+ Reply to Thread
Results 1 to 6 of 6
  1. #1
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    March 28, 2011 -- For the first time, Algeria will host the Conference of African Ministers of Industry (CAMI-19), La Depeche de Kabylie reported on Monday (March 28th). Some 300 participants from thirty-five African countries will attend the 19th edition of the event, set to open March 30th in Algiers. Organised by the AU and the UN agency for industrial development, the two-day forum will focus on the development of agribusiness, pharmaceutical manufacturing, mineral processing and energy.

  2. #2
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Mercredi 30 Mars 2011 -- L'Union européenne veut développer sa coopération avec les pays africains dans l'industrie, notamment dans les petites et moyennes entreprises, a indiqué ce mercredi 30 mars à Alger le vice-président de la Commission européenne, l'Italien Antonio Tajani. "Nous voulons travailler ensemble pour le développement économique, pour soutenir l'économie réelle. L'économie réelle c'est, l'industrie, c'est l'entreprise. En Afrique, il faut développer un réseau de PME", a déclaré M. Tajani lors d'une conférence de presse. Le responsable européen s'exprimait en marge d'une réunion des ministres de l'Industrie de l'Union africaine consacrée l'industrialisation du continent. "J'ai proposé à l'UA de nommer un ambassadeur de la PME, comme j'ai déjà nommé à l'UE un ambassadeur de la PME, pour renforcer les liens entre l'Afrique et l'Europe", a-t-il ajouté. M. Tajani a estimé que les deux ambassadeurs pourraient "devenir les exécuteurs et les stimulateurs de toutes les politiques de coopérations UE-UA" dans les PME. "L'Industrie peut jouer un rôle majeur pour renforcer les liens" entre l'Europe et l'Afrique, a-t-il dit. M. Tajano a également estimé que de vieux contentieux comme celui concernant la colonisation ne doivent pas influer sur le partenariat économique entre les deux continents. "Il faut regarder l'avenir sans oublier ce qui s'est passé. L'Italie a présenté ses excuses. Il faut s'excuser et regarder vers l'avenir", a-t-il dit. Un trentaine de ministre participent à la rencontre qui doit se poursuivre jeudi sur le thème "Promotion de la compétitivité des industries africaines par l'augmentation et l'amélioration de la valeur ajoutée". Le Maroc, non membre de l'UA, sera absent de même que la Libye, en guerre, la Tunisie et l'Egypte, suite aux révolutions qui ont balayé leurs anciens dirigeants.

  3. #3
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    ALGIERS, March 30, 2011 (KUNA) -- Algerian President Abdelaziz Bouteflika highlighted Wednesday, in a message to the 19th Conference of the African Industry Ministers (CAMI), the need to revise the continent's development strategies in a way that meets the social challenges and the "legitimate aspirations" of youth for employment. The message, read on his behalf by Presidential Advisor Mohamed Ali Boughazi, said that "development relies on the promotion of the investment and raising the national and the international savings for the reinforcement of the national industrial capacities notably in the exploitation and processing of local resources." "The upgrading and the modernization of companies as well as the adoption of quality standards in the management and in the production are also necessary stages of the industrial development," President Bouteflika said. The Algerian leader noted that the African continent has suffered tremendously from the repercussion of the financial global crisis, which he described as having halted the advancement of incomes and the reassessment of recorded results in the fight against poverty. The Algerian President added that hosting such a conference was a testimony that countries in the continent continue to consult among themselves to improve and develop industries as a priority set up by their respective governments.

  4. #4
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    March 30, 2011 -- The 19th Conference of African Ministers of Industry opens in Algiers on Wednesday (March 30th). During the preparatory session on Tuesday, talks focussed on establishing a legal framework allowing African countries to renegotiate mining contracts with multinational partners, APS reported. Some 300 participants from thirty-five African countries are attending the two-day event, organised by the AU and the UN agency for industrial development (UNIDO). Attendees are expected to discuss agribusiness, pharmaceutical manufacturing, mineral processing and energy issues.

  5. #5
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Younès Djama :


    Jeudi 31 Mars 2011 -- Les ministres africains de l’Industrie se sont réunis hier à Alger dans le cadre de la 19e Conférence des ministres de l’Industrie dont les travaux se sont ouverts au palais des Nations, pour un commerce avec une valeur ajoutée avec les pays riches. «Les dirigeants africains ne peuvent pas rester dans la position de blâmer le colonialisme et les 200 ans passés sous son joug. Pour les 5 prochaines années, ils devraient rendre des comptes», a affirmé dans une allocution le directeur général de l’Organisation des Nations unies pour le développement industriel (ONUDI), M. Kandeh Kolleh Yumkella. «Nous devons forger notre destinée. Pourquoi ne pas vendre du chocolat ?» a-t-il ajouté. «Nous ne voulons pas demeurer des vendeurs de pétrole et de gaz pour les deux siècles à venir !» a-t-il souligné, ajoutant : «Dans 5 ans, nos concitoyens devront avoir de l’électricité.»

    De son côté, le commissaire au commerce et à l’industrie de l’Union africaine, Elisabeth Tankeu, a plaidé pour «un plan d’implantation pharmaceutique» dans le continent noir, précisant que cette idée avait déjà été proposée aux ministres africains de la Santé, en déplorant que ces derniers l’aient refusée. Selon elle, entre 4 et 5 milliards de comprimés pour soigner le VIH/SIDA, la tuberculose et le paludisme, ainsi que d’autres pandémies qui sévissent dans le continent africain sont consommés annuellement par les citoyens du continent. Elle a ajouté qu’il fallait renforcer le commerce intra africain, soulignant que l’Union africaine (UA) consacrera sa session de janvier 2012 à ce thème. Tout comme elle a appelé à «réduire la vulnérabilité (de l’Afrique) face aux assauts extérieurs».

    Pour sa part, le vice-président de la Commission européenne et chargé de l’industrie, Antonio Tajani, a appelé les pays africains à désigner (leur) ambassadeur pour les PME/PMI comme cela est le cas en Europe où chaque pays a désigné son ambassadeur aux PME/PMI. Il a souligné, par la même occasion, lors d’une conférence de presse en marge de la CAMI-19, que l’Europe «est prête à aider les pays africains qui veulent réformer leurs économies», avant de préciser que la croissance démographique est «une chance pour l’Afrique», pour peu, a-t-il renchéri, qu’«on offre suffisamment d’emplois aux jeunes».

    Le représentant européen qui se dit «porteur d’un message politique» aux Africains de la part des pays européens, a mis en avant la volonté de l’UE d’aider l’Afrique à développer certains secteurs tels l’agro-alimentaire, l’industrie pharmaceutique et le secteur minier. Il a, également, annoncé la tenue à Malte, les 11 et 12 mai 2011, d’un forum euro-méditerranéen qui regroupera les ministres de l’Industrie du pourtour méditerranéen. «Ensemble, nous allons régler les problèmes propres et à l’Afrique et à l’Europe (immigration clandestine, piraterie et terrorisme.» Selon lui, la croissance économique va de pair avec la stabilité politique, deux valeurs sur lesquelles les pays africains doivent s’appuyer afin de réaliser une meilleure croissance. «Les liens entre l’Afrique et l’Europe ne sont pas uniquement d’ordre économique, mais aussi politique», a-t-il indiqué.

    Parlant de l’Algérie, M. Tajani a indiqué que notre pays devait continuer dans ses réformes industrielles sur lesquelles il s’est appliqué ces dernières années. D’autant que, note-t-il, «nous enregistrons une réelle volonté politique de la part des responsables algériens». Cela se confirme par la politique du chef de l’Etat, Abdelaziz Bouteflika, qui a rappelé, dans un message lu en son nom par son conseiller Mohamed-Ali Boughazi, qu’une bonne politique industrielle était «la meilleure réponse aux attentes de la jeunesse».

  6. #6
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Vendredi 1 Avril 2011 -- Une trentaine de ministres de l'industrie africains réunis à Alger mercredi et jeudi se sont engagés à coopérer pour le développement industriel accéléré de l'Afrique. Dans une déclaration adoptée jeudi soir ils ont souligné «la nécessité de travailler ensemble pour arriver à industrialiser le continent et passer de la vente des matières premières à l'état brut à leur transformation en produits finis ou semis finis». Réunis sur le thème «Promotion de la compétitivité des industries africaines par l'augmentation et l'amélioration de la valeur ajoutée», ils ont exhorté les pays membres de l'UA à «prendre les mesures adéquates pour booster le développement d'une industrie pharmaceutique durable en Afrique». Ils ont également appelé les partenaires de l'Afrique tels que la Banque africaine de développement (BAD), la Banque mondiales (BM), les banques régionales de l'industrie et les institutions financières régionales privées à «fournir les ressources requises pour la mise en œuvre» d'un plan d'action pour le développement industriel accéléré du continent. Le Maroc, non membre de l'UA, était absent de même que la Libye, en guerre, la Tunisie et l'Égypte. Le vice-président de la Commission européenne et commissaire européen pour l'Entreprise et l'Industrie, Antonio Tajani a également participé à cette rencontre. Lors d'une conférence de presse il a indiqué que l'Union européenne (UE) voulait développer sa coopération avec les pays africains dans l'industrie, notamment dans les petites et moyennes entreprises (PME).

Posting Permissions

  • You may not post new threads
  • You may not post replies
  • You may not post attachments
  • You may not edit your posts