+ Reply to Thread
Page 1 of 10 1 2 3 ... LastLast
Results 1 to 7 of 64
  1. #1
    gn4dz is offline Registered User
    Join Date
    Sep 2007
    Posts
    544

    Des inondations à Ghardaia

    (It happened in this lovely city....Allah yerhamhoum and help all who are working there to rescue people )




    Par AFP , le 02/10/2008

    Vingt-neuf personnes ont trouvé la mort en Algérie et 84 ont été blessées dans les inondations qui ont frappé mercredi la région de Ghardaia, selon un nouveau bilan donné jeudi par la radio nationale. Le ministre de l'Intérieur et des collectivités locales Noureddine Yazid Zerhouni avait auparavant fait état de treize morts et un disparu dans ces inondations provoquées par de fortes pluies. M. Zerhouni, qui s'est rendu sur place, n'avait cependant pas exclu qu'il y avait "malheureusement d'autres victimes".


    "Le survol que nous avons effectué nous pousse à dire que le bilan pourrait être malheureusement plus important", a-t-il ajouté, précisant que de "300 à 600 maisons" au moins

  2. #2
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0
    Allah yerhamoum, ameen to your du3a, ya gn4dz

  3. #3
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Algiers, October 2, 2008 -- At least 29 people have died and more than 80 were injured in floods in the southern Algerian region of Ghardaia, some 600 kilometres south of the capital Algiers, the web site Everything about Algeria reported on Thursday. Army units have been deployed in the area to help the families displaced by the storms, and the government has set up a crisis unit to deal with the disaster. Helicopters were being used to rescue hundreds of people stranded in flooded areas after streams rapidly overflowed their banks due to the unusually strong downpour.

  4. #4
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    ALGIERS, October 2, 2008 -- Torrential rains in the Algerian Sahara created flash floods that killed 29 people and injured dozens more in a historic oasis region, officials in the North African nation said Thursday.

    Hundreds of people had to be rescued by helicopter and up to 600 houses were destroyed in the rains Tuesday and Wednesday around the medieval town of Ghardaia, the official APS news agency said. Security services and the military were helping in the rescue operations.

    "Following these floods, we can sadly declare that 29 people have died," Ali Belkhir, the country's head of public health, told national radio.

    An Interior Ministry statement later confirmed the death toll of 29 and said another person was still missing. While Belkhir said 84 people had been injured, the Interior Ministry lowered that number to 48, including three people in serious condition in the hospital.

    Interior Minister Yazid Zerhouni had initially reported 13 dead after flying over the zone. Radio reports said there could be more damage in outlying oasis towns.

    Phone lines to the area were disrupted Thursday, and local officials could not be reached for comment.

    Ghardaia, 370 miles south of Algiers, is the seat of the Mozabite people, who practice a form of dissident Islam unique to their region. It lies on the edges of the Sahara Desert in a long and narrow valley known as the M'zab, which is listed as a world heritage site by UNESCO.

    The storms this week caused a local wadi — or seasonal river that remains dry for most of the year — to rise at some points by 26 feet within hours, APS said.

    In neighboring Morocco, the MAP news agency reported that two people drowned and several were missing in similar floods near the southern city of Marrakech.

  5. #5
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Jeudi 2 Octobre 2008 -- Le chef du gouvernement, M. Ahmed Ouyahia a présidé jeudi à Alger, un conseil interministériel consacré à la situation provoquée dans la wilaya de Ghardaïa, par les graves inondations, ayant causé la mort de 29 personnes et 48 blessés dont 45 ont déjà regagné leurs foyers après les soins reçus, indique un communiqué des services du chef du gouvernement.

    Au cours cette réunion qui s'est tenue sur instruction du président de la République, le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales, M. Noureddine Yazid Zerhouni qui s'est déplacé mercredi sur les lieux, a présenté un rapport sur les moyens déjà engagés pour venir en aide aux populations des trois daïras de cette wilaya touchée par ces pluies diluviennes, sans précédent depuis 50 ans. Il a ainsi été relevé qu'outre la mobilisation des services de l'Etat déclenchée à Ghardaïa, une cellule nationale est entrée en action depuis mercredi, et plus de 200 éléments de la protection civile ont été dépêchés sur les lieux avec les équipements requis y compris des zodiacs.

    Par ailleurs, 18 équipes médicales de renfort ont été dépêchées des wilayas environnantes avec tous les moyens requis, a-t-on indiqué, relevant que la forte intervention de l'Armée nationale populaire a également facilité à la fois les secours des populations par moyens héliportés mais aussi l'acheminement des vivres et autres moyens par usage d'aéronefs. La normalisation des conditions météorologiques qui se dessine dans la wilaya de Ghardaïa a déjà permis de rouvrir les voies routières et de rétablir largement les communications téléphoniques.

    La reprise de l'alimentation en gaz et en électricité est en cours, avec les précautions d'usage afin d'éviter les accidents, a-t-on souligné de même source, relevant, qu'en attendant, une opération de distribution de groupes électrogènes et un renforcement de l'approvisionnement en gaz butane sont engagés et les familles sinistrées ont déjà reçu les premiers secours. Le conseil interministériel s'est en outre, recueilli à la mémoire des victimes et adressé ses condoléances à leurs proches.

    Il a également souligné que conformément aux directives fermes du président de la République, le gouvernement mobilise tous les moyens pour porter assistance aux victimes et aux sinistrés et pour rétablir, sans délais, le bon fonctionnement des différents services publics. Il a ainsi été décidé, à ce titre, le renforcement dès ce jour des différents services publics à Ghardaïa, par l'envoi de personnels supplémentaires et de moyens appropriés pour le dépannage et les réparations.

    Des mesures ont également été arrêtées pour l'hébergement temporaire des familles sinistrées et pour l'approvisionnement de la population, indique également le communiqué, qui relève que des mesures sanitaires préventives ont été dégagées pour éviter tout risque d'épidémies par le fait des crues et d'une éventuelle pollution des eaux potables.

    Dans le même temps, l'évaluation des dégâts, se poursuit au fur et à mesures de l'amélioration des accès aux populations sinistrées et aux infrastructures endommagées, a-t-on par ailleurs assuré. A la lumière du bilan exhaustif, un programme global sera lancé par le gouvernement dans le courant de la semaine prochaine pour un retour à la normale, a noté le communiqué.

    A l'issue de ses délibérations, le conseil interministériel a tenu à rendre hommage à la solidarité et à la sérénité dont fait preuve la population localement. Il a également salué la "mobilisation exemplaire des services de l'Etat, civils et militaires et de leurs personnels qui ont permis la prise en main de la situation en ces jours de célébration de l'Aïd El Fitr".

  6. #6
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    Jeudi 2 Octobre 2008 -- Les conditions météorologiques se sont améliorées jeudi à Ghardaia, où des mesures sanitaires ont été prises afin d'éviter des épidémies après des inondations qui ont fait au moins 29 morts, a-t-on appris de source officielle. Plus de 200 membres de la protection civile algériennes et 18 équipes médicales ont été notamment dépêchés à Ghardaia et des mesures sanitaires ont été prises pour éviter tout risque d'épidémies en raison des crues et d'une éventuelle pollution des eaux potables, a indiqué le ministre de l'Intérieur, Noureddine Yazid Zerhouni.

    Ces inondations ont fait 29 morts, un disparu et 48 blessés, selon un bilan officiel provisoire. Des centaines de maisons ont été inondées. Des membres de la protection civile, munis de canots pneumatiques et des équipes médicales, venues des départements voisins, renforcent le dispositif mis en place par une cellule de crise, a précisé le ministre au cours d'un conseil interministériel présidé par le chef du gouvernement Ahmed Ouyahia, indique un communiqué officiel cité par l'agence APS.

    Les conditions météorologiques s'amélioraient dans la région, frappée par trois jours de pluie depuis lundi et l'alimentation en gaz et électricité était progressivement rétablie, a-t-on précisé de même source. Des groupes électrogènes ont été distribués et des premiers secours prodigués. Des mesures ont également été prises concernant l'hébergement temporaire des familles sinistrées et l'approvisionnement de la population, indique également le communiqué. L'armée a aussi mis des moyens aériens à la disposition des sauveteurs pour le transport de matériel, selon la même source.

  7. #7
    Guest 123 is offline Registered User
    Join Date
    Jan 2006
    Posts
    0

    ALGIERS, October 2, 2008 (AFP) — Flash floods following torrential rain south of Algiers have killed at least 29 people, injured 48 and left one person missing, the interior ministry said Thursday, warning of higher casualties.

    Interior Minister Noureddine Yazid Zerhouni described them as the worst floods in a century.

    "Based on the overflight that we made, the toll unfortunately could be greater," Zerhouni told reporters, after meeting local authorities in the sodden Ghardaia region.

    Rain has been falling since Monday in the region, which lies about 500 kilometres (300 miles) south of Algiers.

    The government previously said 13 people had been killed in the floods, which have damaged at least 600 homes, many of them in oasis areas.

    A local resident reached by telephone by AFP suggested the toll could indeed be higher in the central Algerian region following the first rainfall in four years.

    "The population even talks of about a hundred victims and up to one thousand houses flooded," he said.

    The rainfall, which had started Monday continued into Tuesday but "not very hard," he said. "Wednesday it was a deluge," he added.

    The wadis, or seasonal rivers, had filled up and spilled into the larger M'zab wadi river, which then flooded, sweeping away everything in its path.

    The flooding has cut off roads and rendered telephone connections erratic.

    "The bakeries are shut, there is neither gas nor electricity, the shops are flooded and their stocks are probably unusable," Zerhouni said, adding the government's priority was to aid the affected population.

    Ministers were to meet Thursday to assess the damage and the population's needs, the minister said.

    Several areas in Algeria were lashed by heavy rain over two days including Djelfa - midway between Ghardaia and Algiers - where two people died.

    Algeria is no stranger to bad weather, particularly in the north. Flooding in the Algiers region in 2001 killed more than 800 people and caused considerable damage.

+ Reply to Thread
Page 1 of 10 1 2 3 ... LastLast

Posting Permissions

  • You may not post new threads
  • You may not post replies
  • You may not post attachments
  • You may not edit your posts