Announcement

Collapse
No announcement yet.

Press and other media in Algeria

Collapse
X
  • Filter
  • Time
  • Show
Clear All
new posts

  • Riyad Hamadi :


    Mercredi 4 Mai 2011 -- Le ministre de la Communication, Nacer Mehal, a annoncé mercredi 4 mai ?* Mostaganem, la création, la semaine prochaine, d'une commission indépendante pour l'élaboration du projet du nouveau code de l'information. M. Mehal a expliqué, lors de l'ouverture du 6e colloque national sur la communication institutionnelle en Algérie ?* l'université Abdelhamid Ibn Badis, que cette commission composée d'experts et spécialistes dans le domaine de l'audiovisuel et de la communication, a pour objet de faire des propositions, en vue de l'élaboration d'un avant-projet de code de l'information, qui sera soumis au gouvernement dans le courant des trois prochains mois. Ce travail se fera en concertation avec les professionnels de l'information, les enseignants et les responsables des différents organes de la presse nationale, publics et indépendants. Le ministre dont les propos ont été rapportés par l’APS, a ajouté que ce code devra permettre de «consacrer l'exercice d'un journalisme moderne, ouvert au débat constructif et démocratique, en vue de concrétiser le développement durable du pays». Dans une déclaration ?* la presse en marge de ce colloque, le ministre a annoncé, par ailleurs, l'«organisation prochaine» d'une rencontre nationale des professionnels et des journalistes, en vue de «concrétiser» les décisions du président de la République, relatives notamment ?* la dépénalisation du délit de presse et ?* la formation des journalistes.

    Comment


    • Riyad Hamadi :


      Jeudi 5 Mai 2011 -- Pour sa cinquième édition, le concours Media Star de Nedjma a été un succès ! L’opérateur de téléphonie mobile a organisé mercredi soir au Sheraton sur la côte ouest d’Alger une grande soirée pour célébrer avec les journalistes la journée internationale de la presse du 3 mai. Nedjma a primé six journalistes de la presse écrite, de la radio et de la presse électronique qui ont participé avec succès au concours Media Star. Le prix de la presse écrite a été attribué ?* deux journalistes : Fella Midjek pour son article «Sécurité informatique : les dessous d’un marché juteux», publié dans El Watan économie et Djaid Abderrahmane du quotidien arabophone Al Ayam El Djazaïria pour un papier sur «Les Algériens et les nouvelles technologies». La presse électronique et spécialisée a été également primée lors de cette soirée. Le lauréat, Tazairt Samir, de l’hebdomadaire en ligne IT Mag, a été récompensé pour son article sur le commerce électronique et le paiement en ligne en Algérie. Le prix de la production radiophonique est revenu aux journalistes Harrat Aziz et Meriche de la radio régionale de Jijel et ?* Imarouene Boudjemaa de la Chaîne II. Les deux émissions ont traité de Facebook. Au total, 80 candidatures ont été reçues par le jury du concours. Nedjma a aussi rendu hommage ?* cinq personnalités «qui ont marqué de leur empreinte les médias algériens» dont Tahar Djaout et Abderrahmane Mahmoudi (?* titre posthume) ainsi que Nabiha Terbeche, Redouane Bendali et Zouaoui Abderrezak. Des journalistes et des personnalités du monde politique et sportif étaient conviés ?* cette soirée. Le concours Media Star de Nedjma récompense chaque année les meilleurs journalistes qui traitent des questions liées aux technologies de l’information et de la communication (TIC), de la problématique de leurs usages sociaux ainsi que de leur développement en Algérie. «Media Star demeure notre évènement phare en direction de la presse», a déclaré Joseph Ged, directeur général de Nedjma, qui a réitéré la poursuite de son partenariat avec la presse algérienne.

      Comment



      • Samedi 7 Mai 2011 -- Libéré mardi dernier, le journaliste algérien Khaled Sid Mohand est arrivé ce samedi 7 mai en France, rapporte l'AFP. Travaillant pour la radio France Culture mais aussi pour le quotidien Le Monde, ce journaliste a été détenu une vingtaine de jours par le régime syrien qui fait face depuis plus d'un mois ?* un mouvement de contestation sans précédent.

        Comment



        • Samedi 7 Mai 2011 -- La Fédération internationale des journalistes (FIJ) a dénoncé «l'escalade de violence contre les journalistes algériens perpétrée par les forces de l'ordre», dans un communiqué rendu public ce samedi 7 mai et diffusé par le Syndicat national des journalistes (SNJ). Cet organisme est revenu particulièrement sur l'agression du photographe du quotidien arabophone El Khabar, mercredi dernier. Ce dernier couvrait alors une manifestation organisée par les médecins résidents. Commentant cet incident, le SNJ a rappelé que l'agression de ce photographe était loin de constituer un cas isolé.

          Comment



          • Lundi 9 Mai 2011 -- L’équipe de football du quotidien sportif Maracana a remporté la 6e édition du tournoi de la presse nationale, en battant en finale dimanche soir au stade du 20 Août 1955 (Alger), la formation du journal Planète Sport sur le score de 3 ?* 0 (mi‑temps : 2‑0). C’est le deuxième titre de rang pour Maracana, après celui de 2010. En ouverture de la «grande finale», a eu lieu la finale du premier tournoi initié pour les «Partenaires de la presse nationale», remportée par l’équipe de la Caisse nationale de mutualité agricole (CNMA), face ?* son homologue de la Sonatrach (1‑0). Au total, 32 équipes de différents médias ont participé ?* ce tournoi. La clôture du 6e tournoi de la presse nationale sportive a également été marquée par l’organisation d’un match d’exhibition opposant, comme de coutume ?* chaque édition, une équipe composée de membres du gouvernement ?* celle des Directeurs d’organes de presse nationale. La victoire est revenue ?* l’équipe du gouvernement sur le score de 1 ?* 0. Ce tournoi a été organisé comme chaque année par l’Organisation Nationale des Journalistes Sportifs Algériens (ONJSA), en commémoration de la journée mondiale de la liberté d’expression. Une cérémonie de remise de coupes et récompenses, a été organisée dimanche en soirée ?* l’hôtel Hilton ?* Alger, où étaient présents, outre les vainqueurs, des membres du gouvernement ainsi que des personnalités sportives. L’ONJSA a honoré plusieurs anciens journalistes et personnalités du mouvement sportif algérien.

            Comment


            • Hadjer Guenanfa :


              Jeudi 12 Mai 2011 -- Un journaliste de la Radio nationale et chef de projet d'une nouvelle radio locale ?* Tizi Ouzou, Rachid Akchout, a été agressé mercredi 11 mai ?* la Maison de la culture Mouloud Mammeri ?* Tizi Ouzou. Munis d'armes blanches, les deux individus auteurs de l'agression se sont introduits dans la matinée dans cet établissement où se trouvent les bureaux provisoires de M. Akchout. Ils portent des blessures ?* la victime qui sera transférée immédiatement au service des urgences du CHU de Tizi Ouzou. «L'agression a été commise en la présence des agents de sécurité de la Maison de la culture. Ils n'ont daigné intervenir ?* aucun moment», indique Rachid Akchout ?* TSA. Quelques mois auparavant, continue M. Akchout, les mêmes individus se sont présentés dans les bureaux provisoires de la radio locale pour se faire recruter. «Je leur ai expliqué qu'on n'a pas commencé les recrutements puisqu’on n'a pas encore lancé la radio et qu'il fallait postuler comme tout le monde. Ils n'ont pas apprécié», explique‑t‑il. Une plainte a été déposée au deuxième arrondissement de la sûreté nationale pour coups et blessures volontaires avec préméditation. «L'enquête est en cours», poursuit‑il. «Par cette nouvelle agression, la question de l'insécurité se pose une nouvelle fois ave acuité ?* la ville des Genêts», avait‑il écrit dans une déclaration parvenue ce jeudi 12 mai ?* notre rédaction. Dans un communiqué rendu public ce jeudi, le Syndicat national des journalistes (SNJ) s'est dit scandalisé. Il exige ainsi «des sanctions exemplaires ?* l'encontre des agresseurs d'abord, et des agents de sécurité passifs de la Maison de la culture». Le SNJ appelle également les autorités locales de la wilaya de Tizi Ouzou ?* «assumer l'entière responsabilité quant ?* la sécurité de notre confrère ainsi que celle de ses proches».

              Comment



              • Vendredi 13 Mai 2011 -- Un des agresseurs du journaliste, chef de projet de la radio locale, a été arrêté par les éléments de la deuxième sûreté urbaine de Tizi Ouzou alors que son complice, identifié, est activement recherché a-t-on appris ce vendredi 13 mai. Pour rappel, Khaled Akchout a été grièvement blessé ?* l’arme blanche dans le bureau provisoire qu’il occupe depuis plusieurs mois au niveau de la maison de la culture Mouloud Mammeri de Tizi Ouzou. Notre confrère s’en est sorti avec un traumatisme fermé du rachis cervical qui lui a coûté une incapacité de travail de 15 jours. L’agression a été perpétrée mercredi dernier «au vu et au su des agents de la sécurité de la maison de la culture qui n’ont même pas daigné porter assistance ?* personne en danger», par deux hommes venus pour la seconde fois afin de le forcer ?* les embaucher, a indiqué la victime.

                Dans un communiqué diffusé ce vendredi, l’association des journalistes et correspondants de Tizi Ouzou «dénonce énergiquement cette lâche agression» et «assure la victime de son soutien indéfectible et de sa solidarité agissante». Tout en condamnant vigoureusement cet acte, l’AJCTO exige «que justice soit faite et que les auteurs soient punis». Dans un communiqué rendu public jeudi, le Syndicat national des journalistes s'est dit scandalisé par cette agression. Le SNJ exige «des sanctions exemplaires ?* l'encontre des agresseurs d'abord, et des agents de sécurité passifs de la maison de la culture». Le SNJ appelle également les autorités locales de la wilaya de Tizi Ouzou ?* «assumer l'entière responsabilité quant ?* la sécurité de notre confrère ainsi que celle de ses proches».

                Comment



                • Vendredi 20 Mai 2011 -- Une jeune journaliste, Salima O., travaillant pour l’hebdomadaire El Djedid, un journal distribué dans les wilayas du sud, a été victime, ce jeudi, d’une tentative de rapt orchestrée par deux individus roulant ?* bord d’une voiture. Alors que la jeune femme marchait tranquillement, le véhicule s’est arrêté ?* sa hauteur et un homme en est sorti pour l’y pousser précipitamment et l’immobiliser sur le siège de la voiture. Elle s’est alors débattue et s’extirpant de l’étreinte de son agresseur a sauté du véhicule qui a continué sa route en trombe. Blessée ?* la mâchoire et ?* l’épaule, et souffrant d’un profond traumatisme psychologique, la victime a passé la nuit de jeudi ?* l’hôpital Bachir Benacer de Biskra. Les services de la police ont ouvert une enquête afin de retrouver les auteurs de cet acte.

                  Comment



                  • Dimanche 22 Mai 2011 -- Les deux agresseurs du journaliste, chef de projet de la radio locale, Khaled Akchout, ont été condamnés ce dimanche 22 mai ?* 6 mois de prison ferme par le tribunal correctionnel de Tizi Ouzou. Les faits remontent au 11 mai 2011 quand l’ex directeur de radio Soummam (Béjaia) a été grièvement blessé ?* l’arme blanche dans le bureau provisoire qu’il occupe au niveau de la maison de la culture Mouloud Mammeri de Tizi Ouzou, par deux hommes venus pour la seconde fois afin de le forcer ?* les embaucher. La victime s’en est sortie avec un traumatisme fermé du rachis cervical qui lui a coûté une incapacité de travail de 15 jours.

                    Comment


                    • Zahir Oumahdhi :


                      Mardi 24 Mai 2011 -- L’initiative pour la dignité du journaliste algérien a finalisé ce mardi 24 mai ses propositions sur la réforme du code de l’information. Pendant près d'un mois, ses membres ont organisé six ateliers pour réfléchir ?* cette réforme du code qui, jusqu'ici selon eux, n'a jamais été appliqué. C’est ce qui ressort d’une réunion organisée ?* la maison de la presse Tahar Djaout d'Alger par les responsables des différents ateliers mis en place sur proposition du ministre de la Communication Nacer Mehal. Ce dernier avait reçu en mars dernier une délégation de journalistes ?* qui il avait demandé de lui faire des propositions concrètes pour améliorer les conditions socioprofessionnelles des journalistes. C’est désormais chose faite. Les membres de l’Initiative pour la dignité du journaliste ont fait plus d’une centaine de propositions de réforme du code de l’information. À titre d’exemple, le salaire minimum exigé pour les journalistes ne doit plus être inférieur ?* 65.000 DA. Tout comme la carte de presse unifiée doit être délivrée par une commission constituée exclusivement de journalistes qui ont au moins une dizaine d’années d’expérience. Se basant sur leurs propres expériences, les journalistes membres de cette initiative, créée en début d’année, ont également mis sur pied une batterie de propositions allant dans le sens d'une meilleure professionnalisation du métier de journaliste. La presse électronique y occupe également une place avec son introduction, pour la première fois, dans le code de l’information réformé et amendé. Ces propositions devraient être remises au ministre ce jeudi 26 mai.

                      Comment

                      Unconfigured Ad Widget

                      Collapse
                      Working...
                      X