Announcement

Collapse
No announcement yet.

à vos claviers ..

Collapse
X
 
  • Filter
  • Time
  • Show
Clear All
new posts

  • à vos claviers ..

    L'Algérie , perte d'une identité ou .. identité d'une perte ?
    Ou autres .. sait-on jamais , à vos claviers !
    Silence.

  • #2
    Re: Hallil wa naqishe

    Originally posted by l-Algerois
    L'Algérie , perte d'une identité ou .. identité d'une perte ?
    Ou autres .. sait-on jamais , à vos claviers !
    Salam l'algerois,

    à première lecture, je pense à mes potes, algériens et algériennes qui vivent autour de moi, ils ne parlent pas le dialecte algérien, pour certain d'entre-eux ils ne sont jamais allés au bled,
    la couleur de leur peau parle pour eux, ils sont d'origine.... à jamais perdu, je ne pense pas, après la naissance de leurs enfants, un retour à l'origine et aux racines remontent à la surface, ça arrive comme un coup de bambou ou bien en douceur.
    leur identité est au fond d'eux, indélébile à jamais,
    à jamais nostalgique

    Comment


    • #3
      Re: Re: Hallil wa naqishe

      Originally posted by _Alice_
      Originally posted by l-Algerois
      L'Algérie , perte d'une identité ou .. identité d'une perte ?
      Ou autres .. sait-on jamais , à vos claviers !
      Salam l'algerois,

      à première lecture, je pense à mes potes, algériens et algériennes qui vivent autour de moi, ils ne parlent pas le dialecte algérien, pour certain d'entre-eux ils ne sont jamais allés au bled,
      la couleur de leur peau parle pour eux, ils sont d'origine.... à jamais perdu, je ne pense pas, après la naissance de leurs enfants, un retour à l'origine et aux racines remontent à la surface, ça arrive comme un coup de bambou ou bien en douceur.
      leur identité est au fond d'eux, indélébile à jamais,
      à jamais nostalgique
      Salam alikoum ..
      N'oublions pas que cette identité a été sauvagement usitée par le temps meurtirer à travers l'histoire , l'être Algérien ne sait plus qui est-il vraiment .
      Indélébile et nostalgique à jamais , certes .. cependant elle sommenole profondément , elle tend de plus en plus vers l'abstraction et à une vitesse "V" .
      De nos jours l'être Algérien à tendance à avoir une attitude Darwinienne .. au lieu de concrétiser cette identité nôble , et chercher au fond de lui-même , puiser sa force et son caractère .. ses pensées aussi , il cherche à s'abriter dans un palais étranger et qui fut jàdis le ravisseur de son identité ..
      Vous allez même pouvoir constater qu'il est entrain d'enfiler une identité qui n'est pas sienne .
      Aveuglé par je ne sais quel stratagème , cet être erre , son identité flâne ..ET là c'est le commencement d'un chaos éxistenciel qui fait surface .
      Toutes fois , le fait .. d'entendre l'Adhan à chaque heure de prière avec ses échos énivrants , une lueure surgit de nulle part et d'un geste habile et majéstueux appaise ces épsrit aveuglés , ôtant légerment , doucement doucement , ce ruban noirâtre qui serpente leurs êtres ..
      Puisse ces êtres comprendre un jour la nuance entre : "être un Algérien(ne) et .. être "L'Algérien(ne)" ..
      Sur ces quelques bêtises que j'ai mises en oeuvre je vous dis au plaisir .
      Salam alikoum .

      Silence.

      Comment


      • #4
        Re: Re: Re: Hallil wa naqishe

        Originally posted by l-Algerois
        Originally posted by _Alice_
        Originally posted by l-Algerois
        L'Algérie , perte d'une identité ou .. identité d'une perte ?
        Ou autres .. sait-on jamais , à vos claviers !
        Salam l'algerois,

        à première lecture, je pense à mes potes, algériens et algériennes qui vivent autour de moi, ils ne parlent pas le dialecte algérien, pour certain d'entre-eux ils ne sont jamais allés au bled,
        la couleur de leur peau parle pour eux, ils sont d'origine.... à jamais perdu, je ne pense pas, après la naissance de leurs enfants, un retour à l'origine et aux racines remontent à la surface, ça arrive comme un coup de bambou ou bien en douceur.
        leur identité est au fond d'eux, indélébile à jamais,
        à jamais nostalgique
        Salam alikoum ..
        N'oublions pas que cette identité a été sauvagement usitée par le temps meurtirer à travers l'histoire , l'être Algérien ne sait plus qui est-il vraiment .
        Indélébile et nostalgique à jamais , certes .. cependant elle sommenole profondément , elle tend de plus en plus vers l'abstraction et à une vitesse "V" .
        De nos jours l'être Algérien à tendance à avoir une attitude Darwinienne .. au lieu de concrétiser cette identité nôble , et chercher au fond de lui-même , puiser sa force et son caractère .. ses pensées aussi , il cherche à s'abriter dans un palais étranger et qui fut jàdis le ravisseur de son identité ..
        Vous allez même pouvoir constater qu'il est entrain d'enfiler une identité qui n'est pas sienne .
        Aveuglé par je ne sais quel stratagème , cet être erre , son identité flâne ..ET là c'est le commencement d'un chaos éxistenciel qui fait surface .
        Toutes fois , le fait .. d'entendre l'Adhan à chaque heure de prière avec ses échos énivrants , une lueure surgit de nulle part et d'un geste habile et majéstueux appaise ces épsrit aveuglés , ôtant légerment , doucement doucement , ce ruban noirâtre qui serpente leurs êtres ..
        Puisse ces êtres comprendre un jour la nuance entre : "être un Algérien(ne) et .. être "L'Algérien(ne)" ..
        Sur ces quelques bêtises que j'ai mises en oeuvre je vous dis au plaisir .
        Salam alikoum .

        L’identité

        L’identité a été ébranlée
        Depuis tant et tant d’années,
        Les blessures toujours présentent
        Les cicatrices toujours apparentes,
        La vie est toujours là
        L’avenir est dans tes bras,
        Ecoute le chant de l’espoir
        Dans le regard des enfants de ton terroir,
        Tant que l’eau coulera dans les rivières
        Tant que les amandiers refleuriront après tes prières,
        L’identité ne sera pas perdue
        Elle est au fond de ta rue,
        Elle est au fond de ton cœur
        Elle est source de ton bonheur,
        C’est la terre nourricière de tes tourments
        C’est la terre de tes enfants,

        Remplace le ruban noir par un ruban rose
        Va en paix après cette prose.

        HATCHI HATTALH

        _Alice_

        Comment


        • #5
          Re: Hallil wa naqishe

          Originally posted by l-Algerois
          L'Algérie , perte d'une identité ou .. identité d'une perte ?
          Ou autres .. sait-on jamais , à vos claviers !
          Sahhit l‘Algerois
          Nous les Algeriens, on a perdu trop de temps rechercher notre identite qui est bien claire, d’autres nations ont pu construire leur propre identite alors qu’il n’y a aucun point commun qui relie ses peuples, a titre d’exemple, les USA s’est peuple de toute sorte de races, de tendances et de religions.. on a pu trouver (ou inventer) le trait commun : etre Americain.. Depuis 62, on n’a fait qu’analyser et mettre en question notre identite, et on ne cesse de remettre en question d’autres differences qui ne devraient meme pas exister, le regionalisme bat son plein, le racisme encore plus, et maintenant encore, on ne cesse de s’identifier par rapport a l’est ou a l’ouest alors que nous savons que nous avons les pieds bien sur Afrique du nord.
          Le hic est qu’on ne discute pas cette identite en avancant, bien au contraire on ne fait qu’aggraver les choses..
          La solution : notre identite c’est etre Algerien, point final .

          Houari_DZ
          Les miroirs feraient bien de reflechir avant de renvoyer les images

          Comment


          • #6
            Re: Re: Hallil wa naqishe


            [/B][/QUOTE] El Houari sahit ..

            Je dirai que le hic est que cet Algérien ne sait plus définir ce que d'être Algérien .
            NB : On est pas censés être "des Algériens" .. mais "les" Algériens
            Silence.

            Comment


            • #7
              Re: Re: Re: Re: Hallil wa naqishe


              [/B][/QUOTE]sahit Alice ..

              ton ode est puissant de présance , garnis d'optimisme .. ça fait plaisir ..
              Au plaisir de te relire .
              Silence.

              Comment


              • #8

                poème de Mahmoud DARWICH, écrit en 1964

                Inscris !
                Je suis Arabe
                Le numéro de ma carte : cinquante mille
                Nombre d'enfants : huit
                Et le neuvième... arrivera après l'été !
                Et te voilà furieux !

                Inscris !
                Je suis Arabe
                Je travaille à la carrière avec mes compagnons de peine
                Et j'ai huit bambins
                Leur galette de pain
                Les vêtements, leur cahier d'écolier
                Je les tire des rochers...
                Oh ! je n'irai pas quémander l'aumône à ta porte
                Je ne me fais pas tout petit au porche de ton palais
                Et te voilà furieux !

                Inscris !
                Je suis Arabe
                Sans nom de famille - je suis mon prénom
                « Patient infiniment » dans un pays où tous
                Vivent sur les braises de la Colère
                Mes racines...
                Avant la naissance du temps elles prirent pied
                Avant l'effusion de la durée
                Avant le cyprès et l'olivier
                ...avant l'éclosion de l'herbe
                Mon père... est d'une famille de laboureurs
                N'a rien avec messieurs les notables
                Mon grand-père était paysan - être
                Sans valeur - ni ascendance.
                Ma maison, une hutte de gardien
                En troncs et en roseaux
                Voilà qui je suis - cela te plaît-il ?
                Sans nom de famille, je ne suis que mon prénom.

                Inscris !
                Je suis Arabe
                Mes cheveux... couleur du charbon
                Mes yeux... couleur de café
                Signes particuliers :
                Sur la tête un kefiyyé avec son cordon bien serré
                Et ma paume est dure comme une pierre
                ...elle écorche celui qui la serre
                La nourriture que je préfère c'est
                L'huile d'olive et le thym

                Mon adresse :
                Je suis d'un village isolé...
                Où les rues n'ont plus de noms
                Et tous les hommes... à la carrière comme au champ
                Aiment bien le communisme
                Inscris !
                Je suis Arabe
                Et te voilà furieux !

                Inscris
                Que je suis Arabe
                Que tu as rafflé les vignes de mes pères
                Et la terre que je cultivais
                Moi et mes enfants ensemble
                Tu nous as tout pris hormis
                Pour la survie de mes petits-fils
                Les rochers que voici
                Mais votre gouvernement va les saisir aussi
                ...à ce que l'on dit !

                DONC

                Inscris !
                En tête du premier feuillet
                Que je n'ai pas de haine pour les hommes
                Que je n'assaille personne mais que
                Si j'ai faim
                Je mange la chair de mon Usurpateur
                Gare ! Gare ! Gare
                À ma fureur !


                Comment


                • #9
                  choukrane

                  Originally posted by l-Algerois

                  sahit Alice ..

                  ton ode est puissant de présance , garnis d'optimisme .. ça fait plaisir ..
                  Au plaisir de te relire .
                  [/B][/QUOTE]

                  merci Monsieur l'algérois, touched !!!
                  l'optimisisme et l'espoir se cultive un peu tout les jours

                  que ce ne soit pas que des vains mots !!!

                  Comment

                  Unconfigured Ad Widget

                  Collapse
                  Working...
                  X