Algeria.com Discussion Forum - Powered by vBulletin


+ Reply to Thread
Page 1 of 11 1 2 3 ... LastLast
Results 1 to 7 of 75
  1. #1
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Démographie : La population algérienne

    Dimanche 20 mai 2007 -- La population algérienne a été estimée, au 1er juillet 2006, à 33,5 millions d’habitants et serait de 33,8 millions de personnes au 1er janvier 2007 et de 34,4 millions au 1er janvier 2008, si l’accroissement observé en 2006 se maintient pour l’année en cours, a indiqué l’Office national des statistiques (ONS) dans un document. L’augmentation «sensible» des naissances et le maintien du volume des décès sont à l’origine de la hausse «significative» et de l’accroissement naturel de la population, note le document, relevant que cela «présage de l’amorce d’une nouvelle dynamique dans l’évolution de la population algérienne».


  2. #2
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0
    Dimanche 20 mai 2007 -- Les Algériens retraitables, âgés de 60 ans et plus, représentent 7,3 % de l’ensemble de la population, selon l’Office national des statistiques (ONS) qui révèle en outre que les personnes de moins de 15 ans représentent 28,4 % de l’ensemble de la population.

    L’ONS relève aussi que la structure démographique reste caractérisée en 2006 par un pourcentage de plus en plus important de la population en âge de travailler, qui avoisine les 2/3 (64,2 %) de la population totale. La population algérienne, qui connaît un rythme de croissance plus rapide depuis 2006, atteindra par ailleurs 34,4 millions le 1er janvier 2008, contre 33,8 millions au 1er janvier 2007 et 33,5 millions au 1er juillet 2006.

    L’accroissement sensible des naissances et le recul de la mortalité sont à l’origine de cette évolution significative et de l’accroissement naturel de la population, selon une enquête de l’ONS. L’accroissement moyen s’est rapproché du seuil de 600 000 personnes en 2006 contre 500 000 personnes en moyenne durant les dernières années, selon ce document.

    Cette évolution «présage de l’amorce d’une nouvelle dynamique dans l’évolution de la population algérienne», est-il mentionné dans le document de l’ONS. Comparativement à 2005, le nombre de mariages s’est accru de 15 000 et le nombre de naissances de 36 000 en 2006, selon toujours l’ONS.

    Le nombre de mariages enregistrés à l’état civil en 2006 s’est rapproché sensiblement de 300 000, en hausse de 5,6 % par rapport à 2005. L’espérance de vie est passée à 75,7 ans en 2006 contre 74,6 ans en 2005. Enfin, signalons que toujours se- lon l’ONS, la population féminine en âge de procréer est estimée à 9,8 millions.


  3. #3
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

  4. #4
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

  5. #5
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0
    Samedi 14 juillet 2007 -- L’égalité dans le nombre de femmes et d’hommes dans la structure de la population a été rétablie après des années de déséquilibre, où l’on comptait 51 femmes pour 49 hommes. C’est ce que révèle une enquête effectuée en 2006 par l’Office national des statistiques (ONS), en collaboration avec le ministère de la santé, de la Population et de la Réforme hospitalière.

    Un document dont l’APS rapporte les chiffres significatifs sur la composante de la population.

    Dans ce rapport il est notifié que la population algérienne se compose de 50,5% de personnes de sexe masculin et de 49,5% de personnes de sexe féminin. Au sujet de la structure de la population par âge, l’enquête indique que les enfants de moins de cinq ans représentent 8,5% du total de la population, ceux dans la tranche d’âge de 5-14 ans représentent le cinquième, soit plus exactement : 19,7% ; alors que la proportion de la population en âge d’activité ( 15-19 ans) est de 64,2% et que la part de la population du troisième âge (60 ans et plus) est de 7,6%.

    Cette même source précise aussi que les femmes âgées de 15 à 49 ans représentent 56,3% de l’ensemble de la population féminine et que 55,9 % d’entre elles résident en milieu urbain et 44,1% en zone rurale. «La population féminine, âgée de 15 à 49 ans, se compose de 44,3% de mariées, de 52,6% de célibataires, de 1,8% de veuves et de 1,3% de divorcées» selon l’enquête qui précise que «près d’une femme sur 10 (8,9%) a atteint le niveau d’études supérieures : 12,8% dans l’urbain et 4% dans le rural».

    En termes d’activité économique, l’enquête souligne que sur l’ensemble des femmes de 15 à 49 ans, 12,2% seulement se sont déclarées occupées, dont 14,4% en milieu urbain et 8,9% en zone rurale et que la population féminine active ne représente que 17,6% du total des femmes en âge de procréer.

    Il est indiqué en fin de dépêche que l’enquête en question a été réalisée sur un échantillon de 518 grappes de 51 ménages, chacune répartie à travers les 17 sous-régions du territoire national. Ainsi, 29 476 ménages, 47 612 femmes âgées de 15 à 49 ans et 15 000 enfants de moins de 5 ans ont composé les échantillons des catégories de population concernées par l’enquête.


  6. #6
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0
    Samedi 14 juillet 2007 -- 10,5 % de l’ensemble de la population algérienne, dont 51 % des personnes âgées de 60 ans ou plus, souffrent d’au moins une maladie chronique. Selon le sexe, 60,3 % sont des femmes et 42 % des hommes. Sur l’ensemble de la population, les femmes souffrant d’au moins une maladie chronique représentent 12,6 % et les hommes 8,4 %.

    L’hypertension vient en première position des maladies chroniques avec 41,8 % de la population atteinte, suit le diabète avec 20,1 %, les maladies cardiovasculaires avec 16,5 %, l’asthme avec 11, 5 % et les maladies articulaires avec 10,6 %.

    La même enquête souligne que la proportion des personnes handicapées parmi l’ensemble de la population est de 2,5 %, et que la prévalence chez les hommes est de 3,9 % par rapport aux femmes 1,1 %. «Pour près d’une personnes sur cinq, le handicap semble toucher particulièrement les personnes âgées de 60 ans et plus, notamment les hommes», a précisé l’enquête.

    Ainsi, et sur l’ensemble de la population handicapée, 39,5 % présentent un handicap qui les limite grandement dans leurs activités, et 60,5 % de manière modérée. Selon le type du handicap, les plus fortes proportions sont observées chez les handicapés physiques avec 44,2 % de l’ensemble des handicapés, mentionne toujours l’enquête.

    Les personnes présentant des difficultés de compréhension et de communication et celles qui ont des problèmes de vue sont, respectivement, de 30,4 et 23,2 % du total de la population handicapée. 49,5 % de la population est de sexe féminin L’enquête a révélé par ailleurs que la population algérienne se compose de 50,5 % d’hommes et de 49,5 % de femmes.

    Les femmes âgées de 15 à 49 ans représentent 56,3 % de l’ensemble de la population féminine, dont 55, 9 % résident dans les zones urbaines et 44,1 % dans les zones rurales. Selon l’enquête, 44,3 % de la population féminine, âgée de 15 à 49 ans, sont mariés, 52,6 % célibataires, 1,8 % veuves et 1,3 % divorcées.

    En outre, elle a fait part de 8,9 % d’entre elles qui ont atteint le niveau d’études supérieures, dont 12,8 % dans les zones urbaines et 4 % dans les zones rurales. La population féminine active ne représente que 17,6 % du total des femmes en âge de procréation.

    En termes de structure de la population par âge, l’enquête indique que les enfants de moins de 5 ans représentent 8,5 % du total de la population, ceux âgés entre 5 et 14 ans représentent 19,7 %, alors que la proportion de la population en âge d’activité, soit entre 15 et 49 ans, est de 64,2 % et la population de 60 ans et plus représente 7,6 %.

    27,2 % de taux d’analphabétisme L’enquête en question a indiqué aussi que le taux d’analphabétisme auprès de la population de 15 ans et plus est de 27,2 %, au moment où ceux qui fréquentent ou ont fréquenté l’école représentent 78,6 % de l’ensemble des personnes âgées de 6 ans et plus.

    Ceux qui ne l’ont jamais fréquentée constituent 21,4 %. Les hommes en sont plus nombreux avec 84,9 %, contre 72,3 % de femmes, selon l’enquête qui souligne que ce taux représente chez les hommes en milieu urbain 88,7 %, soit le plus élevé et le plus faible chez les femmes en milieu rural 64 %.

    En zone rurale, les femmes constituent 41,3 % de l’ensemble des analphabètes et les hommes 21,8 %. Quant au milieu urbain le taux est de 12,4 % pour les femmes et 24,1 % pour les hommes. Il convient de noter enfin que l’enquête a été réalisée sur un échantillon de 518 grappes de 51 ménages, chacune répartie à travers les 17 sous-régions du territoire national.

    29 476 ménages, 47 612 femmes âgées de 15 à 49 ans et 15 000 enfants de moins de 5 ans ont composé les échantillons des catégories de population concernée par l’enquête.


  7. #7
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0
    Mercredi 8 Août 2007 -- Noureddine Yazid Zerhouni a affirmé, hier, que le recensement de la population et de l'habitat “est une opération qui contribue à améliorer la prise en charge des besoins quotidiens du citoyen”. Cette opération se veut “un outil d'évaluation, de suivi et de mise en œuvre des politiques de développement en Algérie”, a affirmé M. Zerhouni qui préside le comité national du 5e recensement de la population et de l'habitat 2008. “Les données collectées permettront d'élaborer des projections pour la prise en charge des préoccupations des citoyens”, a-t-il indiqué lors de la deuxième réunion du comité.

    Le président du comité national a précisé que l'opération qui débutera au printemps 2008, et pour laquelle 90 000 agents ont été mobilisés, “a avancé de manière satisfaisante”. L'opération, qui durera 15 jours, permettra de “fournir des données précises et détaillées sur l'effectif, la répartition et la composition du ménage algérien, de donner une photographie claire de l'habitat en Algérie et ses caractéristiques et de répondre à des questions concernant les ménages”, a précisé le ministre.

    Le ministre a, également, demandé de prendre en considération le changement de résidence et les 800 000 logements distribués ces dernières années, précisant que “plusieurs familles, ayant bénéficié de nouveaux logements, n'ont pas changé leur résidence ni barré leur nom des anciennes listes électorales”. Il a, en outre, appelé à la nécessité de “distinguer les logements de fonction non encore évacués par leurs occupants, et dont l'État ne s'est pas désisté, des cités relevant du ministère de la Défense nationale, afin de ne pas répéter le recensement de la même famille dont le chef est souvent affecté dans une autre région du pays”.

    Par ailleurs, M. Zerhouni a insisté sur la sensibilisation “qui précède l'opération de recensement pour parvenir à une meilleure collaboration entre le citoyen et les agents de recensement et réunir des informations exhaustives pouvant servir à améliorer son cadre de vie”, soulignant“le recours aux radios locales et à la télévision algérienne en tant que moyens médiatiques de proximité”.

    Concernant les questions que contient l'interview des ménages, tirée à 8 millions d'exemplaires, le ministre de l'Intérieur a affirmé que certaines questions ont trait à la vie privée du citoyen, et donc à caractère “secret”, appelant les citoyens à coopérer en soulignant que ces informations ne peuvent en aucun cas être publiées.

    Le questionnaire comporte, également, certains paramètres tels que l'émigration et l'installation en Algérie d'investisseurs étrangers. À ce propos, le ministre a appelé “à accorder de l'importance à ce volet”.

    D’autre part, le ministre de l’intérieur a indiqué que des lettres ont été adressées à quatre millions de citoyens afin de connaître les raisons de leur non-participation aux dernières élections législatives, a indiqué mardi le ministre d'État, ministre de l'Intérieur et des collectivités locales, M. Noureddine Yazid Zerhouni. “Nous attendons de ces citoyens qu'ils fassent preuve de compréhension et coopèrent afin d'éviter l'abstention lors des prochains rendez-vous électoraux”, a déclaré M. Zerhouni en marge de la 2e réunion de la Comité national chargé du recensement de la population et de l'habitat en Algérie qui débutera durant le printemps 2008.

    M. Zerhouni a invité les citoyens, n'ayant pas changé de lieu de résidence et n'ayant pas voté lors des dernières législatives, à expliquer “les causes et les motifs à l'origine de cette abstention, tout en confirmant leur lieu de résidence et leur nom conformément aux listes des électeurs”, ajoutant qu'en cas d'absence de réponse, ils seront rayés de ces listes.


+ Reply to Thread
Page 1 of 11 1 2 3 ... LastLast

Posting Permissions

  • You may not post new threads
  • You may not post replies
  • You may not post attachments
  • You may not edit your posts