Dimanche 3 Avril 2011 -- Le nombre d'abonnements au téléphone mobile en Algérie a augmenté l'an dernier à près de 33 millions contre trois millions seulement au téléphone fixe, a indiqué dimanche l'Autorité de régulation de la Poste et des Télécommunications (ARPT). Pour ce qui en est de l'internet à haut débit, le nombre d'abonnés aux différents réseaux d'ADSL a atteint 830.000 à la fin février, soit un taux de pénétration d'environ 10%, d’après le responsable de la communication de l'ARPT Faïçal Medjahed, cité par l'agence APS. La population algérienne est de 36 millions d'habitants environ. Pour les téléphones mobiles, l'opérateur égyptien OTA (Orascom Télécom Algérie, Djezzy) reste le leader du marché avec 46% des parts, soit 15.087.393 abonnés, en 2010. Pour le groupe de Naguib Sawiris, cela représente une hausse d'environ un demi‑million d'abonnés supplémentaires en un an, selon la même source. Face à Djezzy, l'opérateur public Mobilis a reculé. Il a perdu durant la même période plus d'un demi‑million d'abonnés (632.726) passant à 9.446.774 en 2010, soit 28,8% du marché. En troisième position, le groupe qatari QTEL Watania Télécom Algérie (WTA, Nedjma) comptait 8.245.998 abonnés en 2010, en légère hausse par rapport à 2009 (213.316 nouveaux clients), ce qui représente 25,2% du marché. Pour la téléphonie fixe un peu plus de 3 millions d'abonnés ont été comptabilisés au 28 février 2011.