Announcement

Collapse
No announcement yet.

L’Institut américain des études maghrébines inauguré jeudi dernier * Oran

Collapse
X
  • Filter
  • Time
  • Show
Clear All
new posts

  • L’Institut américain des études maghrébines inauguré jeudi dernier * Oran

    Samedi 31 Mars 2007 -- La coopération algéro-américaine se renforce avec une nouvelle réalisation dans le domaine scientifique. S’inscrivant dans le cadre de la mise en œuvre du protocole d’accord signé au mois de septembre 2004 entre le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique et l’Institut américain des études maghrébines (AIMS, American Institute for Maghrib Studies, organisme établi en 1984), un Centre américain des études maghrébines en Algérie (CEMA) a été inauguré jeudi dernier ?* Oran.

    Des représentants du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique ainsi que de l’ambassade des Etats-Unis en Algérie se sont retrouvés jeudi en compagnie de scientifiques et chercheurs des deux pays, dans le plus grand centre urbain de l’Ouest algérien pour inaugurer le siège de ce centre qui se trouve dans les locaux anciennement occupés par l’Institut algérien du pétrole (IAP), ?* l’université oranaise d’Es Senia.

    Abdallah Bouznoune, représentant du ministère, a relevé sur place le rôle du CEMA dans la promotion et le développement qualitatif des échanges scientifiques entre Algériens et Américains. «Ces relations ont été marquées, au cours des quatre dernières années, par plusieurs réalisations, dont la signature, au mois de janvier 2006, d’un protocole d’accord de coopération entre les gouvernements algérien et américain dans le domaine de la recherche scientifique et technologique», a-t-il indiqué en soulignant que «les deux parties œuvrent ?* la promotion d’échanges féconds et diversifiés dans les domaines scientifiques et universitaires ?* travers le lancement de programmes de formation élaborés par les Etats-Unis d’Amérique, notamment dans les domaines de la gestion administrative des universités, les programmes de doctorat des universités américaines, les défis et les nouvelles orientations de l’enseignement supérieur».

    De son côté, Robert Pack, responsable de ce centre spécialisé des sciences humaines -implanté ?* Oran- a présenté les missions de l’institut AIMS en précisant que le CEMA est la troisième annexe ?* être inaugurée au Maghreb.

    Fondé il y a près d’un quart de siècle dans le but de favoriser les études portant sur l’Afrique du Nord parmi les disciples, les spécialistes, les étudiants, et autres intéressés concernés par cette sous-région africaine, l’AIMS se spécialise notamment dans l’organisation de conférences annuelles d’universitaires nord-africains et fournit aide et assistance ?* tous ceux qui entreprennent des recherches dans cette partie du continent africain.

    L’AIMS marque sa présence, outre l’Algérie (Oran, CEMA), en Tunisie (Tunis, CEMAT) et au Maroc (Tanger, TALM). Tous reçoivent l’appui américain, et des représentants de ces trois pays maghrébins sont associés dans une commission mixte, comme cela est précisé sur le site Internet de l’AIMS.

    «La décision d’ouverture de l’annexe Algérie est intervenue en 1993 après une série de rencontres avec le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique qui ont conduit ?* la signature du protocole d’échanges en 2004», a souligné Robert Pack, jeudi ?* Oran.

    «Le centre, qui a également pour mission l’encadrement des chercheurs étrangers, a accueilli, depuis mars de l’année dernière, 30 chercheurs de Grande-Bretagne, des Etats-Unis, de France, d’Irlande, du Liban, du Maroc et de la Tunisie», a-t-il annoncé en indiquant qu’une enveloppe de près de 10 000 dollars (USD) est consacrée, pour l’année 2007, au renforcement du fonds documentaire du centre qui offrira aux chercheurs plus de 600 revues scientifiques spécialisées, dont certaines, rapporte l’APS, ont été éditées durant les années cinquante. Cela en plus d’un espace Internet et des cycles mensuels de conférences animés par des spécialistes.


  • Guest 123
    replied
    Dimanche 1 avril 2007 -- Le Centre des études maghrébines en Algérie (CEMA), relevant du Centre américain des études maghrébines, a été inauguré jeudi dernier ?* Oran au niveau des anciens locaux de l’Institut algérien du pétrole (IAP). Le CEMA d’Oran est la troisième annexe après celles de Tunisie et du Maroc, a précisé son premier responsable, M. Robert Pack.

    «La décision d’ouverture de l’annexe Algérie est intervenue en 1993 après une série de rencontres avec des représentants du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique qui ont conduit ?* la signature du protocole d’échanges en 2004», a-t-il affirmé.

    Les activités du CEMA d’Oran, qui seront conformes aux programmes adoptés par les centres de Tunisie et du Maroc, permettront le développement de la coopération maghrébo-américaine. Le centre, qui a également pour mission d’encadrer des chercheurs étrangers, a accueilli, depuis mars de l’année dernière, trente chercheurs de Grande-Bretagne, des Etats-Unis, de France, d’Irlande, du Liban, du Maroc et de Tunisie, a-t-il précisé.

    Le centre, qui a consacré une enveloppe de près de 10.000 dollars pour l’année 2007 au renforcement de son fonds documentaire, «offrira aux chercheurs plus de 600 revues scientifiques spécialisées, dont certaines éditées durant les années cinquante, un espace Internet et des cycles mensuels de conférences animées par des spécialistes», a assuré M. Pack.

    Le représentant du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, M. Abdallah Bouznoune, a indiqué, pour sa part, que l’inauguration de ce centre intervient dans une conjoncture marquée par le développement des relations algéro-américaines dans le domaine de l’enseignement et de la recherche scientifique.

    «Ces relations, a-t-il dit, ont été marquées au cours des quatre dernières années par plusieurs réalisations dont la signature, au mois de janvier 2006, d’un protocole d’accord de coopération entre les gouvernements algérien et américain dans le domaine de la recherche scientifique et technologique».

    Leave a comment:

Unconfigured Ad Widget

Collapse
Working...
X