Mercredi 26 Janvier 2011 -- Plus de 4.000 études techniques, nécessaires à la réalisation de projets d'infrastructures à travers le territoire national, sont programmées pour le quinquennat 2010‑2014, a affirmé mercredi à Alger le ministre des Travaux publics, Amar Ghoul. «Il est question d'élaborer, au cours de ce quinquennat, 200 études pour la réalisation de grands projets comme les voies express et les ports, 3.000 études pour le suivi et le contrôle de projets en réalisation à l'échelle nationale, et 1.000 études d'expertise et d'entretien», a expliqué M. Ghoul lors d'une rencontre avec les représentants de bureaux d'études et de laboratoires de construction au siège de son département ministériel. Ces études seront menées par les 450 bureaux d'études privés et les neuf (9) publics, présents sur le marché national, a ajouté le ministre, cité par l’APS.