Announcement

Collapse
No announcement yet.

Regime change via Western bombing : Libya on the brink

Collapse
X
 
  • Filter
  • Time
  • Show
Clear All
new posts

  • #16

    February 18, 2011 -- Both anti-government and pro-Moamer Kadhafi demonstrations continued (February 18th) in Tripoli, Benghazi, Al Baïda, Zentan, Derna and Ajdabiya. Human Rights Watch claims that at least 24 Libyans were killed Thursday. No official death toll has been reported.

    Comment


    • #17

      Samedi 19 Février 2011 -- Les manifestations anti‑Kadhafi en Libye ont été réprimées dans le sang. Les forces de sécurité libyennes ont tué au moins 84 personnes depuis le début des manifestations mardi, a affirmé samedi 19 février l'organisation Human Rights Watch. Selon cette ONG de défense des droits de l’homme, 49 personnes ont été tuées jeudi (20 à Benghazi, 23 à Al-Baïda, 3 à Ajdabiya et 3 à Derna) et 35 à Benghazi vendredi. L'organisation, qui se base sur des sources médicales, affirme que la plupart des 35 personnes décédées vendredi ont été «tuées par des balles réelles tirées par les forces de sécurité». «Les autorités libyennes doivent arrêter immédiatement les attaques contre les manifestants pacifiques et les protéger des groupes armés pro‑gouvernementaux», a affirmé HRW dans un communiqué. Mouamar El Kadhafi est au pouvoir depuis 1969. La Libye connaît ainsi sa première révolte contre le régime du dictateur libyen. Le procureur général libyen Abdelrahman Al Abbar a ordonné l'ouverture d'une enquête sur les violences ayant marqué des manifestations anti-régime, notamment dans l'est du pays. Les violences de vendredi à Benghazi ont commencé alors qu'avaient lieu «les funérailles des 20 manifestants tués la veille par les forces de sécurité». «Des témoins ont raconté à Human Rights Watch que les forces de sécurité, reconnaissables à leurs uniformes jaunes, avaient ouvert le feu sur les protestataires près de Fadil Bu Omar Katiba, une base de sécurité» située dans le centre de Benghazi.

      Comment


      • #18
        Originally posted by Al-khiyal View Post

        TUNIS, February 19, 2011 (Xinhua) -- The security forces in Libya have killed at least 84 people during clashes with demonstrators over the past three days, Tunisian official agency TAP reported on Saturday, citing eye witnesses and medical sources. Protests broke out in several Libyan cities, particularly in the second largest city of Benghazi, where demonstrators called for political and economic reforms in the country ruled by Muammar Gaddafi for more than 40 years. Earlier reports said that live ammunition has been used by the Libyan security forces against the protesters, and at least two policemen were killed in the clashes. Two of Libya's neighbors, Tunisia and Egypt, have seen their former leaders ousted from power following popular protests against the regime.

        Comment


        • #19

          Comment


          • #20

            Comment


            • #21

              Comment


              • #22

                Comment


                • #23

                  Comment


                  • #24

                    Comment


                    • #25

                      Comment


                      • #26

                        Comment


                        • #27

                          Comment


                          • #28

                            Comment


                            • #29

                              Comment


                              • #30

                                Comment

                                Unconfigured Ad Widget

                                Collapse
                                Working...
                                X