+ Reply to Thread
Results 1 to 2 of 2
  1. #1
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    On this day: January 11, 1998


    Algerian authorities are blaming Muslim extremists for the massacre that occurred on January 11, 1998 in which more than a hundred people were killed. Bombs were thrown at a cinema in Sidi Ahmed and a mosque near Haouche Sahraoui. People who tried to escape the bombing were attacked by knives, swords and axes.

    The exact number of those killed is probably much greater than that reported and most victims were women and children. The locals told of some 30 girls having disappeared after the attacks.

  2. #2
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Jeudi 10 Janvier 2008 -- Dans deux jours, les habitants du quartier de Sidi Hamed, commune de Meftah, wilaya de Blida, vont se commémorer un des événements les plus douloureux et traumatisants qu’ils ont eu à vivre.

    En cette nuit du 10 au 11 janvier 1998, plusieurs centaines des leurs ont été sauvagement massacrés à coups de hache, de couteau et par balles de kalachnikovs par un groupe de terroristes. Les tueurs n’ont épargné ni enfants, ni femmes enceintes, ni vieilles personnes. En l’espace de quelques heures, ce petit village niché sur les hauteurs de Meftah, s’est transformé en un lieu de dévastation et de sang. Pour les rares rescapés, le réveil a été très dur.

    A l’époque, le bilan du massacre a dépassé les 300 morts. Près de 200 personnes ont été blessées alors qu’une trentaine de femmes ont été enlevées et leur sort n’a jamais été connu. L’horrible boucherie a suscité de vives réactions non seulement au niveau national mais également dans le monde.

    Dix ans plus tard, la société civile se remémore le douloureux événement. Une cérémonie de recueillement sera organisée demain à la mémoire des victimes. Plusieurs associations, dont Djazaïrouna, le Rassemblement des femmes démocrates (Rafd), Défense et promotion, Therwa et le Mouvement démocratique et social (MDS) ont appelé les citoyens à venir massivement au cimetière de Sidi Hamed pour rendre hommage aux familles des victimes du terrorisme et faire en sorte que le sacrifice des leurs ne soit jamais vain.

Posting Permissions

  • You may not post new threads
  • You may not post replies
  • You may not post attachments
  • You may not edit your posts