algérie, et instaurer un véritable partenariat bénéfique dans l’intérêt des économies des deux pays», a affirmé l’ambassade du Brésil en Algérie. La Pologne sera, quant à elle, présente à cette manifestation, à travers la participation de nombreuses entreprises spécialisées, notamment dans la fabrication de meubles, de produits alimentaires, de lignes de conditionnement pour cosmétiques, café, légumes secs, épices, de lignes complètes pour jus et boissons et de souffleuses de bouteilles. Le monde des affaires sera représenté au stand de la Pologne par trois organismes chargés de promouvoir les relations bilatérales entre les entrepreneurs polonais et algériens. Il s’agit du service de la promotion du commerce et des investissements de l’ambassade de Pologne, de la Chambre de commerce algéro-polonaise de Varsovie et du portail informatique spécialisé dans le monde des affaires entre la Pologne et les pays arabes. Certains pays participent pour la première fois à la FIA. C’est le cas de la Serbie, du Yémen et du Mozambique. Le pays invité d’honneur est le royaume de Jordanie qui devra déployer le meilleur de son industrie émergente et de ses opportunités de partenariat avec l’Algérie dans le cadre de la stratégie de promotion des relations Sud-Sud. Inaugurée par le Premier ministre, M. Ahmed Ouyahia, la FIA 2010 est organisée sous le thème : «Algérie : opportunités d’investissements stratégiques». Pour sa part, le Salon algérien de l’exportation «Djazaïr Export», le deuxième du genre en Algérie, sera organisé en marge de la 43e FIA dans le but de faire connaître la production algérienne hors hydrocarbures et promouvoir son exportation vers l’étranger.

  5. #12
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    ALGER, Samedi 5 Juin 2010 -- La 43e édition de la Foire internationale d'Alger (FIA) enregistre la participation de trois pays pour la première fois depuis le lancement de cette manifestation économique internationale, à savoir la Serbie, le Yémen et le Mozambique. Le premier responsable du pavillon de la République arabe du Yémen, Mouhsin Ali Sarie, a souligné la volonté de son pays de renforcer les relations économiques et commerciales avec l'Algérie. Il a précisé que la présence du Yémen à cette foire à travers le ministère du Tourisme et du commerce et plusieurs sociétés visait à "faire la promotion des produits yéménites et à renforcer les relations bilatérales dans tous les domaines".

  6. #13
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Samedi 5 Juin 2010 -- «Le Canada, un partenaire de choix pour l’Algérie». Ce slogan choisi par la délégation canadienne de chefs d’entreprises, pour marquer sa participation à la 43e édition de la Foire internationale d’Alger, résume les relations excellentes qu’entretiennent les deux pays. L’excellence qui caractérise les relations algéro-canadiennes depuis déjà plus de 40 ans, a été davantage confortée hier par l’ambassadeur du Canada à Alger, M. Patrick Parisot, dans sa conférence de presse animée au pavillon A de la Safex qui abrite les stands des entreprises canadiennes. Tout en reconnaissant que les entreprises canadiennes font «de bonnes affaires» en Algérie, M. Parisot ne veut pas que les entreprises de son pays se montrent «agressives» sur le marché algérien. Selon lui, la politique économique adoptée par son pays en Algérie privilégie le partenariat aux échanges commerciaux et d’affaires. Mais cela n’empêche pas M. Parisot de constater, avec satisfaction, que les 60 entreprises canadiennes présentes en Algérie sont «heureuses d’y faire des affaires». Cela étant, les investissements directs étrangers canadiens en Algérie ne dépassent pas les 218 millions de dollars canadiens. Cependant, le commerce bilatéral entre les deux pays a atteint, en 2009, le montant de 4,1 milliards de dollars. Pour l’ambassadeur, les entreprises canadiennes se voient dans un «rôle d’accompagnement» pour les entreprises algériennes. M. Parisot explique cela en mettant en avant la politique adoptée par son pays depuis plusieurs années. Il s’agit du rapatriement des compétences algériennes établies au Canada, pour accompagner la réalisation des grands projets engagés par l’Algérie. C’est le cas notamment des grandes firmes telles SNC-Lavalin, CIMA, ou encore Dessau, toutes chapeautées par des responsables d’origine algérienne, et qui interviennent, entres autres, dans le mégaprojet de l’autoroute est-ouest et les projets ferroviaires. Aussi, les entreprises canadiennes se basent également sur une «gamme de valeurs et le transfert des technologies». À ce titre, M. Parisot a mis en avant les principes du développement durable et de la responsabilité sociale des entreprises, sur lesquels s’appuient les entreprises canadiennes, et qui traduisent l’image de marque et la «réputation positive» dont jouit le Canada en Algérie depuis des décennies. Pour rappel, le Canada est l’un des rares pays à ne pas s’être élevé contre la LFC 2009 adoptée par le gouvernement algérien et qui a pour objectif de protéger l’économie nationale. M. Parisot n’a pas manqué l’occasion de réitérer le «respect» de son pays de la réglementation algérienne, tout en souhaitant plus de développement à l’Algérie.

  7. #14
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    ALGER, Lundi 7 Juin 2010 -- La Foire internationale d'Alger (FIA) a pris cette année tous les contours d'une manifestation économique et commerciale d'envergure internationale, attirant ce qu'il y a de meilleur dans le ''business'' international. Et, à grandes ambitions, grandes opportunités d'affaires: lors de l'inauguration de cette 43e édition, le Premier ministre, M. Ahmed Ouyahia, a clairement souligné que le programme des investissements publics 2010-2014 sera orienté vers le développement de ''l'outil de production nationale''. "Nous n'avons pas l'intention d'importer pour 286 milliards de dollars mais nous voulons plutôt développer notre outil économique", avait-il affirmé, tout en précisant que "l'Algérie est à la fois un marché mais c'est surtout un pays qui veut développer son économie".

Posting Permissions

  • You may not post new threads
  • You may not post replies
  • You may not post attachments
  • You may not edit your posts