Mardi 18 Mai 2010 -- L'Algérie créera bientôt une université internationale de recherche en sismologie avec un financement des Nations Unies, a indiqué mardi un responsable au ministère algérien de l'Enseignemant supérieur, Abdelhafidh Aourag. L'Algérie a accueilli "favorablement" la proposition de l'ONU de créer cette université, a précisé M. Aourag, directeur général de la recherche scientifique et du développement technologique, selon l'agence APS. Cette université permettra de "réaliser des études approfondies sur le phénomène des tremblements de terre et des tsunamis tout en collectant l'ensemble des données les concernant en particulier dans la région nord africaine, qui est mal connue, selon les spécialistes", a ajouté M. Aourag. La future université sera jumelée au Centre de recherche internationale en sismologie au Japon, pour "coordonner tous les efforts en matière de connaissance des séismes et des tsunamis, et des mesures de prévention et d'éducation à développer en direction des populations pour y faire face", a-t-il indiqué. L'Algérie, dont le nord est situé dans une zone sismique, est régulièrement affectée par des tremblements de terre. Alger et sa région avaient été frappées, le 21 mai 2003, par un violent séisme de magnitude 6,8 qui avait fait 2.300 morts et plus de 10.000 blessés.