Announcement

Collapse
No announcement yet.

The Egyptian people push - Mubarak falls......but it's not over yet

Collapse
X
 
  • Filter
  • Time
  • Show
Clear All
new posts

  • The Egyptian people push - Mubarak falls......but it's not over yet


  • #2

    Comment


    • #3

      Comment


      • #4

        Comment


        • #5

          Comment


          • #6

            Comment


            • #7
              Sonia Lyes :


              Vendredi 28 Janvier 2011 -- La «révolution du Jasmin» en Tunisie a fini par atteindre les bords du Nil. Au quatrième jour des manifestations anti Moubarak, des milliers de manifestants se sont heurtés aux policiers déployés en force dans plusieurs villes d’Égypte vendredi après la grande prière. Un manifestant a été tué, portant le nombre de victimes à huit depuis le début des manifestations, alors que des dizaines de personnes ont été blessés et un millier arrêtées, selon ces sources. Face à la déferlante populaire, les policiers ont usé de bombes lacrymogènes, de canons à eau et de balles en caoutchouc. D’autre part, selon des agences de presse, le siège du gouvernorat d’Alexandrie et deux commissariats de police au Caire ont été brûlés par les manifestants. Des affiches du parti au pouvoir ont été arrachées et des bâtiments officiels ont été également attaqués et endommagés. Que ce soit à Alexandrie, au Caire, à Damiette ou à Mansoura, les manifestants ont scandé les mêmes slogans : «Liberté, liberté», «À bas Hosni Moubarak» ou encore «le peuple veut la chute du régime». En dépit de la coupure qui a touché la téléphonie mobile et Internet, une première par son ampleur dans le monde, selon des experts, la mobilisation populaire n’a pas faibli. L’ancien directeur de l’agence internationale de l’énergie atomique, Mohamed El Baradei, qui a participé aux manifestations avant de se réfugier dans une mosquée, apparaît d’ores et déjà comme la figure qui cristallise la dynamique de changement. Alors que les capitales occidentales, notamment Washington, ont appelé Le Caire à ne pas recourir à la violence (le président américain Barack Obama ayant affirmé que la violence n'était «pas une solution aux problèmes en Égypte»), Hosni Moubarak semble tenir le coup. Le Raïs a décrété à partir d’aujourd’hui un couvre feu au Caire, à Alexandrie et à Suez. L’armée a été appelée en renfort pour épauler la police dans le maintien de l’ordre. Toutefois, la hantise d’un sort similaire à celui de Ben Ali a gagné certains responsables du parti au pouvoir. Le chef de la commission parlementaire des Affaires étrangères et membre du parti au pouvoir, Moustapha Al‑Fekki, a appelé à «des réformes sans précédent» pour éviter une «révolution».

              Comment


              • #8

                Comment


                • #9

                  Comment


                  • #10
                    Rafik Tadjer :


                    Vendredi 28 Janvier 2011 -- Des milliers de manifestants tentaient vendredi soir d’investir le siège de la télévision ainsi que celui du ministère des Affaires étrangères, rapporte la chaîne de télévision Al Jazeera. Malgré l’instauration du couvre feu, des milliers d’Égyptiens continuaient de manifester contre le régime. Le siège du Parti national démocrate (PND, au pouvoir) a été brûlé ont annoncé plusieurs médias. Des incendies sont signalés un peu partout au Caire. Vers 18 heures, Hillary Clinton a appelé les autorités égyptiennes à réfréner les forces de l'ordre. La secrétaire d’État américaine a également pressé le pouvoir égyptien d’engager rapidement des réformes politiques et économiques dans le pays. C’est la première fois qu’un haut responsable américain critique aussi ouvertement le pouvoir égyptien, allié de longue date de Washington. Selon plusieurs médias, le président Hosni Moubarak devrait prononcer un discours à la nation vendredi soir. Dans ce contexte, les milieux d’affaires internationaux spéculent sur un départ du président Moubarak. Dans un message, la banque Calyon dit penser que Moubarak va lâcher le pouvoir. Selon le même message, des policiers ont jeté leur uniforme pour se joindre aux manifestants.

                    Comment


                    • #11

                      Comment


                      • #12

                        Comment


                        • #13

                          Comment


                          • #14

                            Comment


                            • #15

                              Comment

                              Unconfigured Ad Widget

                              Collapse
                              Working...
                              X