+ Reply to Thread
Results 1 to 6 of 6
  1. #1
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Riyad Hamadi :


    Dimanche 1 Août 2010 -- Les différents chantiers de BTP en cours à travers le pays profitent au secteur des matériaux de construction. Selon une enquête réalisée par l'Office national des statistiques (ONS) auprès des chefs d'entreprises, ce secteur a connu au 1er trimestre 2010 une hausse de la demande et des prix de vente, une baisse des effectifs et une évolution négative de la trésorerie. L'activité industrielle dans le secteur des matériaux de construction s'est caractérisée durant les trois premiers mois de 2010 par la poursuite de l'activité entamée dès le 4e trimestre de 2009 grâce aux différents chantiers de l'habitat et des travaux publics lancés par l'Etat. La fin de l’année passée a été marquée notamment par l’achèvement de plusieurs projets immobiliers et l’accélération des travaux de réalisation de l’autoroute Est-ouest. D’une façon générale, l'activité industrielle en Algérie, après une stagnation au cours du 3e trimestre 2009, a entamé depuis le dernier trimestre de l'année écoulée une hausse qui s'est poursuivie durant le 1er trimestre de 2010.

  2. #2
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Lundi 2 Août 2010 -- L’activité industrielle dans le secteur des matériaux de construction s’est caractérisée au premier trimestre 2010 par la poursuite de l’activité entamée dès le quatrième trimestre de l’année dernière grâce aux différents chantiers d’habitat et des travaux publics lancés par l’Etat. Selon une enquête réalisée par l’Office national des statistiques (ONS) auprès des chefs d’entreprise, le secteur des matériaux de construction s’est caractérisé au cours des trois premiers mois de 2010 par une hausse de la demande et des prix de vente, une baisse des effectifs et une évolution négative de la trésorerie. En général, l’activité industrielle en Algérie, après une stagnation au cours du troisième trimestre 2009, a entamé le dernier trimestre de l’année écoulée sa hausse qui s’est poursuivie durant les trois premiers mois de l’année en cours. Cette tendance haussière est due essentiellement aux chantiers ouverts ces dernières années, notamment par les secteurs de l’habitat et des travaux publics, précise-t-on. Pour les prochains mois, les chefs d’entreprise prévoient une hausse de l’activité, de la demande et des prix. Par contre, ils préconisent une baisse des effectifs. Les capacités de production sont utilisées à plus de 92% par plus de 75% du potentiel de production, révèle l’enquête d’opinion qui porte sur le type et le rythme de l’activité industrielle. Selon l’enquête, plus de 86% des chefs d’entreprise ont déclaré que le degré de satisfaction des commandes de matières premières «reste inférieur aux besoins exprimés», mais sans incidence sur les stocks puisque seulement 2% ont enregistré des ruptures de stocks. Par ailleurs, près de 15% des entreprises ont enregistré des arrêts de travail à cause des pannes d’électricité, quoique inférieurs à 6 jours, selon l’ensemble des concernés par l’enquête.

    Malgré la hausse des prix de vente, la demande en matériaux de construction a augmenté durant le premier trimestre de cette année, selon les chefs d’entreprise touchés par l’enquête. Par ailleurs, plus de 96% ont satisfait toutes les commandes reçues et près de 87% déclarent avoir des stocks de produits fabriqués, une situation jugée «normale» par plus de la moitié des enquêtés. En outre, 4% des entreprises ont exporté et près de 2% ont des contrats d’exportation pour les prochains mois, indiquent les résultats de l’enquête de l’ONS. Plus de 92% ont déclaré avoir enregistré des pannes d’équipement en raison, principalement, de leur vétusté, entraînant des arrêts de travail de plus de 6 jours pour près de 96% des concernés. Toutefois, l’ensemble des chefs d’entreprise ont déclaré avoir remis en marche leurs équipements et près de 98% déclarent pouvoir produire davantage avec un renouvellement des équipements et sans embauche supplémentaire. Les effectifs ont encore baissé, selon la majorité des patrons, et près de 32% de ces derniers déclarent avoir des difficultés à recruter surtout le personnel d’exécution. Environ 90% des responsables d’entreprises déclarent qu’en embauchant du personnel supplémentaire, ils ne vont pas produire davantage. Au cours du premier trimestre 2010, la trésorerie des entreprises du secteur des matériaux de construction a évolué négativement en raison «des charges élevées et de la rigidité des prix». En conséquence, 85% ont recouru à des crédits et seulement 14% ont eu des problèmes à les contracter.

  3. #3
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Lundi 2 Août 2010 -- Les entreprises du secteur des matériaux de construction ont enregistré un recule des bénéfices durant le premier trimestre 2010. Selon une enquête de l’ONS réalisée auprès des chefs d’entreprise, l’activité s’est caractérisé durant les trois mois de 2010 par une hausse de la demande et du prix de vente conjuguée à une baisse des effectifs et un recule des bénéfice du à l’augmentation des charges. L’enquête précise que 85% de patrons d’entreprises ont recouru aux crédits bancaires pour financer l’activité alors que 14% de ces derniers rencontrent des difficultés à obtenir des financements. Par ailleurs, la demande en matière première pour 86% d’entre eux n’a pas été satisfaite durant la période indiquée alors que 2% des entreprises de matériaux de construction ont épuisé leurs stock. Selon la plupart de ces chefs d’entreprises, le nombre d’employés de ce secteur a baissé. Toutefois, 32% de ces derniers trouvent de grandes difficultés à recruter, alors qu’environ 90% de ces chefs d’entreprises ont déclaré que le recrutement d’employés supplémentaires ne conduira pas forcément à l’augmentation de la production.

  4. #4
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Riyad Hamadi :


    Lundi 10 Janvier 2011 -- L’Algérie continue d’importer massivement le ciment pour approvisionner ses chantiers et limiter la spéculation. La Société de distribution des matériaux de construction (Sodismac) a lancé lundi 10 janvier un appel d’offres international pour l’achat de 450.000 tonnes de ciment ensachées. Le ciment qui sera réceptionné au port d’Alger est destiné à la région centre du pays. Les fournisseurs intéressés devraient répondre avant le 10 février, date de l’ouverture des offres, selon Sodismac, filiale du Groupe industriel des ciments d’Algérie (GICA). Le GICA a déjà importé d’importantes quantités de ciment en 2010 pour faire face à la rareté de ce matériau dont les prix avaient flambé sur le marché en raison d’une forte spéculation et du déséquilibre entre l’offre et la demande. Le GICA devrait investir plusieurs centaines de millions de dollars pour augmenter la capacité de production des cimenteries publiques. Le recours à l’importation du ciment intervient alors que le groupe français Lafarge a lancé fin 2010 une campagne de publicité pour vendre son ciment produit en Algérie. Lafarge est propriétaire de deux cimenteries à M’sila et Sig. Il est actionnaire à hauteur de 30% dans la cimenterie de Meftah près de Blida.

  5. #5
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Samy Cherroud :


    Dimanche 13 Février 2011 -- Les prix à la production industrielle hors hydrocarbures ont augmenté de 3,2% pour le secteur public et de 1,4% pour le secteur privé au cours des neuf premiers mois 2010 par rapport à la même période de l'année 2009, indique ce dimanche 13 février, l'Office national des statistiques (ONS), cité par l’APS. La plus forte hausse des prix à la production industrielle a été enregistrée par les matériaux de construction, avec une progression de 18%. Les industries sidérurgiques, métalliques, mécaniques, électriques et électroniques (ISMMEE) et Chimie, caoutchouc et plastiques ont grimpé de 2,9% chacune, précise l'organisme des statistiques. Concernant les prix des industries manufacturières, elles ont évolué de 3,5% dans le secteur public et de 1,3% dans le secteur privé au cours des trois premiers trimestres de l'année dernière, selon la même source. La hausse des prix de la production du secteur public est due à une augmentation générale des coûts de production qui a touché tous les secteurs, à l'exception des industries des mines et carrières (‑0,4%) et divers (‑3,3%). Une hausse de moindre ampleur a également touché les autres secteurs : l'agroalimentaire (2,1%), l'industrie des cuirs (1,4%) et textile avec 1,1%, selon les chiffres de l'Office. Quant au secteur privé, la plus importante hausse a été enregistrée par les industries des mines et carrières (19,5%) et l'agroalimentaire (5,4%), selon l'ONS qui relève de légères hausses pour les matériaux de construction (2,7%), textile (1,3%) et enfin 0,9% pour les ISMMEE, selon l'organisme. Au 3e trimestre de l'année dernière et par rapport à la même période de l'année 2009, la hausse des prix à la production industrielle s'élève à 2,9% pour le secteur public. Le secteur privé observe, quant à lui, une hausse de 1,9%. Les prix à la production industrielle hors hydrocarbures ont augmenté de 3,4% pour le secteur public et de 1,3% pour le secteur privé en 2009 par rapport à 2008.

  6. #6
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Lundi 21 Mars 2011 -- L’activité industrielle dans le secteur des matériaux de construction a baissé au troisième trimestre de 2010, en dépit de la croissance de la demande et des prix des produits. Selon une enquête réalisée par l’Office national des statistiques (ONS) auprès des chefs d’entreprise, le secteur des matériaux de construction a été «marqué par des hausses de la demande, des prix de vente, mais une baisse de la trésorerie et baisse des effectifs». Pour les prochains mois, les chefs d’entreprise prévoient une hausse de l’activité, de la demande avec une stabilité des prix et des effectifs, ainsi qu’une bonne perspective de la trésorerie. Les capacités de production sont utilisées à près de 75% par plus de 98% du potentiel de production, révèle l’enquête d’opinion qui porte sur le type et le rythme de l’activité industrielle. Selon l’enquête, la majorité des chefs d’entreprise a déclaré que le degré de satisfaction des commandes de matières premières est égal à la demande. La consommation d’énergie a baissé selon 82% des chefs d’entreprise enquêtés, et l’approvisionnement en eau a été suffisant, selon l’ensemble des patrons concernés par l’enquête durant le troisième trimestre 2010. Malgré la hausse des prix, la demande en matériaux de construction a continué à augmenter au troisième trimestre 2010, selon les enquêtés.

    Par ailleurs, 99% des chefs d’entreprise ont déclaré avoir satisfait toutes les commandes reçues et il leur subsiste des stocks de produits fabriqués pour la plupart jugée normale par 80% des concernés. Les effectifs ont encore baissé durant le troisième trimestre 2010, selon la majorité des patrons d’entreprise touchés par l’enquête, en raison principalement de la compression des effectifs : près de 28% trouvent leur niveau de qualification insuffisant et environ 99% des responsables d’entreprise estiment que leur production n’augmentera pas davantage, même en embauchant du personnel supplémentaire. Plus de 2% des patrons enquêtés ont enregistré des arrêts de travail à cause des conflits sociaux supérieurs à six jours pour la plupart des entreprises concernées. Au cours du troisième trimestre 2010, la trésorerie des entreprises du secteur des matériaux de construction a été mauvaise selon plus de 61% des chefs d’entreprise, en raison principalement des charges trop élevées et des remboursements d’emprunts. Près de 13% de ces derniers ont recouru à des crédits, et seulement 4% ont eu des problèmes à les contracter.

Posting Permissions

  • You may not post new threads
  • You may not post replies
  • You may not post attachments
  • You may not edit your posts